Sport & Santé Style de vie

En période de grands froids, il est normal d’avoir un peu l’énergie à plat. La nuit tombe plus tôt, on redoute la température extérieure et les routes sont ultra désagréables. Ça, c’est sans compter le trouble affectif saisonnier, soit la fameuse dépression hivernale dont souffrent beaucoup d’entre nous. Heureusement, il y a des fêtes comme la Saint-Valentin qui nous préviennent un peu de l'isolement, mais quand c’est fini, qu’est-ce qu’on fait? Le truc idéal pour se défaire de cette routine hivernale monotone est d’apprendre à se découvrir grâce à ce qu’on ne connaît pas déjà de soi. Quand on y pense, l’été est si court qu’on n’a jamais vraiment le temps d’en profiter. L’hiver est quant à lui un gros agenda qui attend d’être rempli d’expériences nouvelles. Cette année, j’ai choisi d’en faire ma nouvelle saison préférée tout en apprenant à me connaître. Voici les changements que j'ai apportés à ma vie!

hiver, froid, fun, blog, enjoy, new

Profiter de la neige

Cette année, on a la chance d’avoir un hiver relativement doux, ce qui nous permet de profiter de l’extérieur sans nécessairement se rééquiper en habit de neige ultra chaud. Il y a des sentiers magnifiques pour marcher, faire de la raquette ou du ski de fond, à des distances vraiment raisonnables de Montréal. J’ai choisi d’aller marcher un peu pour me teaser et voir si ça me plaisait. Finalement, je compte officiellement intégrer l’équipe des gens qui attendent impatiemment la neige pour profiter des sports d’hiver. Perso, j’ai peur en ski, mais il y a tellement plus à faire au fond. Quand j’ai un congé, je pars avec mon chien et une tasse de chocolat chaud afin d'admirer nos paysages québécois enneigés. 

S’instruire sur un sujet inconnu 

Depuis que je suis toute petite, je me répète qu’un jour, je serai douée en astronomie et en italien, que je pourrai parler de politique sans simplement répéter des bribes entendues aux nouvelles, ou bien que ma sauce à spag va devenir meilleure que celle de ma mère. Cet hiver, j’ai choisi d’accroître ces intérêts divers pour peut-être en développer de véritables passions. Ce qui est bien, c’est qu’avec le web, on peut éviter les températures glaciales et devenir bons dans plein de domaines en restant dans le confort de son salon. 

Dire oui à ce qu’on dirait normalement non 

Récemment, on était en plein carnaval étudiant à l’université et nos associations étudiantes s’affrontaient dans plein d’activités et de défis de toutes sortes. Habituellement, je ne suis pas une fille qui s’investit dans ce genre de chose, mais cette fois, je me suis dit Go! Je nous ai inscrits, mon chum et moi, au concours de karaoké sans trop savoir à quoi m’attendre et encore moins en sachant s’il allait être d’accord. Comme de fait, ça lui tentait pas, mais pas du tout. On l’a fait quand même parce qu’on n'avait plus le choix et ça s’est avéré être l’une des soirées les plus drôles de notre session. Pour lui comme pour moi, ça a été une grosse découverte agréable, autant pour l’implication scolaire que pour le karaoké. Si bien que la semaine suivante, une de mes amies de l’uni m’a envoyé une vidéo de mon chum en train de faire du karaoké dans un petit bar modeste de Montréal. C’est peu dire, on peut réellement se découvrir des passions pour des domaines qu’on ne croirait jamais être amusants. 

S’inspirer des modes pour commencer une activité nouvelle

Ce qu’il y a de fantastique avec les activités tendances comme le yoga, la confection de bijou ou le dessin thérapeutique, c’est que tout le monde en parle. Les tendances attirent la curiosité et permettent de découvrir de nouvelles choses qu’on peut aimer ou ne pas aimer en les essayant. Au fond, découvrir une nouvelle passion, c’est un peu comme tomber amoureux, il suffit simplement de trouver la bonne et l’hiver devient bizarrement moins long. 

acro, yoga, hiver, froid, fun, blog, enjoy, new

Source : Instagram de Mélanie

-->
Un article de
Mélanie Rodi's Avatar
Mélanie Rodi

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Chronique 50+: L'amitié 2.0