Faits Vécus

Ma passion dans la vie, c’est l’humain à travers ses relations. Depuis que cette passion m’habite, j’entends le mot « peur » trop souvent. Il en est venu à m’exaspérer, tellement les gens accueillent leurs peurs comme ils accueillent leurs meilleurs amis. Alors, toi qui es seul et qui n’as pas le courage d’oser, je te propose une courte histoire vraie avec les quatre côtés de la médaille. Tu comprendras où tout ça mène à la fin.

La personne qui ose, racontera…

J’étais au centre commercial dans l’aire de restauration. Je me suis assis et ma mâchoire a débarqué. Pour moi, elle était la définition même de la perfection. La chance me souriait encore plus, elle n’était pas accompagnée et son annulaire gauche était libre. En moins de cinq secondes, j’avais décidé ce qui allait suivre. J’ai pris la serviette sur mon cabaret et je suis allé vers elle, sans hésiter. J’avais besoin d’un crayon. Avec un sourire, j’ai demandé :

« Excuse-moi pour le dérangement, est-ce que tu aurais un crayon? » « Oui… voilà ». J’ai écrit quelque chose sur la serviette et j’ai continué, sans hésitation : « Tu es magnifique. Je ne fais jamais ça. Mais voici mon prénom et mon numéro. Appelle quand tu veux. » Je lui ai rendu son crayon et tendu la serviette. Je lui ai souhaité un bon appétit et je suis parti.

La personne qui reçoit, racontera…

C’était une mauvaise journée. J’étais stressée et j’avais mal dormi. Je me sentais toute croche. J’étais en train de dîner lorsqu’un homme est venu me demander un crayon. Je lui ai prêté et, devant moi, je l’ai vu inscrire son numéro. Je me demandais ce qu’il était en train de faire. J’étais également surprise que quelqu’un ait encore ce culot. Il m’a donné le papier et j’y ai lu « tu es magnifique ». J’ai adoré. Je ne pouvais avoir que du respect pour son courage. Je ne suis probablement pas la seule à qui il fait ça. En même temps, il m’a dit qu’il ne faisait jamais ça. Je le texterai dans quelques jours, voir s’il se souvient.

Et elle le textera et il se souviendra. Ils auront leur courte ou longue histoire, mais ce qui est certain, c’est que rien ne se serait produit s’il n’avait rien tenté. La personne qui ose accepte le risque. Elle est consciente que si elle n’avait pas donné suite, ce n’est en aucun cas un rejet personnel. Il y a mille raisons de ne pas répondre à ce genre d’audace. Ils ne se connaissent pas, après tout. Mais celui qui ose se connaît. Il sait ce qu’il a à apporter. À force d’audace et de prendre au passage les réelles chances de sa vie, l’une d’elles lui sourira. Et, peut-être, sa vie changera-t-elle enfin.

Celle qui a peur, racontera…

Je suis allé dîner au centre commercial ce midi. Il y avait une femme brune assise plus loin. Toute bronzée et élégante. J’étais bouche bée. J’ai vu un homme se lever et lui donner son numéro. Elle a souri. J’aurais aimé avoir son courage.

Et si j’avais été lui…

Je me serais levée et me dirigerais vers elle, lui disant : « je ne peux pas ne pas tenter ma chance! Je l’ai vu me devancer, mais pourrais-je moi aussi demander ce même crayon? ».

Je l’aurais fixée dans les yeux, deux fois plutôt qu’une, et j’aurais trouvé mes mots. Pourquoi? Parce que même si l’audace ne paie pas toujours, elle apportera toujours respect et stupéfaction. Ce sont deux atouts qui peuvent changer bien des choses. C’est peut-être dans mon éducation. On m’a toujours dit que, lorsque tu veux réellement quelque chose (ou quelqu’un), rien ne doit t’en empêcher. Tu dois simplement foncer et écouter.

Alors, la prochaine que tu verras une personne qui te plaît, laquelle de ces personnes seras-tu? Le rejet et le refus n’ont jamais tué personne. Alors, va donc prendre le risque de changer ta vie. Tu m’écriras en privé quand tu l’auras fait…

 

Source de l’image de couverture : Unsplash
-->
Un article de
Stéphane Henri's Avatar
Stéphane Henri

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Mon parcours en immigration