Style de vie

L’affaire Weinstein. Ce sujet si délicat, émouvant et actuel à aborder. Un article à l’ère de la vérité et de l’égalité. Le célèbre producteur, reconnu pour ses films tels que Tuer Bill et Le Commando des bâtards, a passé à l’histoire, mais pour des motifs scandaleux. Hier, Harvey Weinstein a été condamné coupable d’agression sexuelle et de viol. En tout, ce dernier aurait été accusé par plus de 80 femmes pour harcèlements, agressions ou viols.

Cette histoire qui a fait couler beaucoup d’encre, mais aussi des larmes, n’est pas encore terminée puisque le 11 mars prochain, le verdict sera rendu. Cet homme risque d’avoir une peine de 29 ans de prison.

ombre prisonSource image: Unsplash

D’ici là, je tiens à souligner la bravoure, le courage et la vulnérabilité de ces femmes qui ont osé parler. Lesdites accusations ont commencé en octobre 2017. Cela fait maintenant deux ans que ces victimes vivent dans le doute d’être entendues, d’être crues. Je ne peux que me réjouir de l’avancée des dénonciations faites aux personnes en position d’autorité. Pensons notamment à Éric Salvail, l’ancien animateur et producteur chouchou du Québec, qui a usé de son influence et de son pouvoir pour faire des avances déplacées à ses employés et à d’autres. Bref, une réelle vague d’espoir est entamée pour ces hommes et ces femmes qui ont vécu de la culpabilité, qui se sont sentis en confrontation entre leurs droits et leurs avancées professionnelles, qui ont subi, en fait, une agression sexuelle. Enfin, notre société prend conscience de l’ampleur de ces actes et est de plus en plus sensibilisée à la réalité de cette atteinte à l’intégrité physique et psychologique d’un individu.

femme au dos tourné dans un lit grisSource image: Unsplash

Le procureur de l’affaire Weinstein, Cyrus Vance, a mentionné que : « these are eight women who pulled our justice system into the 21st century by declaring that rape is rape and sexual assault is sexual assault, no matter what ». Ces femmes qui avaient assurément peur de se rendre au travail, de croiser le regard dudit individu ont parlé, dénoncé.  J’applaudis leur force et leur constant dévouement afin de valider leurs droits. Je salue leur détermination et la rigueur qu’elles ont subie pendant ces années d’attente et/ou de silence. Je suis touchée par leur ténacité et le courage dont elles ont fait preuve lorsqu’elles ont été confrontées lors des procès, et surtout lorsqu’on a essayé d’invalider leurs propos en mentionnant qu’elles avaient déjà eu des rapports sexuels consentants avec l’accusé dans le passé.

Jessica Mann, Mimi Haleyi, Ashley Judd, Rose Mcgowan, Annabella Sciorra, Angelina Jolie, Lauren O’Connor, Laura Madden et toutes les autres femmes qui ont affirmé avoir été victimes d’Harvey Weinstein, je vous remercie. Merci d’avoir pris le droit de parole pour toutes les femmes et les hommes ayant vécus une agression sexuelle ou un viol.  Je suis terriblement émue.

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Marie-Philip Mercier's Avatar
Marie-Philip Mercier

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Pourquoi tout le monde devrait écouter Sex Education sur Netflix