Faits Vécus

Bientôt cinq mois que tu ne fais plus partie de ma vie. Cinq mois où j’ai pensé à toi sans cesse, où j’ai pleuré ma vie, où j’ai essayé d’arrêter de répondre à tes messages, et ce, sans succès. Je me suis même fait prendre à ton jeu, je t’ai écrit moi aussi plusieurs fois et tu m’as toujours répondu. Je me sentais réconfortée de savoir que tu ne m’avais pas oubliée, mais j’ai encore plus de difficulté à faire mon deuil et toi aussi, je le sais.

À lire aussi : 5 choses à ne pas faire lors d’une rupture

ridicule

Je me sens ridicule de penser encore à nous, d’imaginer ce qu’aurait pu être notre futur en sachant très bien que tu ne voulais plus les mêmes choses que moi. Je t’idéalise et je sais que je me fais du mal, mais c’est plus fort que moi. Je t’ai tellement aimé pendant ces quatre années qu’aujourd’hui encore ces sentiments ne veulent plus me quitter. Devrais-je couper complètement les ponts? Je ne sais plus comment gérer cette rupture et comment réparer les dégâts. Je me sens perdue dans le trou noir le plus total. Dis-moi pourquoi tes t-shirts sont-ils encore dans ma garde-robe? Ce n’est pas comme si tu reviendrais les chercher un jour. Je suis ridicule.

J’ai envie de te parler, de te raconter ce qui se passe dans ma vie et d’être près de toi. Est-ce que ces envies vont finir par s’évanouir ? Je ne compte plus les fois où tu es dans mes pensées, à me serrer dans tes bras et à me répéter tes mots : « You are the one ». Je me déchire le cœur moi-même sans arrêt. C’est pathétique.

Je dois réussir à te mettre derrière et à faire la paix avec notre amour. C’est évident que notre relation ne pouvait continuer, tu avais changé et moi non. J’avais les mêmes buts et aspirations qu’à notre rencontre, mais tu ne voulais plus en faire partie. Je dois accepter de te laisser partir même si c’est carrément impossible pour l’instant. J’imagine qu’un jour mon cerveau me fera la surprise de ton absence dans mes pensées. J’ai hâte à cet instant où je pourrai enfin être libre de toi.

-->
Un article de
Catherine Marmen's Avatar
Catherine Marmen

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Lettre à mon frère