Mode & Beauté

Être styliste est très inspirant, mais pas toujours évident. La mission d'une styliste est de faire ressortir tous vos atouts en valorisant votre silhouette, votre beauté, votre personnalité, avec des vêtements qui reflètent le tout. Bref, mon mandat est de vous faire sentir belle et bien dans votre peau, tout en respectant vos goûts et votre style vestimentaire. Je considère qu'il y a différents types de consommatrices. 

La fashionista au budget restreint: 

Elle aime la mode et veut suivre les dernières tendances. Elle veut être dans le coup. C'est l'avant-gardiste qui déniche des trucs flyés et qui les mets aux oubliettes quelques mois plus tard. Pourquoi dépenser une fortune pour ces vêtements, qui elle sait, lui dureront 2-3 mois tout au plus. Elle préfère acheter plus, plus souvent et payer moins cher.

fashion, shopping, fast fashion

Source : ecouterre.com

Elle aime magasiner chez H & M, Zara, Forever 21. 

L'écoresponsable: 

Elle se soucie de l'environnement et tout ce qui vient avec. Que ce soit les tissus, les méthodes de fabrication, les produits chimiques utilisés, la fabrication dans les pays défavorisés… Tous ces facteurs la tiennent à cœur et elle priorise les vêtements purement biologiques. Les matières naturelles comme le coton, la laine et le lin sont ses matières chouchous. L’écoresponsable magasine aussi dans les friperies pour encourager la seconde vie aux vêtements. Porter des vêtements déjà utilisés? Pourquoi pas, ce sont des déchets de moins et des achats à prix réduits. Elle sait qu'elle peut y faire de belles trouvailles!

fashion, fashionista, friperie

Source : narcity.com

Elle aime magasiner au Village des Valeurs, Friperie Saint-Laurent et les designers qui fabriquent des vêtements écoresponsables comme OÖM, Myco Annaokluch, Créations Encore…

La top québécoise: 

Elle ne consomme que des designers locaux pour les encourager. Elle ne prêche que pour la paroisse de "Made in Québec". Elle considère que si nous voulons des designers québécois, on se doit de les encourager. En plus d’avoir un style d’enfer, elle se démarque en portant des pièces branchées. Elle participe à l’économie québécoise en achetant localement. 

Braderie-

Source : braderiedemodequebecoise.com

 

Elle aime magasiner à la boutique Unicorn, chez Belle & Rebelle, la Braderie de mode québécoise et en ligne sur les sites des designers québécois.  

L’acheteuse impulsive : 

Elle vit une déception amoureuse, elle court s’acheter un pull. Elle se chicane avec sa mère, elle court dévaliser les boutiques. Son patron ne reconnait pas son travail, elle occupe son heure de dîner à acheter sur Asos. Sa collègue revient du lunch et lui dit qu’elle a vu des soldes au 3e chez la Baie, elle se dirige au 3e en courant les soldes. « Il est à 50 % je ne peux pas le laisser-là ». Oui mais il n’a jamais été porté et vieilli mal dans la penderie, même à 50% de rabais. Elle revient avec un pantalon noir mais ne sait plus où le ranger, après le pantalon noir en laine? Avant le pantalon noir en coton bio? Entre le pantalon noir jogger ou le pantalon noir taille haute? Certaines boutiques seraient jalouses de sa penderie qui déborde de variétés, dont certaines avec encore l’étiquette. 

shopping, fashionista, bags

Source : lemauricien.com

Elle aime magasiner, PARTOUT, mais surtout les soldes, les aubaines. Elle est abonnée à toutes les infolettres pour profiter des aubaines du jour. Sa carte Visa est enregistrée sur tous les sites en ligne.

La consommatrice avertie 

Elle achète des vêtements lorsqu’elle en a besoin. Son jeans skinny a un trou sur le genou, elle va magasiner UN jeans skinny, seulement un jeans skinny. Elle n’achète pas le premier, mais visite 3-4 boutiques afin de faire différents essayages et vérifier les meilleures aubaines. Elle ne magasine pas sur l’heure du midi entre un croissant et un latté. Elle ne magasine pas avec son garcon de trois ans qui lui demande sans cesse quand est-ce qu’ils s’en vont. Elle magasine seule, tranquille et en plus, avec ses espadrilles top confort. Elle n’a pas de coup de cœur, elle remets les vêtements en place et prend la soirée pour y réfléchir. 

Elle achète selon ses besoins et cible les boutiques spécialisées selon le vêtement convoité: 

Un jeans : chez la Baie sur l’étage des jeans, Jeans jeans jeans. 

Tailleur : RW&CO, Tristan. 

Espadrilles de Sport : Sport Experts 

Dans un monde idéal, toutes femmes aimeraient porter un jeans griffé d'un designer québécois, ultra chic, en coton 100% bio, et ce, à prix abordable. Malheureusement, ça n'existe pas (ou si vous avez trouvé, dites-moi où!) Le mieux est de bien doser nos classiques qui suivent les années avec des vêtements de qualité (idéalement encourager les designers locaux et la fabrication ici et non en Chine ou au Bangladesh). Nous pouvons nous laisser aller avec quelques pièces funky dénichées dans des magasins à grande surface, pour suivre les tendances de l'heure. Si nous ne trouvons pas des vêtements de coton biologique, nous pouvons encourager les boutiques vintages, recycler nos vêtements, les porter le plus longtemps possible et leur donner une seconde vie. 

Alors, de quelle catégorie faites-vous partie?

-->
Un article de
Catherine Brière's Avatar
Catherine Brière

Détentrice d'un Baccalauréat en gestion et design de mode et certificat en communication, Catherine se laisse guider par ses deux passions les plus chères :...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Testé et approuvé : Exposition « la bibliothèque, la nuit »