Faits Vécus Lookbook

Cette fin de semaine, je me suis faite une nouvelle amie. C’est bizarre de l’annoncer comme ça, parce qu’habituellement, devenir amis, c’est quelque chose qui se fait naturellement. C’est rare qu’on a une date d’amitié que l’on fête année après année. Alors qu’en couple, on voit plus souvent ce genre de célébration, l’amitié se crée de façon plus subtile, plus silencieuse. Un jour, tu te réveilles, et tu réalises que c’est ton ami.e. Mais avec cette nouvelle amie-là, on se l’est annoncée. « Ça y est, t’es ma chum. » Et ça m’a fait penser à ce qu’est l’amitié à l’âge adulte.

J’ai souvent entendu les gens dire que se faire des nouveaux amis était plus difficile en tant qu’adulte, et je les comprends. C’est vrai qu’on est plus dans nos habitudes, qu’on a peut-être déjà un groupe de gens qui nous entoure et qui nous suffit, qu’on sait de plus en plus ce qu’on veut (et devient moins tolérant envers ce qu’on ne veut pas), etc. Je pense aussi surtout qu’on est plus conscient de nous-mêmes et de ce qu’on projette, la peur de déplaire devenant plus puissante avec les années.

En même temps, vieillir, ça vient aussi avec des nouveaux cercles de gens constamment. Je pense à des nouveaux collègues de travail (que ce soit toi ou eux qui changent d’emploi), les parents des amis de tes enfants, ceux rencontrés pendant tes loisirs, etc. Quand on y pense, on en rencontre des gens dans une vie, quand même. Non, ce n’est pas vrai que tu vas bien t’entendre avec tous, mais justement, les gens avec qui tu aimes passer du temps, ce n’est pas une raison de plus d’investir dans cette relation d’amitié? J’ai remarqué aussi qu’en vieillissant, je gagne en expérience et en vécu, ce qui me fait connecter plus facilement avec les autres. Alors, pourquoi est-ce qu’on garde en tête que se faire des nouveaux amis en tant qu’adulte, c’est plus difficile? À l’ère où tout est virtuel, on devrait en tirer plus avantage.

Je pense que peu importe notre âge, on reste humain, et l’humain veut connecter avec les autres (si on a appris quelque chose de la pandémie, c’est bien cela). En se gardant en tête qu’on a tous les mêmes besoins fondamentaux, je pense que c’est plus facile d’aller vers les gens. Alors, la prochaine fois que tu trouves quelqu’un nice, dis-lui: « Heille, veux-tu être ma chum? ». Qui sait? Peut-être qu’elle te trouve tout autant nice.

marie-chloe robe verte plantes

Avec ma nouvelle amie, on s’est dit que dès que le beau temps nous le permettrait, on irait dans un parc pour jaser et pique-niquer. Un classique de la COVID, quoi! Honnêtement, j’ai très très hâte de pouvoir faire ça. L’été dernier, j’ai redécouvert le plaisir d’aller au parc entre amis. Une activité si simple, mais tellement agréable (sauf quand il n’y a pas de toilette aux alentours…).

Quand j’ai essayé cette robe pour la première fois, c’est ce qu’elle m’a rappelé: l’été dans le parc. Je m’attends à la porter BEAUCOUP cet été, pour son confort et sa légèreté. Ah et je n’aurai jamais peur d’y faire des marques de gazon! ;)

marie-chloe robe verte plantes

Le look:

Robe – Onze Montréal

Photos – Claudia Morin-Arbour

marie-chloe robe verte plantes

-->
Un article de
Marie-Chloé Falardeau's Avatar
Marie-Chloé Falardeau
Éditrice

Marie-Chloé est une passionnée dans l’âme. Que ce soit la danse, le marketing ou les séries télé, tout ce qu’elle entreprend, elle y met son...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Pour les personnes qui se demandent encore comment séduire