Style de vie

Depuis que j’appartiens au monde des adultes (tu sais, celui où tu travailles du lundi au vendredi de 9h à 17h), je fonce les yeux fermés dans l’espoir de combler mon besoin d’estime personnelle et de sécurité. Je suis d’ailleurs persuadée que je ne suis pas la seule dans cette situation, n’est-ce pas?

Pour être bien claire, ce que j’entends par estime personnelle, c’est ce besoin de toujours vouloir performer, d’être la meilleure dans ce que j’entreprends et d’être considérée comme indispensable auprès de mes pairs. Même si je sais très bien que personne n’est indispensable, du moins dans le monde des adultes.

Et vous vous demandez quel est ce besoin de sécurité? Probablement le besoin le plus commun de tous. Il s’agit de celui d’éviter la douleur, d’éviter le stress de l’incertitude et de rester dans sa zone de confort en pensant que la sécurité mène au bonheur. Pour moi, l’idée d’avoir un bon emploi avec un bon salaire et des bonnes conditions m’a jusqu’à maintenant semblé être le meilleur choix pour combler ce besoin.

Malheureusement, ou heureusement, il y a maintenant un certain temps, j’ai commencé à me remettre en question. Ce cheminement a commencé quand j’ai réalisé que j’étais essoufflée de toujours vouloir être à la hauteur, que je n’avais aucune passion et que je ne voulais pas qu’une paie dicte le reste de ma vie. J’ai donc remis en question mes choix de vie, mes objectifs et mes plus grands rêves.

chemin forêt boisé lumièreSource image: Unsplash

Loin de moi l’idée de tout abandonner et de cesser de performer, j’avais tout simplement besoin de réaligner mon cœur, ma tête et mon corps pour trouver une certaine cohérence dans ce que je voulais. Ce travail de remise en question n’a pas été de tout repos, j’ai dû (et je dois toujours) aller chercher du soutien et surtout développer une discipline de vie qui me permet d’atteindre cette cohérence. Dans mon dictionnaire:

La signification de soutien: S’entourer de gens et ou de groupe de gens qui vont dans la même direction que moi.

La signification de discipline de vie: Créer, modifier, adapter, rejeter certaines habitudes de vie pour vivre en harmonie avec mes valeurs, mes buts et mes attentes.

Adapter ses habitudes de vie

Pour la petite histoire, j’ai rencontré la discipline de vie à l’arrivée de mon chien Flash. Je m’étais toujours dit que si un chien entrait dans ma maison, ce ne serait pas pour qu’il passe la majorité de son temps seul. J’ai donc dû modifier mes habitudes de vie pour m’assurer de lui donner le maximum de temps. À partir de ce moment, j’ai compris que toutes habitudes de vie étaient malléables à condition de le faire avec les bonnes intentions et à force de persévérer.

Donc, le premier pas à faire dans n’importe quelle remise en question est de reconnaître qu’il y a un travail à faire. Peu importe l’ampleur de cette remise en question, peu importe que vous sachiez déjà ou pas sur quoi repose cette remise en question, le premier mandat pour s’aider est de se mettre en route et de trouver des outils qui permettront une transformation.

Aujourd’hui, je vous partage ma boîte à outils. Celle qui m’a permis de cheminer dans cette transformation, celle qui m’a permis de trouver le soutien nécessaire ainsi que la discipline de vie que je me souhaitais pour entamer cette remise en question.

*Note importante, chaque personne peut créer et adapter sa propre boîte à outils en fonction de ses intérêts, de son parcours et de ses désirs. Ma boîte est le résultat d’essais et erreurs que je vous partage à titre d’exemple.

1. L’activité physique

Ayant déjà fait du yoga à plusieurs reprises (de façon non-régulière), j’ai voulu approfondir cette pratique qui m’aidait mentalement et physiquement. J’ai décidé de m’inscrire à une formation pour devenir professeure de yoga. Initialement, le but était d’acquérir les fondements nécessaires pour améliorer ma pratique personnelle et trouver une certaine discipline dans celle-ci. Cela dit, cette décision s’est avérée un tremplin vers une nouvelle vision d’où je voulais aller. Partager ma passion était devenu primordial. Faire bouger les gens et leur permettre de se connecter à leur corps et leur esprit était dorénavant ma mission.

Pour moi, l’activité physique a été le premier outil de ma remise en question. À partir de ce moment, j’ai su que je devais placer le bien-être (mental et physique) au centre de ma vie.

Je vous encourage à prendre du temps, chaque semaine, pour libérer votre corps et votre tête en utilisant l’activité physique. L’énergie du mouvement amène à de grands résultats. Rien ne sert d’attendre les prochaines résolutions, commencez avec quelque chose de simple et vous développerez tranquillement une routine qui tiendra dans votre agenda. Vous augmenterez les heures dédiées à votre activité physique une fois la routine bien ancrée.

yoga femme soleil paixSource image: Unsplash

2. Routine matinale

La routine matinale, probablement une des plus grandes richesses de mes journées.

J’ai longtemps eu l’impression que je ne pouvais pas entamer la transformation que je voulais par manque de temps. Jusqu’au jour où j’en ai eu assez de toujours chialer sans passer à l’action. J’ai donc pris mon courage à deux mains et j’ai décidé de modifier mon horaire du matin. J’ai commencé par me lever trente minutes plus tôt, en bloquant mon horaire, pour faire quelque chose uniquement pour moi.

Maintenant, je me lève 2h30 avant de travailler parce que cette routine est devenue ma source de motivation. Elle dicte le restant de ma journée.

Ma routine commence toujours de la même manière, le réveil sonne. Je me lève, je vais me brosser les dents, je me lave le visage et je bois un grand verre d’eau. Ensuite, je me dirige au salon, je prends mon journal / agenda et j’écris comment je me sens ici et maintenant. Je prends aussi soin d’identifier une situation, un événement ou une parole de la veille dont je suis reconnaissante. Suivi d’une courte méditation guidée.

Ce n’est qu’après ma méditation que la routine se modifie au gré des journées, au gré de mon énergie. Dans la liste, il y a lire un livre, faire du yoga, écrire, dessiner, courir, écouter des conférences, faire des ateliers en ligne… La seule chose qui m’importe, c’est que ce temps m’appartient.

Essayer la routine matinale est selon moi l’adopter. Trouvez la durée de temps qui vous convient pour commencer. Même si ce n’est que cinq minutes, commencez! Ce temps vous permettra de vous recentrer sur ce qui vous tient réellement à cœur et vous commencerez la journée beaucoup plus en douceur.

matin routine café journal écritureSource image: Unsplash

3. L’absence des médias sociaux

Cet outil est simple. Je m’impose une limite. Je bloque l’accès aux médias sociaux à partir de 20h00 et ce, jusqu’à sept heures le lendemain matin. Comme si j’étais un enfant! D’accord, il est facile de contourner la limite, mais le simple fait de poser l’action de débloquer l’application, me freine dans mon élan d’aller regarder le fil d’actualité Facebook pour passer le temps. Avec ce temps fraichement acquis, je peux lire quelques lignes supplémentaires d’un livre, faire la vaisselle ou écouter un podcast.

4. Communauté inspirante

Jusqu’à maintenant, les outils fournis sont des outils pour aider le développement ou l’amélioration d’une discipline de vie.

Par contre, ce qu’il ne faut pas sous-estimer, quand on veut avancer, c’est la communauté qui nous entoure. Afin d’accélérer le processus de réflexion, il est important de côtoyer des gens qui nous font cheminer. Cette présence peut se matérialiser par le biais d’une grande amitié ou par une communauté virtuelle.

Sachez qu’il existe un grand nombre de communautés que vous pouvez rejoindre, immédiatement, peu importe le sujet qui vous intéresse. Pour ma part, je suis dans beaucoup de groupes de développement personnel, de slow living et maintenant de maternité. Je rejoins des webinaires sur la nutrition et je suis des ateliers en ligne pour connecter avec ces sujets qui m’intéressent et qui me passionnent. Le plus difficile est de prendre le temps de trouver la communauté qui sera vous inspirer. Le reste ira de soi.

communauté femmes groupe réunionSource image: Unsplash

En développement personnel, il n’y a pas de recette gagnante, du moins selon moi. On doit simplement savoir s’écouter, voir même s’analyser pour pouvoir développer de nouvelles habitudes de vie qui seront plus en lien avec la direction qu’on veut prendre.

Soyez créatif!

-->
Un article de
Alexandra Lapointe Turcotte's Avatar
Alexandra Lapointe Turcotte

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Minimalisme : 10 choses que je n'achète plus!