Arts Musique

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, l’été qui arrive me fait l’effet d’un frisson de fraîcheur. Encabanés entre nos quatre murs depuis plus d’un an, l’été qui s’en vient semble nous offrir des milliards d’opportunités qu’on voudrait toutes saisir. J’ai envie de rouler sans GPS et sans craindre de ne pas rentrer à l’heure pour le couvre-feu. Les fenêtres baissées, les cheveux au vent, la délicieuse odeur de la liberté qui nous chatouille les narines. En route vers une énième terrasse pour boire et manger jusqu’à ce que notre estomac explose de plaisir, la musique joue à fond. L’espace d’un instant, on oublie la pandémie et toutes les inquiétudes qu’elle a suscitées. On vit le moment présent, avec une bonne liste d’écoute musicale pour amplifier ce bonheur.

J’ai envie de vivre cet été sans penser ni aux conséquences ni au lendemain. Je veux vivre l’instant présent, faire ce dont j’ai envie dans le moment, et ne pas me poser de questions. Hurler à tue-tête une chanson, connaître à moitié les paroles, mais s’en foutre. Juste être bien, sereine et heureuse.

Pieds miroir roadtrip

Source de l’image : Unsplash

Cet été n’aura qu’une seule et unique règle : VIVRE (tout en respectant les mesures sanitaires en vigueur). 

Pour vous accompagner dans vos moments de liberté, j’ai pensé concocter une liste d’écoute musicale pour l’été qui s’en vient. Après des recherches sur TikTok, Spotify et YouTube, je suis parvenue à faire la liste des chansons qui vous feront vibrer. J’espère qu’au moins l’une d’entre elle sera l’instigatrice d’un moment d’extase et de joie. Le mieux avec cette liste, c’est qu’elle est collaborative. On peut tous y ajouter nos chansons et les partager avec les autres !

 

Source de l’image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Audrey Robitaille's Avatar
Audrey Robitaille

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Comment venir à bout du maudit «mascné»- Le Cahier