Mode & Beauté Faits Vécus

Les broches représentent souvent un souvenir pénible pour plusieurs adolescents et jeunes adultes. Qu’est-ce qu’on n’aurait pas toléré pour avoir de belles dents droites? Ceux qui ont traversé l’épreuve terrible de la bouche de ferraille font désormais partie du club sélect des «sourires d’enfer»! Voici quelques situations que les personnes ayant eu des broches à l’adolescence connaissent trop bien.

Manquer l’école pour aller chez l’orthodontiste

broches orthodontiste

Source : Unsplash

Quand on est un ado avec des broches, cela signifie qu’on doit régulièrement se rendre chez l’orthodontiste pour des rendez-vous de suivi. Mais cela voulait aussi dire qu’on pouvait manquer une demie journée ou même toute une journée d’école! On se trouvait bien fin finaud en partant à l’heure du dîner, alors que nos amis étaient pognés pour rester jusqu’à la quatrième période. Ou quand on n’arrivait à l’école que l’après-midi, comme une vraie rock star.

La douleur des broches (et tous les maux qui viennent avec)

via GIPHY

Toux ceux et celles qui ont eu des broches savent très bien de quelle douleur on parle : celle des premières semaines après la pose des broches. On avait l’impression d’être raqués des dents! Parfois, les Tylenol ou les Advil ne venaient pas à bout de soulager la douleur diffuse dans notre bouche. Résultat : manger mou parce que croquer dans du solide est une vraie torture, des nuits pénibles, des maux de tête, etc. Ouch! Au moins, la douleur finit par s’en aller…

La cire orthodontique «anti-bobo de bouche»

cire orthodontique broches

Source : Pinterest

Cette cire a littéralement sauvé la vie des personnes ayant porté des broches. Sans cette invention miracle, l’intérieur de la muqueuse de la bouche, notamment au niveau des lèvres, s’en trouvait mutilée. Ouch, encore!

Les élastiques de couleur

broches élastiques

Source : Pinterest

Il ne faut pas oublier les fameux petits élastiques! On pouvait les choisir transparents ou bien de toutes les couleurs de l’arc-en-ciel. Sauf le jaune, pour ne pas donner l’impression que nos dents le sont aussi.

Se passer la soie dentaire comme un ninja, ou pas.

via GIPHY

Passer la soie dentaire quand on a des broches devrait devenir une discipline olympique. Faufiler un fil dans un autre fil pour le faire passer entre les fils de nos broches (oui, ça fait beaucoup de fils) peut en décourager plus d’un à passer la soie dentaire. Une action quotidienne banale qui prend d’habitude moins de deux minutes à réaliser en prend dix quand on porte des broches. Déjà que plusieurs adultes aux dents droites ne la passent tout simplement pas, disons que beaucoup d’ados ont lésiné sur cette étape cruciale de l’hygiène dentaire. Oups…

Être étiqueté «la personne avec des broches»

via GIPHY

Bien que le port de broches soit une situation assez répandue et commune chez les ados, cela n’a jamais été, n’est pas et ne deviendra jamais cool. Même si nos parents ont essayé de nous rassurer à ce sujet, disons qu’être la personne avec des broches à l’école n’est pas un facteur d’ascension sociale. Ce n’est pas comme dans le vidéoclip Last Friday Night de Katy Perry où elle reste la fille chicks avec des broches qui organise un gros party, mettons. Pensez aux stéréotypes sur les nerds et les bollés : tout le monde, Hollywood inclut, les dépeignent avec des broches.

Oublier le frenchage

via GIPHY

Est-ce que les personnes qui ont eu des broches à l’adolescence ont tenté de frencher quelqu’un? Jamais de la vie. Beaucoup trop dangereux pour les deux parties.

S’empêcher de sourire avec ses dents sur les photos

ne pas sourire avec des broches

Source : Unsplash

Que ce soit par gêne de ses broches ou parce qu’on trouvait notre sourire «trop métallique», beaucoup de personnes qui ont eu des broches à l’adolescence se sont empêchées de sourire à pleines dents sur de nombreuses photos. Néanmoins, même notre sourire fermé était bizarre à cause de la protubérance de nos broches à l’intérieur de nos lèvres. On ne gagne jamais.

Les restrictions alimentaires

bonbons

Source : Unsplash

Adieu bonbons durs et bonbons tendres, gomme à mâcher, caramel, noix, réglisse, casse-gueule, maïs soufflé, blé d’Inde, rouleaux aux fruits et pains à croûte épaisse. Ces sucreries et autres aliments satisfaisants sont les ennemis jurés des broches. Ceux et celles qui se sont tout de même risqués à en manger se sont probablement retrouvés avec des bagues décollées, des fils décrochés ou pire, du caramel collé à notre appareil ou bien des morceaux de maïs soufflé coincés. Gênant.

Les espoirs brisés

via GIPHY

Quand notre orthodontiste nous annonce enfin qu’il va retirer nos broches…et que le jour tant attendu du rendez-vous il nous annonce qu’on va devoir encore attendre quelques mois de plus. Pire. Feeling. De. La. Terre!

Le sourire digne d’une publicité de dentifrice

dents droites

Source : Pexels

Enfin! Nos dents sont droites et alignées comme les touches d’un piano! Après des mois, des années d’attente, on peut enfin dévoiler au monde entier notre magnifique sourire. De quoi faire des jaloux! Dès que l’orthodontiste a retiré nos broches, on ne pouvait plus s’empêcher de sourire pendant des semaines.

Être marié avec ses gouttières de rétention, sinon…

gouttières broches

Source : Unsplash

Malheureusement, l’aventure dentaire n’est pas terminée après avoir dit adieu aux broches. Les gouttières de rétention, avec ou sans l’aide de fils linguaux, permettent de garder droite notre nouvelle dentition. Il y a le camp des personnes qui portent religieusement leurs gouttières chaque nuit, puis il y a le camp des personnes qui pensent que les gouttières appartiennent à leur boîtier. Ces dernières remettent après les gouttières pour se rendre compte qu’elles sont de plus en plus serrées, jusqu’à ce qu’elles ne fassent plus. Ceux et celles dont les dents ont trop crochi ont dû avoir des broches à nouveau (doux Jésus!) ou bien investir plusieurs milliers de dollars dans de nouvelles gouttières de correction et de rétention (mon cas à moi).

***

Chers adultes ayant eu des broches ados, profitez de votre beau sourire! Chers ados qui portent des broches, ne vous inquiétez pas, cette épreuve en vaut la peine. Souriez!

via GIPHY
Source image de couverture : Pexels

 

 

 

-->
Un article de
Audrey Pilon-Topkara's Avatar
Audrey Pilon-Topkara

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Est-ce que je suis devenue plate?