Faits Vécus Sport & Santé

La relation thérapeutique est celle qui s’établit entre un patient et un soignant. Peu importe le professionnel de la santé que tu consultes, il y aura une relation thérapeutique entre toi et lui ou elle. Cette relation mise sur la confiance mutuelle et le respect. Par respect, j’entends ici le respect pour l’autre, le respect du secret professionnel et bien sûr le respect de soi en tant que patiente ou cliente.

Tu te dois de te respecter. C’est à toi d’établir tes limites, car c’est toi qui es traité ici. Il te faut de signaler quand un acte thérapeutique est douloureux ou te rend inconfortable. Tu es en droit de dire qu’un plan de traitement ne te convient pas ou que tu ne comprends pas des explications données. Tu peux poser la même question deux, trois fois et dire que tu ne comprends pas la raison d’un examen qu’on t’impose et qui a un nom avec beaucoup trop de lettres.

C’est à toi de signaler un changement tel qu’un nouveau symptôme, une douleur qui a diminué ou le fait que tu as vu un massothérapeute cette semaine ou même un stress nouveau dans ta vie. Pour maximiser les bénéfices d’un traitement, le professionnel de la santé doit être en connaissance de cause. Il doit aussi effectuer une intervention avec ton accord et seulement après avoir fourni des explications. Tu peux donc dire non, je ne veux pas, je refuse ou demander d’arrêter pour qu’on t’explique ce qui suit, ce qui sera évalué aujourd’hui. Tu n’es pas obligé d’attendre à la fin de la rencontre pour poser des questions et intervenir, bien que ça te semble plus convenable, plus poli. Il n’y a pas de règle écrite qui dicte qu’un patient a uniquement le droit de parole en fin d’intervention.

stétoscope médecin fond blancstétoscope médecin fond blancSource image: Pexels

Bien que ton médecin te semble intimidant parce qu’il porte le fameux titre magique de docteur et un grand Sarrau blanc, sache lorsque tu le consultes, c’est toi l’expert. Tu sais pourquoi tu consultes et plus important encore : tu te connais mieux que personne. C’est toi qui informes le professionnel de la santé, qui expliques et réponds à ses questions d’abord. C’est l’étape numéro deux de la consultation, celle où le professionnel est en mode écoute afin de comprendre la raison de la visite et de savoir qui est la personne assise devant lui. Par la suite, il donnera son avis et ses conseils et même à ce moment-là, tu peux mentionner que certaines choses ne te conviennent pas. C’est une relation, donc une interaction dans les deux sens.

Pense à tout cela la prochaine fois que tu iras consulter. Je te le dis, ça fait toute la différence!

-->
Un article de
Laurence Campeau's Avatar
Laurence Campeau

Du haut de ses cinq pieds et quatre, Laurence sait se démarquer et pas seulement qu'en se mettant sur la pointe des pieds telle une...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Être furieusement vivante