Sport & Santé Style de vie

Du plus loin que je me souvienne, j’ai toujours fait partie d’une équipe sportive, ou presque… Vers l’âge de cinq ans, mon père m’a inscrite dans une ligue de baseball de mon quartier (pas la peine de mentionner que j’étais la seule fille, entourée d’une dizaine de gars) pour rendre mon été plus dynamique et socialiser avec d’autres enfants de mon âge à l’extérieur du cadre scolaire. Ça vous semble ennuyant? Et bien je vous confirme que ce fût un succès et qu’encore aujourd’hui, ce sport, je l’ai dans la peau.

Je n’ai pas joué dans cette équipe bien longtemps (tannée d’entendre : «hey les gars, c’est la fille qui est au bâton, rapprochez-vous!») mais je n’ai pas abandonné pour autant. J’ai trouvé une ligue de balle-molle (c’est comme le baseball, mais avec une balle beaucoup plus grosse) à quelques pas de chez moi et où il n’y a que des joueuses, pas de garçons! Cette aventure-là, elle a duré treize ans. On a décidé d’arrêter parce qu’on entrait dans la vingtaine, qu’on avait des obligations, des copains et qu’il fallait commencer à couper quelque part. Ça a été dur. On était une famille. Ces filles là je les côtoyais depuis tellement longtemps, on se racontait tout et n’importe quoi. Ce qui devait arriver arriva, on s’est perdues de vue.

La coupure a finalement persisté quatre ans. Je me suis convaincue l’hiver dernier qu’il était plus que temps que je recommence à occuper mes étés avec autre chose que des sorties restos, cinéma et magasinage (c’est l’fun, mais ça manque un peu de défi). Une amie m’a proposée de m’inscrire dans la ligue de balle, où elle joue, à Boucherville. J’étais un peu sceptique au départ, je dois l’avouer. Lorsque j’étais plus jeune, je jouais uniquement avec des filles de mon âge et même si nous n’étions pas professionnelles (loin de là), le calibre était quand même assez élevé. Cet été, je joue avec des filles de mon âge, avec des jeunes mamans ainsi qu’avec des jeunes grand-mamans. C’est spécial, mais j’aime vraiment ça! C’est beaucoup moins stressant, on encourage beaucoup nos coéquipières et on applaudit même les beaux coups des joueuses adverses.

20160802_205604

 Comme l’été tire à sa fin et que je n’ai pas envie d’un automne trop déprimant, (parce qu’on sait tous qu’après, l’hiver arrive trop vite) je me suis récemment inscrite dans une ligue amicale de flag-football. Là-bas aussi la diversité est présente. Il y a des équipes plus jeunes, d’autres plus âgées, certaines composées d’hommes, d’autres de femmes. Puisque certaines filles de mon équipe n’ont jamais joué et donc n’avaient aucune connaissance des règlements et des techniques de ce sport avant notre inscription, nous avons d’un commun accord décidé d’intégrer la catégorie récréative (le niveau y est moins relevé) pour avoir la chance d’évoluer tout au long de la saison et surtout ne pas être démoralisées parce que les autres équipes sont trop fortes.

Au fil des ans, j’ai pris conscience que faire partie d’une équipe sportive même si l’adolescence est terminée depuis plusieurs années, ç’est joindre l’utile à l’agréable (brûler des calories et rester active sans trop y penser parce que tu es occupée à avoir du fun). Évidemment, plusieurs autres sports se pratiquent à Montréal ainsi qu’en banlieue. Pour s’inscrire, ce n’est pas sorcier. Plusieurs ligues ont des sites web ainsi que des pages Facebook faciles d’accès. Il est aussi possible de consulter les dépliants de quartier que l’on reçoit par la poste pour y trouver des équipes locales qui recrutent de nouveaux coéquipiers. Finalement, il ne faut pas négliger le bouche-à-oreille (c’est de cette manière que je me suis laissée convaincre, deux fois plutôt qu’une).

13900230_1089881604429842_6640035592006887793_n

Outre les sports plus traditionnels, (soccer, football, balle-molle, badminton, hockey) il est aussi possible d’en essayer qui sont un peu plus flyés. Si vous êtes adeptes de sensations fortes, pourquoi ne pas expérimenter le soccer dans une bulle? C’est 100% sécuritaire, les règlements sont les mêmes et le plaisir est garanti! La liste s’allonge avec l’ultimate frisbee, le roller derby et j’en passe.

Vous êtes presque convaincues? Essayez l’un de ces sports, vous ne serez pas déçues!

-->
Un article de
Audrey Hervieux's Avatar
Audrey Hervieux

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je suis une méchante personne, mais il le méritait