Faits Vécus

Mes chers grands-parents, biologiques ou de cœur, j’ai gagné à la loterie de la vie. Oui, j’ai gagné à la loterie de la vie pour vous connaître. Non seulement pour ça, mais aussi pour passer des moments uniques en votre compagnie. Pour ça, je vous dédie ce texte. 

Pour toi, papi

Homme de peu. Tu es heureux avec peu tel un café. Tu ne t’embarrasses pas de choses qui te sont inutiles. Ta manière de t’exprimer suit la même lignée, car le moment que tu choisis pour t’exprimer n’est pas anodin, car tu ne parles pas pour rien. Ta discrétion n’égale pourtant pas ta présence qui est requise à des occasions précises. Tu es toujours là quand on te le demande même si cela ne te fait pas plaisir et que ta présence n’est pas productive. Mais l’ensemble de toi me fait apprécier toutes ces heures compilées avec toi.  

Pour toi, mamie

Mon employeur, ma collègue ! J’ai la chance de travailler pour et avec toi dans ta résidence de personnes âgées et c’est une expérience unique. Cela me permet de voir le livre de la personne que tu es soit d’une autre façon : une sociale, travaillante, passionnée, entêtée, fonceuse, joviale, généreuse. Cela me fait aussi te voir faire des frites sur le rond à l’aide d’une poêle et d’huile. Tes frites sont assurément les meilleures que j’aurai eu le privilège de manger dans ma vie parce que je les mange avec toi en pensant à toi ! 

Pour toi, grand-mère

Celle que les moments de thé sont toujours plaisants, celle qui m’a inculqué l’habitude de prendre son temps, le plaisir de la nourriture et l’envie de voyager dans tous les sens du terme. Grâce à toi, j’irai en Italie un jour ! À travers ces petites leçons, je vois la femme que j’ai appris à connaître à travers le temps : une femme patiente, aimante, joyeuse, aventurière, attentive. Les occasions passées ensemble, les quelques récits de voyages que tu m’as raconté que j’ai adoré sont des trésors précieux que je chéris.

Pour toi, grand-père qui n’est plus de ce monde

Je suis certaine que là où tu es, tu vois le message que je veux te transmettre. Vois à quel point la place que tu as occupée dans ma vie est encore chaude. J’espère que tu vois ce que j’ai appris de ton histoire à travers la mienne : un homme travaillant, aimant, débrouillard, entêté, humoriste en devenir, à l’écoute, intéressé, intéressant, généreux. Non seulement l’histoire de ta personne, de nous ensemble, mais aussi celle de ta passion pour l’histoire qui s’est gravée sur un chemin à travers celui de mes champs d’intérêt. Je t’en remercie pour continuer de forger l’histoire à travers le temps.

Pour Odile, ma grand-mère de cœur

Mon cinquième grand-parent, ma troisième accompagnatrice de spectacles ! Tu es entrée dans ma vie en ne voulant pas prendre la place de quelqu’un d’autre, mais en voulant y faire partie. Depuis, tu n’es pas sortie et te confirmes que tu n’en sortiras pas non plus, car c’est divertissant d’être avec toi ! Que du plaisir, des rires sont au rendez-vous avec toi et moi réunis ! 

Tout ceci n’est qu’un bref résumé des personnes que vous êtes et de ce que vous m’avez légué qui me suit, car 500 mots n’est pas assez pour m’exprimer sur vous. C’est pourquoi ce tatouage que j’ai sur bras l’est, car c’est la signification de vous cinq.

Image via l’auteure
Image de couverture par Sven Mieke
-->
Un article de
Coraly Guillemette's Avatar
Coraly Guillemette

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Pas toujours zen, le trafic