Faits Vécus Style de vie

Dans cet article, Pierre, le papa de Camille et collaborateur pour Le Cahier, explique comment est née et s’est développée sa collaboration avec IRIS, Le Groupe Visuel. D’une séance photo pour l’essai de lunettes à une collaboration au blogue d’IRIS pour décrire son expérience de l’essai et du port de nouvelles lentilles cornéennes multifocales.

À l’automne 2018, Camille Dg, qui est depuis plusieurs années ambassadrice pour IRIS, me téléphone pour savoir si je suis ouvert à participer à une séance photo pour IRIS. De fait, elle avait été contactée par Mélanie Hajjar, directrice marketing pour IRIS, qui cherchait un couple de personnes âgées pour être associées à la visibilité de leurs produits sur diverses plateformes, dont le blogue IRIS. C’est ainsi que Camille a réussi à recruter à la fois son père et sa mère pour participer à une séance photo qui a eu lieu en novembre 2018 dans le Vieux-Montréal. Camille savait que d’emblée son père accepterait cette proposition, mais, avec raison, elle doutait de la réponse de sa maman qui est plutôt discrète. C’est alors que je lui ai dit que je m’occuperais de convaincre Marjolaine, sa mère, parce que je ne voulais pas jouer au couple avec une autre personne pour une séance photo. Au final, ce fut une expérience fort agréable à la fois pour Marjolaine et moi parce que nous nous sommes tout bonnement prêtés au jeu sous l’oeil averti de Mélanie, aussi photographe pour l’occasion. On nous a coiffés, maquillés, habillés pour une séance photo comportant des prises de vue extérieures et dans un café et, surprise, Camille s’est aussi jointe à nous pour quelques clichés qu’on peut voir  sur le blogue d’IRIS, aux rubriques santé et mode.

Séance photo pour IRIS

Séance photo pour IRIS

Suite à cette expérience et sachant que je portais depuis de nombreuses années des lentilles cornéennes, Camille Rousseau, la coordonnatrice marketing web pour IRIS, m’a demandé si j’étais intéressé à faire l’essai de nouvelles lentilles cornéennes et du même coup écrire un article pour le blogue IRIS sur mon expérience de l’essai de ces nouvelles lentilles et sur mon appréciation du produit. J’ai accepté avec plaisir cette nouvelle offre et vous pouvez consulter ici mon article sur les lentilles cornéennes multifocales à port quotidien.

Au préalable de l’essai des nouvelles lentilles cornéennes, je me suis soumis, ainsi que Marjolaine, à un examen annuel de la vue et, après la recommandation de Camille Rousseau, nous avons pris rendez-vous avec Dre. Joëlle Chabot de la boutique IRIS Boucherville. Nous avons été très satisfaits du professionnalisme de la Dre. Chabot qui nous a fourni, de façon détaillée et précise, toute l’information sur la santé de nos yeux et qui a  évalué nos besoins autant pour les lentilles cornéennes que pour les lunettes d’ordonnance. De même, nous avons été très bien conseillés par l’équipe d’opticiens pour le choix des montures et des verres. Iris Boucherville présente une vaste sélection de montures. Voici d’ailleurs, en photos, nos choix de nouvelles montures. Nous avons été si bien servis par l’équipe d’IRIS Boucherville que c’est à cet endroit que nous irons pour nos prochains examens de la vue.

Nouvelles lunettes choisies à la boutique Iris Boucherville

nouvelles lunettes choisies à la boutique IRIS Boucherville

Il faut comprendre que mon implication au blogue LeCahier m’a à nouveau fourni l’occasion de vivre une nouvelle expérience sous l’habile et chaleureuse direction de l’équipe marketing d’IRIS. Grâce à Camille, l’ambassadrice d’IRIS, l’imprévu est toujours au rendez-vous si je sais me garder ouvert à ses propositions!

Séance photo pour IRIS

 

Séance photo pour IRIS

-->
Un article de
Pierre Desrosiers's Avatar
Pierre Desrosiers
Réviseur & Collaborateur

Papa de Camille Dg, à sa retraite de sa vie professionnelle comme psychologue et directeur-conseil, il a offert sa disponibilité pour servir dans sa jeune...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les techniques à utiliser pour remonter le moral d'un proche en peine