Bébé & Cie Lookbook

Lionel va entrer à la garderie dans quelques mois. Quand il était tout petit, je me disais que cette étape ne serait pas si difficile. Que j’étais différente des autres mères et que dans le fond, j’accepterais facilement cette séparation que tant de personnes trouvent difficile. Que j’allais retourner travailler à mon emploi que j’adore et que lui aurait sa vie de bébé à la garderie. Je comparais ça à la relation que j’ai avec son père. C’est certain que j’aimerais passer plus de temps avec mon chum, mais on doit tous deux aller travailler et le soir, et bien, on se raconte nos journées. Je me disais que ce serait la même chose pour Lionel. Je voyais ça quand même assez “smooth” comme transition.

Les mois ont passé, et Lionel et moi, on est devenus de vrais potes. On est devenus complices. On partage tout plein de petits moments ensemble. Je dirais que c’est surtout à partir de ses 6 mois que les choses se sont corsées, que je me suis réellement attachée, que mon idée de la séparation a changé. J’ai compris que j’étais comme toutes les autres mères et que je vais probablement trouver ça dur quand le grand jour va arriver.

Je n’ai pas peur que son éducatrice ne prenne pas bien soin de lui, au contraire. J’ai eu un coup de coeur pour cette dame et j’ai hâte qu’il apprenne à la connaître davantage. Je pense que je me rends seulement compte que je ne passerai plus jamais autant de temps avec lui de toute ma vie. C’est vrai. Quand est-ce que nous avons l’occasion de passer une année avec quelqu’un, notre fils (ou fille)? Jamais, ou bien très rarement. Au Québec, on a tendance à toujours se plaindre des lois instaurées par notre gouvernement. Bien, pour tous ces “chialeux”, que cela ne tienne! Je vous le dis : il y a aussi du bon. Vraiment! Une année avec notre enfant. On a de quoi se trouver chanceux.

J’essaie de ne pas trop y penser puisque je suis persuadé qu’il va s’y plaire. Pour l’instant, je commence à magasiner sur Amazon pour lui trouver la copie de son doudou pour la garderie. Ce doudou qu’il prendra dans ses bras lorsqu’il me cherchera dans cette nouvelle maison qu’il n’a pas encore adoptée, la garderie. Je m’amuse à lui faire une garde-robe pour son entrée vers le monde des grands. Je veux qu’il soit confortable et beau. C’est pour ça que je lui ai choisi un look d’Electrik Kidz avec un petit bavoir de Glup. J’imagine que ça me prépare, moi aussi, mentalement, à cette étape.

Une amie à moi m’a un jour partagé une belle pensée qui m’a permis à me réconcilier avec la rentrée à la garderie et ainsi me préparer à ce grand jour…«J’ai deux grands moments dans ma journée, deux moments préférés : le matin et le soir. Le matin, j’ai hâte d’aller porter mes enfants à la garderie puisque je sais que je vais pouvoir consacrer ma tête à mon travail que j’adore. Le soir, j’ai hâte d’aller chercher mes enfants puisque j’ai hâte de pouvoir les serrer dans mes bras et leur consacrer mon coeur pour le reste de la journée. C’est comme ça.»

_MG_9778

_MG_9760

Le look:

T-shirt, pantalon, noeud-papillon  & casquette –Electrik Kidz
Foulard – Glup

Lieu – La Ruche Blanche

Stylisme – Laurie TB

Photos – Eva-Maude Tc

_MG_9743

-->
Un article de
Fauve Doucet's Avatar
Fauve Doucet

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Mes chouchous santés du web !