Sport & Santé Style de vie
*Cet article est commandité par Plongée Nautilus

Ce n’est un secret pour personne, je suis une grande amatrice de plongée. J’ai eu la piqure lors de mon voyage à Tahiti en 2017 et depuis, j’attends toujours avec une grande impatience le prochain moment où je pourrai aller explorer les fonds marins. J’ai eu la chance de faire plus de 50 plongées en trois ans, ce qui est plutôt bien pour une fille vivant à Montréal! Chaque fois, je revis le même sentiment magique: un grand calme s’empare de moi et je deviens zen. Oui, moi, la fille qui roule toujours à 1000 à l’heure, je deviens relax. Oui, moi, la fille qui est incapable de méditer parce que je trouve cela plate, je deviens relax. Oui, moi, la fille qui ne veut pas faire de yoga parce que c’est long, je me laisse dériver sous l’eau et je ne vois pas le temps passer. La plongée, c’est mon refuge tendre, c’est devenu une réelle passion et je prépare même des voyages autour de cette activité.

Ça fait dix ans que mon copain fait de la plongée. Quand je l’ai rencontré, il espérait qu’un jour j’accepte d’essayer son sport. Je ne voulais rien savoir. Certes, je suis nageuse, sauveteure même et je fais du surf. Mais de la plongée? Non merci. J’avais peur d’avoir peur au moment de voir des requins. Voilà, c’est dit. J’avais peur d’avoir peur. Comme c’est absurde! Même quand je nageais, plus jeune, j’avais peur d’avoir un requin qui passe sous moi. Cette peur s’est rapidement transformée en désir. J’ai vu un requin lors de ma première plongée à vie et j’ai tout de suite eu envie d’en voir plus.

Pendant les premières années, j’étais heureuse avec mon Open Water Padi, le cours de base, qui permet de faire de la plongée. Mais à force d’explorer les fonds marins, j’ai toujours eu envie d’aller plus profond, j’ai eu envie d’explorer dans le courant, de voir des navires échoués et j’en passe. Cet été, l’équipe de Plongée Nautilus m’a écrit afin de voir si on pouvait collaborer. À ce moment-là, ils ne savaient pas, et je ne savais pas non plus, que Marc et moi allions vouloir faire partie de leur communauté.

plongée nautilus camille dg

Plonger ici: l’avantage des aventures

Quand on a nos cartes de plongée, on pense souvent en faire par-ci par-là, surtout en vacances, surtout loin de chez nous. Et souvent, quand on a nos cartes de plongée, ça ne veut pas dire qu’on deviendra un plongeur régulier. En effet, si je n’avais pas eu la chance d’être invitée dans des voyages de plongée en tant que média, je n’aurais probablement pas rempli mon carnet aussi rapidement. J’ai beau avoir de nombreux amis, et quelques plongeurs parmi eux, je n’ai jamais senti, avant le mois d’octobre, que je faisais partie d’une communauté de plongeurs. Tout a changé quand je suis allée à Prescott en Ontario avec Plongée Nautilus. Marc (mon conjoint) et moi allions là-bas pour compléter notre certification de plongée avancée. Nous ne nous doutions pas du tout que nous allions rencontrer des personnes qu’on allait vouloir avoir comme amis dans nos vies, mais surtout qu’on allait sentir qu’on faisait partie d’une communauté. Plonger, c’est pour tout le monde, de la caissière à l’épicerie au professeur à l’université, de l’étudiant au grand-père. Pendant trois jours, j’ai parlé avec d’autres passionnés des fonds marins sans connaître leur emploi ou leur statut social. Ça a fait du bien. J’ai rencontré des gens que je n’aurais peut-être jamais croisés dans la vie, mais que j’ai trouvé passionnants. Entre chaque entrée à l’eau, j’avais le sourire aux lèvres et je sentais que j’avais envie, moi aussi, de faire partie de cette communauté de plongeurs.

Plongée Nautilus propose de nombreuses activités et aventures, été comme hiver, à ses adeptes. Ça, c’est ce qui les différencie le plus, selon moi! Suite à notre fin de semaine à Prescott, j’ai envie de passer le plus de temps libres possible avec ces passionnés qui ont su créer une communauté de plongeurs dans une province qu’on n’imagine pas comme la première destination pour cela! D’ailleurs, notre agenda se noircit déjà pour mars…

plongée nautilus marc noel-corriveau

Faire de la plongée ailleurs, mais avec sa «crew»

Quand on part en voyage et qu’on veut faire de la plongée, on se retrouve avec des personnes qu’on ne connaît pas nécessairement et des équipes qu’on ne connaît pas non plus. J’ai eu des expériences impeccables, mais d’autres moins parfaites aussi. Je ne dis pas que toutes les expériences de plongée au soleil iront mal, loin de là, mais qu’on doit vraiment s’assurer de vérifier avec qui on plonge. Il ne faut jamais oublier que ce loisir est sécuritaire s’il est bien pratiqué et encadré. Marc et moi partirons au Honduras avec Plongée Nautilus au mois de mars. On a choisi de suivre cette équipe parce qu’on sait que notre loisir sera pratiqué de manière sécuritaire et avec du plaisir! De plus, nous avons envie de vraies vacances (que je ne qualifie pas de voyage, c’est différent selon moi) et on sait qu’on pourra se mettre en mode vacances sans inquiétude!

plongée nautilus

Des femmes fortes et inspirantes derrière et devant ce projet

Plongée Nautilus, c’est toute une équipe et c’est plusieurs propriétaires. Toutefois, trois visages nous marquent parce qu’ils sont très présents sur les réseaux sociaux et que ce sont les têtes d’affiches du centre de plongée. Ces trois visages, ce sont trois soeurs, des femmes fortes, passionnées et fonceuses qui n’ont pas froid aux yeux et qui veulent partager leur passion au plus de personnes possible. J’ai travaillé avec Mel au tout début, pour ensuite suivre mon cours théorique avancé avec Steph et finalement faire mes plongées avec Anne. J’ai donc eu la chance de connaître ces trois femmes. Et quelles femmes! Chacune, à leur manière, est le coeur de Plongée Nautilus. Et on le ressent en fouinant un peu les réseaux sociaux du centre qui met la femme au coeur de ses initiatives. Étant féministe, je trouve toujours beau de voir des individus qui osent ainsi dans un domaine souvent masculin.

camille dg plongée nautilusCrédit photo: Benoit Bruhmuller
Cas_ 478_FCrédit photo: Benoit Bruhmuller

Pour voir le tout en images, regarde la vidéo de ma fin de semaine!

-->
Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Un bain moussant avec ça?