Faits Vécus

Dans presqu’un mois, je vais avoir 20 ans, et pour la première fois de ma vie ; je n’ai pas envie de vieillir. Je sais, c’est bien rare d’entendre ça à cet âge-là et je suis très consciente que même à 20 ans je suis encore jeune… Mais justement, je veux le rester. Je suis loin d’être la seule à qui ça arrive, on appelle ça ; le syndrome de Peter Pan.

Définition du syndrome selon Wikipédia : « Le syndrome de Peter Pan est une expression utilisée pour désigner l’angoisse liée à l’idée de devenir adulte et le désir associé de rester enfant et plus généralement pour caractériser un adulte immature, en référence au personnage, archétype du garçon qui ne voulait pas grandir créé par J. M. Barrie. »

Source : Pinimg

Bon. Je n’ai pas réellement le syndrome puisque je ne suis pas immature, je ne repousse pas toutes mes responsabilités et je n’agis pas comme une enfant, au contraire. (J’ai fait beaucoup de recherches sur le syndrome) Ce n’est pas que je ne veux jamais devenir une adulte et avoir de vraies responsabilités, des enfants et tout ce qui vient avec ; au contraire. J’ai toujours voulu une famille, une maison, un bon emploi… le typique rêve d’une vie quoi! Je le souhaite profondément et je vais le réaliser, mais mon problème, c’est que ça passe trop vite. La vie passe trop vite!

J’ai l’impression que je sors tout juste du secondaire que dans moins de 6 mois, un diplôme collégial en main, je devrai déjà m’inscrire à l’Université. Dans ma tête, je suis entrée au collège pour la première fois la semaine passée. Pourtant, ça fait déjà 2 ans et demi. DÉJÀ. J’ai même pas eu le temps de réellement en profiter. (Inquiète-toi pas, j’en profite de ma jeunesse). Je ne fais pas juste étudier dans ma chambre un samedi soir. Mais de plus en plus, les responsabilités s’accumulent et je ne trouve pas ça mauvais… mais ça va trop vite. Beaucoup trop vite.

C’est drôle parce que j’ai toujours eu cette facilité d’adaptation à n’importe quelle situation. Cette fois-ci par exemple, j’excelle un peu moins que d’habitude. Je m’adapte moins vite. Je sais que je suis une bonne adulte responsable, mais il me manque un peu de motivation.

J’ai envie de voyager, j’ai envie de rencontrer des gens, vivre un maximum d’expérience, pis j’ai l’impression que le temps me rattrape. Je n’ai pas le temps de faire tout ça. Ou c’est peut-être que je ne le prends tout simplement pas.

Si je vais tout de suite à l’université après mes études collégiales, vais-je vraiment prendre le temps de vivre tout ça? Je vais être à deux doigts d’entreprendre ma vraie vie d’adulte et je la mettrais sur pause le temps de voyager et de voir le monde? Je sais pas. Peut-être, mais juste le fait de ne pas savoir m’insécurise. Je ne veux pas avoir de regrets plus tard.

Source : Unsplash

J’aime la vie d’adulte. J’aime être autonome et responsable. Mais je vais avoir tout le reste de ma vie pour l’apprécier. En ce moment j’ai envie d’apprécier ma vie de jeune femme, mais on dirait que je suis tellement occupée à planifier le restant de ma vie que je manque de temps. C’est illogique, pas vrai?

En tout cas, on ne peut malheureusement pas contrôler le temps. Ce qu’on peut contrôler par exemple, ce sont nos choix et nos priorités. Je vais donc me concentrer davantage à profiter des moments que je passe, sans penser à ceux que j’aurais pu ou dû passer.

-->
Un article de
Valérie Leblanc's Avatar
Valérie Leblanc

Étant une grande amoureuse de la vie en général, Valérie aime tout ce qui touche la nourriture, le cinéma, la beauté, mais surtout ; la...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les essentiels pour les lèvres sèches l'hiver!