Faits Vécus Style de vie

Le sexe. Qu’est-ce que représente vraiment le sexe en fait? Chaque pays, chaque culture a sa propre mentalité, sa propre façon de voir le sexe, la sensualité ou la nudité. Certains pays, comme le nôtre, sont très pudiques: le sexe est presque un blasphème et ne doit être pratiqué que dans l’intimité de son couple. La religion est tellement encore présente dans nos vies qu’on le veuille ou non. Ce sont de vieilles mentalités religieuses, bien ancrées dans notre culture, nos vies sages et bien rangées. Pourtant, n’y a-t-il pas rien de plus naturel? Nos corps ont été créés pour le sexe, au même titre que notre bouche pour manger.

couple qui s'embrasse dans un lit blancSource image: Unsplash

C’est très difficile de se sortir d’un mode de vie et de pensée qui fait partie de la culture depuis des siècles maintenant. La religion a-t-elle tuée l’un des besoins primaires et l’une des chose la plus naturelle qui existe? Je ne m’identifie tellement pas à la culture et la mentalité actuelle, elle me révulse littéralement. Me faire demander sans cesse quand est-ce que je vais avoir un chum, quand est-ce que je vais avoir des enfants, bref, quand est-ce que je vais avoir une p’tite vie plate et bien rangée comme tout le monde?

MAIS POURQUOI? Et là, la chasse aux sorcières vient de commencer… Je pense et voit les choses différemment parce que je ne veux pas d’enfants, parce que je n’ai pas envie d’être en couple présentement, parce que je suis workaholic et que j’aime ça sortir me saouler la fin de semaine encore à l’aube de mes 30 ans. Je ne crois absolument pas au mariage non plus, tu peux vivre et être bien avec une personne sans te marier. Allô la religion encore ici! Fais un testament si tu veux les mêmes droits légaux que le mariage, en plus, ça va juste te coûter 2000$ au lieu de 20 000$!

fille avec bracelets sur un ordinateurSource image: Unsplash

Est-ce que je peux faire et avoir ce qui me rend heureuse dans vie? Être carriériste, voyager ou écouter Le Roi Lion si ça m’tente? Je déteste cette pression de société, cette obligation d’être comme tout le monde, suivre le troupeau de la vie de couple, avoir des enfants, s’obstiner avec son chum pour des niaiseries et faire semblant d’être tellement in love devant le monde. Tsé, la p’tite famille cute sur Instagram, ben c’est pas moi et c’est parfait comme ça!

Des fois, je me demande si on devrait simplement pas revenir à ce que nous étions à la base. Animal, humain simple et primaire qui ne voulais que subvenir à ses besoins et ses envies. Je crois qu’une certaine partie de nous devrait retrouver cet « ancien nous », tout en continuant d’évoluer et de profiter de notre intelligence et notre jugement pour vivre comme bon nous semble en société, de façon respectueuse envers les envies et besoins de tous. Tu aimes les pénis, pognes-en mille. Tu aimes les vagins, touches-en le plus que t’en as envie. T’aime les deux, profites-en. T’aime ça hard ou avec des pétales de roses, à plusieurs peut-être? Who cares. Et tout ça, parce qu’on est des êtres doués d’une intelligence supérieure, ça se fera dans le respect de l’autre, parce que sans oui, c’est non. #metoo

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Jo's Avatar
Jo

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Quand mon voyage solo est tombé à l'eau