Sport & Santé Style de vie

2018. Une année où je me sens heureuse! Trouver son plaisir dans l’exercice, je ne savais pas que ce serait ce qui me ferait tant de bien. Le sport, ça m’a permis de retrouver mon équilibre. Certes, j’ai toujours bougé, par-ci par-là, quelques fois par semaine. J’ai (presque) toujours été plus en forme que la moyenne des gens. Mon passé de nageuse de compétition a fait en sorte que dès que je me remettais à bouger de manière régulière, je redevenais la machine de guerre que j’étais jadis: compétitive, inépuisable, déterminée, forte et endurante. Mais, j’en avais rapidement marre de ces entraînements et je changeais de sport, mais parfois je prenais aussi une pause. Et mon humeur en prenait un coup. J’étais plus heureuse quand je bougeais, je le savais, mais même si c’est facile de se le dire, il faut se botter les fesses pour bouger. J’ai la chance d’être entourée d’amis qui bougent autant que moi et pour qui l’entraînement fait partie de leurs vies. Ça aide parce qu’on en parle entre nous. Parfois, on se réserve une soirée pour souper entre nous, mais on se met une activité sportive à l’horaire avant,  juste parce qu’on aime cela.

J’ai trouvé mon plaisir dans l’exercice comme je l’avais eu jadis chez Machina. Jeune, je nageais dans un club. Huit entraînements par semaine. Il faut aimer cela pour se lever, quatre matins par semaine durant l’adolescence pour se lancer dans l’eau froide. Nager était au coeur de ma vie et j’en parlais souvent. Je le vivais à fond. Je n’avais pas ressenti cela depuis le début de ma vingtaine. Certes, quand je surfe, quand je plonge, quand je fais des randonnées en montagne, je suis bien et je me sens sur mon X. Mais, en habitant à Montréal, ça ne peut pas être mon quotidien. Puis, en janvier, Machina m’ont invitée à essayer leur gym. Je suis allée comme je teste tous les gyms qu’on me propose depuis des années. Mais là, ce fut différent. Chaque matin, j’avais hâte d’y aller. Je mettais l’entraînement à mon horaire chaque lundi et ça passait devant d’autres choses. J’avais enfin retrouvé la flamme.

Et le Machina, ce fut ma trouvaille à moi (que je vous conseille vivement d’essayer), mais je vous souhaite surtout de trouver la vôtre.

Parce que lorsqu’on a du bonheur à bouger, on le met plus à l’horaire. Quand ça devient une habitude, on est plus heureux. Et les gens autour de nous le remarquent. J’ai toujours été une fille de bonne humeur. Mais depuis quelques mois, il m’arrive d’avoir presque trop d’énergie, comme ça m’arrivait enfant et ado. Moi qui pensais qu’avec l’âge adulte, cela disparaissait. Et non. Je ne savais pas que cela partait de moi.

Je m’étais trompée.

Bref, j’ai hâte de retrouver  Adriano (un de mes entraîneurs) au Machina demain matin!

DSC_4365

DSC_4297

DSC_4422

DSC_4389

DSC_4441

Le look:

Vêtements – HYBA

Souliers – New Balance

Photos – Vikki Snyder

DSC_4329

Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

L’ergothérapie : pour faire un monde meilleur