Voyage

Depuis aussi loin que je me souvienne, la ville de Hiroshima, au Japon, faisait partie de ma to-do list. Passionnée de l’histoire et de la Deuxième Guerre mondiale, je me devais de visiter cette ville historique. Hiroshima prend une place primordiale et décisive dans le conflit. Pendant mes études à Taïwan, je ne pouvais pas passer à côté du Japon. Honnêtement, je n’avais aucune idée à quoi m’attendre en descendant vers Hiroshima. J’y suis restée 3 jours. J’ai eu la chance, lors de mon premier souper, de faire la rencontre d’un couple japonais qui habitait Hiroshima. Ils m’ont proposé de les suivre pour une visite guidée nocturne de la ville. Il faut savoir qu’après avoir passé quelques semaines à Taïwan, il n’y avait aucun danger à suivre des inconnus. Ce fut le début d’un séjour mémorable!

Île de Miyajima – Itsukushima

Cette île est magnifique, mais touristique. Elle est située à une petite heure de tramway et de ferry de Hiroshima. Certains tramways utilisés datent de la Grande Dépression. En mettant les pieds sur l’île, tu ne pourras pas rater les chevreuils. Honnêtement, c’est vraiment cute. À Miyajima, tu ne peux pas passer à côté de la célèbre arche rouge (Torii). Si tu aimes la randonnée pédestre, monte le Mont Misen. Ça prend environ trois heures en tout et partout. La vue est imprenable. Au sommet du mont, les touristes sont inexistants. Si jamais tu n’es pas tant un fanatique de la randonnée pédestre, ben tu peux monter le ¾ de la montagne à l’aide d’une gondole. C’est ce que font la majorité des touristes. Si tu décides de faire de la randonnée pédestre, je te conseille fortement de t’arranger pour être redescendue avant la tombée de la nuit. J’avais eu la bonne idée de vouloir admirer un coucher de soleil (qui n’a jamais eu lieu) et de redescendre le mont à la quasi-noirceur avec une crainte indescriptible de me faire mordre par un serpent venimeux! Je t’épargne cette crainte!

Hiroshima Peace Memorial – Genbaku Dome

À Hiroshima, tu dois visiter le Peace Memorial. C’est un parc dans lequel est situé un musée en l’honneur des victimes de la bombe atomique du 6 août 1945. Réserve-toi une bonne demi-journée pour effectuer la visite et pour te remettre de tes émotions. L’entrée est gratuite, mais je te conseille fortement d’investir un p’tit 3$ dans le guide audio. Dans le musée, de « vrais » objets ayant appartenu aux victimes sont exposés. J’ai vraiment ressenti des frissons et de la honte pas mal tout le long de la visite. D’autant plus qu’à mon souvenir, j’étais la seule occidentale du musée. Les autres visiteurs étaient en majorité des Japonais. À la sortie du musée, à gauche, il y a un monument en mémoire de Sadako Sasaki. Elle était atteinte de la leucémie, comme beaucoup d’autres, à la suite de la bombe et fabriquait des grues (oiseaux) en papier dans l’espoir de continuer à vivre. En sa mémoire, les gens y déposent des grues en papier, qu’ils ont eux-mêmes fabriquées, dans les boîtes à l’arrière du monument.

 

Okonomiyaki

Quessé-ça, vous allez me dire ? C’est le plat typique de la ville d’Hiroshima. Ce sont des nouilles frites, grillées, garnies d’un œuf, de fruits de mer, de sauce hoisin et de fromage. C’est l’équivalent de la poutine. C’est gras et c’est bon ! Y’a même un édifice dédié à ce plat dans la ville. À essayer, assurément!

Vivre Hiroshima, en kimono

Le couple que j’avais rencontré lors de ma première soirée à Hiroshima, en découvrant l’Okonomiyaki, m’avait proposé de les rejoindre lors de ma dernière journée. Ils avaient une surprise. Quelle ne fut pas MA surprise, lorsqu’ils m’annoncèrent que j’allais me promener dans la ville vêtue d’un magnifique kimono. Les passants s’arrêtaient pour admirer la boucle à l’arrière du kimono. Il parait que ma nouvelle amie, Kaori, détenait l’art de la boucle. Avoir eu à prédire ce séjour, ben je vous jure que jamais je n’aurais osé imaginer être vêtue d’un kimono au cœur de Hiroshima !

Julie

-->
Un article de
Julie De Bellefeuille's Avatar
Julie De Bellefeuille

Julie est la chum de gars de la gang. Les histoires de boys, elle connaît ça. La bière, elle en boit. Elle est déterminée à...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Choisir son soutien-gorge de sport: c'est facile et ça rend le tout tellement plus confortable