Premièrement, je suis une personne qui a ce qu’on appelle des safe foods, c’est des aliments ou des repas qui rentrent tout seuls dans mon estomac sans que je me pose de questions. Je ne suis pas difficile du tout, même que manger c’est un de mes plaisirs dans la vie. Mais il y a des constantes qui doivent être entretenues, et qui frôlent la fixation.

Je peux manger 60 jours en ligne le même déjeuner — un bagel avec du cheez wizz — sans me tanner. Puis du jour au lendemain être complètement dégouté à l’idée de manger ça et vouloir une autre chose pendant une longue période avant de retourner à mon plat précédent. Ad vitam eternam. En même temps, j’ai beaucoup de difficulté à me convaincre de manger le même souper deux fois en une semaine. Drôle de dichotomie.

Deuxièmement, j’aime cuisiner, mais je n’aime pas faire la vaisselle. Donc le matin, l’idée de salir un poêlon pour me faire cuire un œuf, c’est suffisant pour que je passe en dessous de la table, surtout un matin de semaine.

Troisièmement, je ne suis pas matinal pour 5 cennes. J’aimerais ça, me lever avec le soleil, faire des étirements et sortir jogger. Revenir chez moi, boire un grand smoothie et faire du yoga. Que nenni, je lève mon gros corps engourdi de mon lit, j’entre dans la douche, je prends un café avec mon mot croisé. Le temps de cligner des yeux, je dois me connecter pour travailler.

Faudrait que je me force. Je me suis lancé un petit défi de donner du pep à mes matins avec des déjeuners le fun qui répondent à quatre critères simples. Idéalement, je veux ajouter à la rotation des choses qui ne vont pas gruger mes précieuses minutes avec des préparations élaborées. J’ai un micro-ondes, une bouilloire et un toaster — on ne va pas pocher un œuf à 7 h 30 le matin sous mon toit.

Les critères

  • Pratique — ça se cuisine bien et ça se mange debout sur le bord de l’évier sans faire de miettes.
  • Simplicité — ça n’a pas la complexité d’un croque-en-bouche ni la valeur de production d’un gâteau de mariage.
  • Goût — je suis un petit gars salé, mais je n’écarte pas un peu de Nutella à l’occasion.
  • Soutenance — j’ai beau passer la journée assis dans le bureau, j’aimerais ça endurer jusqu’au diner sans avoir faim.

J’ai fait mes recherches et voici mes options qui se préparent bien, d’avance, et qui se conservent au frigo le temps d’une semaine.

Des egg bites ou des mini quiches

Image par Kaitlyn Chow

Des petits œufs précuits, préparés d’avance, soit sous vide, au four où dans une friteuse à air. Comme une omelette à déguster rapido presto. On ajoute les garnitures qui nous tentent, pour varier les saveurs (épices tex-mex, pesto, jambon, fromage, etc.). La version mini quiche est aussi très intéressante, dans des petites croûtes à tartelettes ou une pâte maison.

Idée de recette ici : Hubert Cormier via Éconofitness

Du gruau overnight

Ce trend a tenu nos déjeuners en étau pendant vraiment longtemps, mais le fait-on encore ? On l’a peut-être exploré en long et en large, mais il me semble pourtant qu’avec des mélanges comme ceux d’Oat Box, on peut changer sans se tanner. Un différent yogourt, une avoine à une autre saveur, des garnitures funky, on n’a pas fait le tour, je crois bien. Pour varier : on troque l’avoine pour du chia.

Idée de recette ici : K pour Katherine

Des chocolatines congelées

Ou des croissants. Un peu partout on peut trouver ces viennoiseries congelées et prêtes à cuire. Tu les laisses dégeler et lever dans le four la veille, et tu les fais cuire rapido presto le matin en te levant. Au même titre, des croissants ou des scones congelés et prêts à cuire vont aussi égayer tes matins.

À trouver entre autres chez Première Moisson

Des burritos déjeuner

Ça se congèle super bien, dans un papier d’alu, et ça se réchauffe aussi rapidement. On peut les garnir de tout ce qu’on aime, avec des petits bouts de saucisses, des œufs et du fromage orange comme au McDo, ou un peu plus fancy avec des légumes grillés et un fromage frais qui deviendra fondant en chauffant.

Idée de recette ici : Lesoeufs.ca

Une shakshuka

Image par Delaney Van

C’est une plus grosse recette qui se mange bien les matins suivants et qui fait changement d’un œuf dans le beurre. Si vous n’êtes pas familiers, on cuit des tomates et des poivrons, selon les recettes, jusqu’à ce qu’on obtienne une texture onctueuse, on y poche des œufs au four et on la garnit de fromage feta. À manger avec une délicieuse toast croustillante !

Idée de recette ici : Ricardo

Des muffins

Pouet pouet pouet ! Ça sonne plate en maudine, un muffin, mais quand on s’arrête une seconde, y’a moyen de concocter des petits miracles avec peu de ressources. Ma mère et ma grand-mère se sont entichées de faire des muffins avec des dates à la place du sucre, quelle audace ! J’ai déniché la recette de Madame Labriski de muffin aux Reese, mon chocolat préféré.

Idée de recette ici : La pro des muffins, Madame Labriski

Du pain aux bananes et autres variations

Finir en queue de poisson avec la recette qu'on apprend tous à faire en premier. Et qu'on ne fait jamais! C'est si bon, chaque fois que j'en fais un, question de délivrer mes trois bananes congelées de leur souffrance, je me répète que je devrais en faire hebdomadairement. Plein de variations se sont inscrites comme des incontournables depuis. Pain aux courgettes, à la citrouille, aux épices d'automne, etc. MIAM!

Idée de recette ici : La Petite Bette

Image de couverture par David B Townsend

Les plus populaires

Accueil