Je ne sais pas pourquoi j’aime tant les livres. Je crois que c’est le fait qu’un livre, c’est physiquement la même chose : un ramassis de mots sur des feuilles de papier blanc qui nous proposent tantôt une histoire touchante, tantôt une histoire avec un ton humoristique ou tantôt sur un ton romantique et que c’est le contenu qui change à l’intérieur. Quoi qu’il en soit, ces mots, ces histoires apportent à mon avis, leur dose de réflexion et c’est bien là que l’on trouve une leçon ou une pensée qui peut nous habiter durant longtemps, voir toute notre vie. C’est ce que j’ai envie de vous partager avec cette chronique : le pouvoir des mots, des histoires qui nous font réfléchir et ces auteurs qui nous emmènent à voyager à travers leurs univers. Je vais vous partagez une fois par mois, un livre que j’aurai lu, bien sûr. Mon but est de varier mon style de lecture et de vous en faire découvrir davantage.

Et puis, j’ai lu ce bouquin

C’est un livre que je me suis procuré au Salon du livre cet l’automne. Il était sur ma liste. Je savais que je devais repartir avec celui-ci, fouillez-moi pourquoi. Je sais que ce livre a été très populaire sur les médias sociaux, et je dois vous avouer, que je comprends maintenant pourquoi il a été si populaire (et qu’il l’est encore). Ce livre s’intitule : Lait et miel de Rupi Kaur. Traduit de l’anglais par Lori Saint-Martin et Paul Gagné. Ce livre est publié aux éditions Guy Saint-Jean. Ce livre est paru en 2015 au États-Unis et chez nous, il est arrivé sur nos tablettes traduit en 2018. C’est un recueil de poèmes. Bien que je n’ai jamais été attirée par ce genre de bouquin, je me sentais interpellée par ce livre noir, à la couleur très peu courante. Je me suis donc dit : voici un livre intéressant.

source image: Renaud-Bray

Chronique littéraire : critique d’un livre

En un après midi, Rupi Kaur, m’a fait cadeau d’un bouquin très personnel. Celui-ci est séparé en quatre chapitres : la douleur, l’amour, la rupture et la guérison. J’ai aimé chaque mot. Il était si doux et bon à lire. J’ai aimé le fait qu’à l’intérieur, il y avait les illustrations de l’auteure. Je trouve que cela fait plus personnel. Comme Erin Spenscer du Huffington Post Us a dit : « Le premier livre de Rupi Kaur, lait et miel, est un recueil poétique que toutes les femmes devraient avoir sur leur table de nuit ou la table basse de leur salon». Je ne peux pas être plus en accord avec lui! Ce livre, je ne peux l’expliquer autrement. J’aurais beau vous décrire chacune de ces pages, chacune des illustrations, vous décrire chaque virgule qui permettent de comprendre l’intonation parfois triste ou parfois heureuse que Rupi écrit, mais ça serait de vous gâcher ce si bel ouvrage littéraire. Je me suis retrouvée à la fin de ce livre sans le moindre «post-it». J’avais épuisé ma réserve. C’est beau si il n’y avait pas un marque-page à chaque bout de phrase que je trouvais interessant.

Je me retrouve maintenant à être une porte-parole engagée qui proclame haut et fort que la poésie c’est de lire le coeur de l’âme d’une personne et que même si on ne comprend pas toujours l’ordre de ces mots, la poésie c’est beau de même : on n’a pas besoin de toujours tout comprendre. J’ai déjà hâte à ton prochain livre Rupi, merci. Si le coeur vous en dit, le livre est disponible un peu partout et avoisine les 19.00$

Bonne lecture!

-->
Un article de
Laurie Guay's Avatar
Laurie Guay

Laurie, c’est la petite fille de la campagne. Pour elle, rien ne vaut plus qu’un bon repas entourée des gens qu’elle chérit. Le plus souvent,...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Comment aider nos lèvres gercées cet hiver