Cinéma

Il ne reste que quelques épisodes avant la fin de la série du Trône de Fer. Nombreux sont ceux qui n’ont pas survécus au travers de l’histoire. L’une des famille les plus importantes est celle des Stark. Par chance, les deux filles ont réussi à survivre. Par leur persévérance, nous nous devons de faire une mention honorable à ces deux personnages qui ont su présenter à nos petits écrans des rôles de femmes puissantes.

Source image : HBO

Sansa

Sansa n’avait qu’un seul désir au début de la série, se marier. Elle souhaitait assouvir son rôle de femme en épousant Joeffrey et ayant ses enfants. Depuis, elle fut forcée de s’unir à Tyrion, auquel elle est techniquement toujours mariée même si son mariage n’a pas été consumé. Pour une seconde fois, on l’obligea à épouser de force à Ramsey Bolton. Son rêve s’est réalisé sans la rendre heureuse.

Elle fut retenue captive, manipulée, battue et complètement détruite. D’une façon ou d’une autre, Sansa s’est reconstruite. Sophie Turner, l’actrice de Sansa, a si bien réussi à mettre en scène comment plusieurs femmes auraient réagi face à sa situation. En tant que téléspectateurs, nous avons vu l’évolution du personnage. Sansa a été utilisée comme une commodité, autant par Joeffrey, Petyr Bealish (Littlefinger) et Ramsay Bolton. Elle est passée de fragile et naïve à une force reconnue du Nord. Lady Stark, l’appelle-t-on. Elle ne s’est jamais laissée abattre totalement. Ses buts ont simplement changé. Lorsque la vie détruit les rêves, il faut s’en trouver de nouveau. Suis-je la seule qui l’ait d’abord détesté, puis admiré ? Dire que durant la première saison, j”haïssais son innocence. Maintenant, je suis forcée d’admettre que j’apprécie comment elle tient tête à Daenerys.

Elle a défait les normes de la société qu’une femme ne pouvait qu’être utile qu’en étant mariée et ayant une famille. De là où nous en sommes dans la série, elle prouve qu’elle peut gérer sans un homme. Je sens qu’à la fin de l’histoire, elle régnera sur le nord, qui sera alors indépendant de Port Royal.

Parmi ses moments féministes, voici ma liste des plus marquants :

  • Lorsqu’elle a plaidé pour son père dans la saison un devant toute l’audience de la cour. Elle n’avait pas peur de donner son point.
  • Quand elle a plaidé une nouvelle fois en faveur de son frère. Il faut beaucoup de courage pour se mesurer une fois de plus au Roi.
  • La fois où elle a dit à Ramsey « Tu es un bâtard. Un vrai noble aura toujours un droit plus grand que le tien.» (traduction libre de l’anglais « You’re a bastard. A trueborn will always have a stronger claim.»)
  • Ce moment dans le dernier épisode où elle n’a aucunement eu peur de confronter Daenerys sur le futur de son territoire.
Source image : HBO

Arya

Dans le premier épisode, l’ancien roi, Robert Baratheon avait discuté avec Ned (que son âme repose en paix) sur un possible mariage entre leurs enfants. « J’ai un garçon, tu as une fille, nous unirons nos familles. » (traduction libre de l’anglais : « I have a son, you have a daughter, we’ll join our houses ») À l’époque, il était mention de Sansa et de Joeffrey. Nous avons finalement pu réaliser lors de la dernière émission que les deux personnes qui devaient s’unir étaient Arya et Gendry.

Arya, le mouton noir de la famille, pourrait sans nul doute rivaliser contre n’importe quel homme de Westeros en combat. Elle a toujours su démontrer une force de caractère. Elle est maintenant devenue un assassin hors pair. Plus jeune, elle laissait ses émotions prendre le dessus. Tout comme Sansa, elle a dû changer son rêve. Dans la saison six, elle quitte la Demeure du Noir et du Blanc. Elle abandonne derrière elle sa carrière de tueuse pour retourner vers sa famille. Je ne mentirai pas, j’ai toujours apprécié son personnage. Allant à contre-courant, elle n’avait pas honte de jouer sur la fine ligne entre le masculin et le féminin. Pour elle, il n’y avait pas de limite ni de barrière. C’est en brisant les stéréotypes qu’Arya a su charmer notre cœur.

Voici les moments qui m’ont le plus marqué de son personnage féministe:

  • Quand elle a impressionné Tywin Lannister avec son savoir et surtout son sens de la répartie durant la saison 2. Surtout cette fameuse discussion entre les deux : « Ils disent qu’il (Rob Stark) ne peut être tué.», avait déclaré Arya. «Et les crois-tu? », avait demandé Tywin. « Non mon lord, n’importe qui peut se faire tuer. » (traduction libre de l’anglais «They say he can’t be kill.» «And do you believe them? » «No my Lord, anyone can be killed.») Ah! J’ai encore des frissons au simple souvenir de l’échange des regards qui avaient suivi.
  • Lorsqu’elle a énoncé qu’elle ne voulait pas entrer dans le moule de la société dans la saison 1. «Je ne veux pas être une dame. » (traduction libre de l’anglais «I don’t want to be a lady.») Arya renonçait clairement à se conformer au rôle typique qu’on attribue aux femmes.
  • Elle s’habille selon son confort. Tout au long des épisodes, Arya s’est vêtue non pas pour impressionner la gente masculine, mais bien par soucis pratiques.

George R R Martin, auteur des livres qui ont inspiré la série, a avoué dans une entrevue avec Rolling Stone qu’il avait imaginé les soeurs Stark comme deux forces opposées. Les Stark ne se rejoindront probablement jamais au complet sur leur personnalité, mais elles ont appris à s’apprécier. Elles auront aussi permis de donner une toute nouvelle définition à l’expression « se battre comme une fille.»

Source image couverture : HBO
-->
Un article de
Lucie Fortin's Avatar
Lucie Fortin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je ne me suis jamais sentie aussi femme que le jour où j’ai eu mes règles, à 29 ans - Partie 2