Faits Vécus Sport & Santé

Depuis quelques jours, j’ai terminé un défi qui m’a été donné : aller au gym à tous les jours durant un mois. J’y suis allée de la mi-juillet à la mi-août. J’ai eu envie de vous partagez l’évolution, que je qualifierais d’importante, qui a opéré durant ce défi.

Je suis toujours en quête de mieux me sentir physiquement et d’être mieux dans ma tête. C’est, autrement dit, la recherche de la symbiose qui m’importe. Je ne peux vous dire que l’étonnement des gens à qui je disais que j’allais m’entrainer au gym à tous les jours ne m’affectait pas. Mais j’essayais de m’en servir comme moteur pour courir le petit deux minutes de plus sur le tapis roulant. Certains étaient surpris, d’autres fiers et envieux. J’ai vu ce beau défi comme étant un temps précieux que je prenais pour moi et pour habiter mon corps complètement.

gym signe flèchegym signe flècheSource image: Unsplash

Durant ce mois, j’ai beaucoup évolué. Le simple fait de faire du sport devant des gens parfaitement inconnus m’effrayait au plus haut point! Je suis vraiment timide dans ce genre de contexte. Je fais jouer ma musique et je fais mes petites choses. De plus, jamais je ne pensais aller m’entrainer en camisole! Je me trouvais si affreuse il y a quelques semaines. Mais petit à petit, ma vision de moi-même a changé. Elle est devenue plus douce et respectueuse envers qui je suis, réellement. De fil en aiguille, j’ai commencé à être moins ballonnée. Qu’on se le dise, l’activité physique permet le bon fonctionnement de son métabolisme.

C’est vrai que je sens que mon corps est ma petite machine.

Je me sens bien dès que je pose les pieds dans la salle d’entrainement. Pour ceux et celles qui me connaissent depuis longtemps savent que je détestais l’idée d’aller à la salle de sport. Maintenant, je réplique joyeusement : seuls les fous ne changent pas d’idée! Voyez-vous, dès que j’ai effectué mon abonnement au gym, tout près de chez moi, j’ai senti, à ce moment-là, un changement s’opérer à l’intérieur de moi.

salle de gymSource image: Unsplash

Le but dans cet article n’est pas de vous faire sentir coupable ou mal de ne pas en faire autant. Il s’agit bien là de vous mettre en lumière que de petits changements peuvent occasionner de plus gros changements. Je dois vous avouer que lorsque je ne vais pas bouger, je me sens mal et je deviens plus anxieuse. Ce défi est tombé au bon moment, parce qu’honnêtement, j’avais de l’énergie à canaliser.

À la lumière de la petite réflexion que je vous partage, je ne veux que vous transmettre ceci : lorsque l’on veut, on peut. Aujourd’hui, il y a des moments où je me trouve horrible, où je ne me trouve pas belle et la pression que je ressens face à mon physique qui n’est pas comme dans les magazines me pèse. Par contre, je me concentre sur mon bien-être intérieur et qui j’ai envie de devenir.

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Laurie Guay's Avatar
Laurie Guay

Laurie, c’est la petite fille de la campagne. Pour elle, rien ne vaut plus qu’un bon repas entourée des gens qu’elle chérit. Le plus souvent,...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les types de voyageurs que tu rencontreras sûrement dans l'avion