Brasser les cartes.

L'expression la plus utilisée dans l'émission de ce soir.

L'expression la moins appliquée de manière concrète.

Mettons...quelles cartes imaginaires furent brassées en éliminant Catherine? C'est la presque dernière rentrée (sauf Kiana qui est invisible parce que c'est la blonde au méchant-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom), tout le monde s'intéresse à elle par dépit et les filles ne capotent pas tant sur elle. On s'entend que Félix (feu) avait ben trop envie de frencher et que Zacharie est bien trop naïf pour ne pas essayer de trouver l'amour.

Le CA qui se pense dont ben pas fin et intelligent et stratégique. Le CA qui veut montrer qu'ils sont là pour faire du grabuge et que personne n'est en sécurité. Ils veulent passer des messages secrets et montrer qu'ils sont omniprésents comme Big Brother dans 1984 (pas Big Brother l'émission, là).

Laissez-moi rire.

Éliminer Florence aurait brassé les cartes. Éliminer Kiana aurait fait des vagues. Éliminer Koralie-Maya par vengeance de la part de Freeman aurait été un coup de théâtre de feu. Ils ne prennent pas les décisions qui feraient vraiment une différence.

Vous êtes pas slick, CA, vous avez juste besoin de vous sentir utile alors que vous attendez que quelque chose se passe. Vous vous montez des scénarios de fous pour finalement, ne rien faire du tout. Faites-les, vos alliances. Back tes boys, Michael. Essaie d'être plus stratégique, Clémence. Fait semblant de t'intéresser à Virginie, Freeman, question d'avoir l'air épais quand tu fais des leçons de transparence aux autres.

Parce qu'on sait que ça ne servira à rien. Vous allez tous finir dans la même maison part la faute des méchants. Énergie gaspillée.

Mais jamais autant que Florence qui essaie d'expliquer qu'elle connait, mais ne connait pas Ally.

Elle patinait autant que les monteurs d'OD qui ont essayé de cacher le logo Lambert sur les valises des candidats. Ou que la production à vouloir rendre Sandrine intéressante et pertinente dans l'aventure. Dans les deux cas, c'était flou pas mal.

Moment de malaise collectif devant Ally qui continue de dire qu'elles sont amies (on peut d'ailleurs voir la fameuse photo Instagram ainsi qu'un commentaire de Florence sur le compte de QC Scoop) et devant Florence qui essaie de se penser vraiment cool en disant qu'il y a des personnes qui pensent qui sont tes amis, mais que c'est pas vrai. Que tu rencontres des gens que tu vas marquer, mais que le contraire n'est pas toujours vrai. Qu'elle renchérit, en pleurant, qu'elle ne se rappelle pas et qu'elle doit être Alzheimer.

De un, vraiment insultant pour les gens qui ont cette maladie, parce que tout le Québec sait que tu mens, et, de deux, la seule raison pourquoi tu pleures, c'est parce que tu t'es fait prendre, ma belle. Ça t'est retombé dessus et tu ne t'y attendais pas. Ben voilà. On récolte ce que l'on sème, apparemment.

Par contre, à voir le montage ce soir avec quelques absents, cette expression-là, elle a été utilisée à bon escient en maudit.

Bye bye mes p'tits Voldemorts.

P.S Mention spéciale à la production qui a fait une ben belle job de reconstruire la narrative sans montrer les Seigneurs des ténèbres. Elle a retiré de manière assez impressionnante trois candidats centraux, qui prenaient de la place et qui étaient en couple OD. Sans remettre en question leur comportement, que je n'excuse pas du tout d'ailleurs, je trouve que c'est un bel exemple que la production peut bien montrer ce qu'elle veut, jouer avec l'histoire comme elle veut et raconter ce qu'elle veut dans l'angle qu'elle veut. Le montage est Roi, mais la production est Reine.

Joyeuse Halloween, là!

Source de l'image de couverture : Facebook Occupation Double

Les plus populaires

Accueil