Jeudi dernier, j’ai eu la chance d’aller m’émanciper dans un défilé ambulant et j’ai nommé le festival Mode + Design 2022 ! 

J’ai appelé ma bonne amie qui habite à Montréal pour se joindre à moi. Nous avons erré de péripétie en péripétie en commençant par le fait que nous n’avions pas pris la bonne adresse pour nous rendre à l’évènement. Comme je suis de la campagne (et même si j’ai un GPS), je me perds aussitôt que j’ai quitté mes champs, ce n’est pas mêlant. Mon amie, qui me faisait confiance, a donc suivi l’adresse que j’avais inscrite dans Mapp sans trop se poser de question. On était vraiment trop contentes de se voir pour se rendre compte que nous n’étions pas sur le bon chemin. Notre grande discussion sur l’amour nous a aveuglées, je crois. Nous sommes arrivées dans les fins fonds d’une ruelle. Nous avons rebroussé chemin pour reprendre le métro et nous diriger vers le quartier des spectacles (si seulement !). 

Image par Amira A Sarab

J’adore aller à Montréal, c’est électrisant et l’odeur qui plane me nourrit et me fait apprécier mes champs encore plus. 

J’avais décidé de me mettre en jean avec un t-shirt noir : erreur ! Le mois d’août est encore chaud, il vaut mieux se rajouter une veste lorsque la nuit tombe. De plus, j’avais opté pour des souliers de type Converse de la marque Coach. C’est sans prétention que je dis cela, car elles ne sont pas confortables. Je voulais être à la mode, mais il s’est avéré que je me suis fait des ampoules aux pieds : j’ai maintenant des ampoules grosses comme le pouce derrière les talons. J’avais oublié à quel point on marche dans la grande ville ! 

Nous sommes finalement arrivées sur place après quelques escales de trop à notre horaire.

J’étais vraiment contente d’assister à l’évènement. Il y avait une beaucoup d’exposants et j’ai aimé l’accessibilité offerte par les propriétaires des compagnies présentes.L’ambiance était électrisante : j’avais l’impression d’être dans un défilé ambulant. Tout le monde avait sa touche et s’assumait grandement dans leurs habits. Finalement, je me suis procuré une pince de la marque Pixie Woo et un exfoliant de chez Dans un Jardin. 

La soirée s’est terminée chez mon amie : nous avons mangé de la pizza qu’elle a fait en compagnie de son amoureux qu’elle m’a présenté. Notre trio a refait le monde en se posant les vraies questions et en allant au fond des choses.  

En quittant la métropole, voici mes cinq conseils pour l’an prochain, lors de ma prochaine visite au festival : 

1- Un ensemble où l’on se sent bien (en toute transparence, j’étais un peu underdressed, je vais rectifier le tir l’an prochain). 

2- Des souliers confortables (sans commentaires) 

3- Une bouteille d’eau (je ne sais pas pour vous, mais lorsqu’il y a beaucoup de monde, on dirait que je boirais quatre litres d’eau d’un coup ! J’exagère, mais c’est essentiel lorsque l’on marche beaucoup) 

 4- Porter un petit sac à main pour ne pas être encombrée (quand même assez gros pour une bouteille d’eau, faut être cohérent, je sais). 

 5- S’assurer du bon lieu de l’évènement pour ne pas se perdre et louper une partie de l’évènement !  

Image de couverture par Hortense Raynaud

Les plus populaires

Accueil