Faits Vécus Lookbook

Je suis fatiguée. Quand j’ai ouvert mon téléphone ce matin, j’ai refermé les yeux. J’avais besoin d’appuyer sur pause (je vous écris ce texte mercredi matin, même si je sais qu’il sera en ligne au moment même où je prendrai l’avion vendredi). Je pars en vacances vendredi. C’est ridicule de sentir que tout flanche à 48h du départ, mais c’est vrai. Mal de tête, envie de vomir, je referme les yeux. J’ai besoin de me l’avouer, je suis vaincue. Je regarde les statistiques de ma fitbit. J’ai dormi, en moyenne, 5h par nuit au cours de la dernière semaine. Hier, j’ai fait de la retouche photo de 23h30 à 1h30. Oui, dans la nuit. Je me disais que je faisais un sprint avant mon départ. Mais mon corps m’a crié NON. Arrête. J’avais vu les signes avant-coureurs, les mêmes que chaque fois, mais je me disais que la ligne d’arrivée était juste là, devant moi. J’ai ignoré mon corps. Comme chaque fois, je laissais certains courriels traîner, juste parce que je n’avais pas envie de gérer. J’ignorais certains messages d’amis juste parce que le seul bip de mon téléphone me dérangeait. Je peux fixer le vide de longues minutes en flattant mes chats et en me concentrant sur leur ronronnement, moi qui a normalement mille projets à la minute.

J’ai besoin d’une pause. Et tant mieux, elle est là. Maintenant. C’est un bon hasard. Parce que parfois, il faut s’avouer vaincu par cette vie qui va souvent trop vite. Personne n’est si fort et on craque. Je le sais, je craque parfois, en moyenne une fois par an. Même au gym, hier, je ne me sentais pas moi. Je ne me suis pas dépassée. Je n’avais pas envie d’être si forte. J’étais ordinaire. Bien ordinaire. Et je n’aime pas être ordinaire. Je veux toujours être une meilleure version de moi.

Alors, il faut se l’avouer, et se relever. Mercredi, je suis restée à la maison. Parce que chez moi, avec le ronronnement des chats, mon café à la main et en robe de chambre, j’ai retrouvé un semblant de calme. Je n’étais pas au bureau à entendre «Camille» à tout bout de champ. Je ne suis pas restée chez moi par choix, plutôt par mal de tête, mais je mentirais de dire que ça n’a pas fait de bien. On a beau être une bombe d’énergie, aimer les gens, un peu de silence ne fait pas de tort.

Pour vous parler de tout ceci avec un look sport? Parce qu’avec les réseaux sociaux omniprésents dans nos vies, on montre bien aux autres ce qu’on veut qu’ils voient de nous. Je vous montre mes photos de voyages, mes stories Instagram au gym, mes rencontres clients pour Codmorse, etc. Je ne vous montre pas quand je suis en robe de chambre, dépeignée et que j’ai envie de pleurer tant ma tête me fait mal. Non, ça, on ne le montre pas. Parce que ça n’inspire personne. Mais j’avais envie de vous en parler, j’avais envie de vous montrer les photos qui furent prises la veille de la rédaction de ce texte. Il y a donc moins de 24h. J’étais cette fille qui vivait son tourbillon, qui parlait trop fort, qui sautait partout. J’étais cette fille qui se disait qu’elle tiendrait bon jusqu’à ses vacances. Ma tête en a décidé autrement.

Et c’est correct.

Mon erreur? Je ne me suis pas écoutée. Parce qu’on a beau vouloir être un super-héros: travailler des heures de fous, voir ses amies, boire un peu par-ci par-là, être une bête au gym, on a besoin de pauses parfois. Et une pause ne veut pas dire partir à l’autre bout du monde nécessairement. Ça peut simplement être lire un livre 30 minutes par jour juste parce que ça nous tient loin des écrans et qu’on s’évade.

Aujourd’hui, je n’ai pas de leçons à donner, mais j’avais envie de vous partager un moment de vulnérabilité. Parce qu’on doit l’accepter.

IMG_7313-2

Parlons du look

J’ai reçu ces vêtements de sports de New Balance il y a peu de temps et je suis plus qu’en amour avec leurs leggings trop confortables! J’aime qu’ils tiennent sur le corps parfaitement. De plus, la bande élastique tient bien le tout en place! La coupe de leur camisole écourtée est parfaite pour la fille qui veut porter des ensembles tendances en s’entraînant, mais qui n’est peut-être pas à l’aise seulement en soutien-gorge. Quant au coton-ouaté, je l’avoue, quand je l’ai choisi en ligne, je pensais qu’il serait de taille normale, pas un crop! Mais quelle belle surprise ce fut! Ça donne une silhouette tout à fait différente et c’est idéal pour se déplacer de la maison au gym! Finalement, ces souliers de tennis blancs sont mes nouveaux chouchous de la saison.. il ne me reste qu’à m’améliorer au tennis!

IMG_7368-2

IMG_7347-2

IMG_7360-2

IMG_7369-2

Le look:

Vêtements – New Balance

Souliers – New Balance

Lieu – Codmorse

Photos – Mathieu Flageole de Codmorse

Retouche – Camille Dg de Codmorse

IMG_7351-2

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je m'excuse, je ne ferai plus de promesses