Faits Vécus

Vous le savez maintenant, je suis médecin vétérinaire. J’ai fait de ma passion pour les animaux, ma carrière. Je consacre la plus grande partie de mon énergie à leur bien-être, que ce soit en clinique, à la télévision ou en donnant des conférences. C’est de ces conférences dont je veux vous parler.

Quelle fierté!

Je suis très souvent fière de ma profession et depuis quelques années, j’ai le coeur rempli de gratitude envers mes consoeurs et mes confrères. C’est que je suis souvent invitée en établissement vétérinaire pour offrir ces formations. Mes établissements vétérinaires exercent sous la bannière Passionimo, qui est un regroupement de cliniques et d’hôpitaux vétérinaires. Pourtant, des vétérinaires qui n’exercent pas sous cette bannière m’invitent chez eux pour des conférences, simplement parce que nous partageons les mêmes valeurs.

Des gens qui font des quarts de travail de douze heures prennent leurs heures de repas pour s’asseoir devant moi, se mettre en posture d’apprentissage et se donner des outils pour s’améliorer. D’autres font des brunchs et me reçoivent des fois même à 6h du matin, ou le week-end, pour ne pas réduire les heures de disponibilités des clients. Certains se rassemblent le samedi soir et réunissent des équipes de plusieurs établissements dits compétiteurs pour venir m’entendre parler des trucs faciles à appliquer dans la vie de tous les jours, en établissement vétérinaire. La majorité des employés n’est pas payée pour assister à ces formations. Ils y viennent avec le seul désir de devenir de meilleurs collègues, de meilleurs conseillers, de meilleurs leaders et parce qu’ils veulent toujours offrir aux animaux et à leurs humains le meilleur d’eux-mêmes.

gens qui prennent des notes dans une conférenceSource image: Unsplash

Que chacun soit capable de mettre ses allégeances de côté, que d’autres me confient candidement leurs problèmes afin que je puisse les conseiller ou orienter la conférence selon leurs besoins, que des équipes entières collaborent et parlent de leur vulnérabilité et de leurs difficultés, me prouvent une fois de plus à quel point les gens qui partagent ma profession sont dévoués.

Aussi, je suis fière de moi parce que cette partie de mon travail me permet de mettre à profit mes valeurs d’entraide, de collaboration, de partage et d’apprentissage en continu.

Source image: Lucie Hénault

La vie en établissement vétérinaire

J’ai plusieurs conférences, sur toutes sortes de sujets.  Certaines pour mieux vivre la vie en établissement vétérinaire, parce que notre métier est vraiment exigeant. En établissement vétérinaire, les longues heures et l’interaction avec les clients apportent leur lot de défis. Aussi, les émotions viennent teinter chaque journée de rose ou de gris. C’est une partie du travail que nous devons apprendre à gérer.

Mieux communiquer

Je donne des conférences pour améliorer la communication avec l’humain qui vient consulter avec son animal. J’aime rappeler qu’à l’autre bout de la laisse, il y a un humain et que lui aussi jongle avec ses émotions en plus de souvent jongler avec ses finances. Il n’y a pas de meilleure façon d’aider notre patient que de faire équipe avec son humain.

homme qui tient son chien en laisseSource image: Unsplash

Le leadership

Mes formations portent aussi sur le développement du leadership. Le domaine vétérinaire est un domaine majoritairement féminin et ces femmes qui choisissent le métier de technicienne en santé animale, de réceptionnistes, d’animalières ou de vétérinaires le font parce qu’elles désirent aider les animaux. C’est leur focus premier, mais j’ai envie de les aider à croire en leur potentiel, envie de les aider à voir que le leadership peut s’exprimer dans la vie de tous les jours et qu’il n’est pas réservé uniquement aux gestionnaires de formation ou aux personnalités extraverties. Je remarque malheureusement avec les années que plusieurs de ces personnes exceptionnelles manquent d’assurance pour assumer leur leadership et leurs idées. Soyez rassurés, les hommes trouvent aussi leur compte dans mes conférences bien sûr, mais ils sont clairement en minorité dans les établissements vétérinaires.

Gérer les conflits

J’ai aussi une formation qui porte sur le conflit au travail, sa prévention et sa gestion.  Parce que ça fait partie de la vie en équipe et qu’il ne faut pas le fuir, juste l’apprivoiser et en tirer le meilleur parti possible.

Je salue les gens qui mettent les efforts nécessaires pour s’améliorer. Les animaux sont chanceux de compter sur vous. Votre dévouement est impressionnant et vous êtes encore meilleurs que vous pensez, simplement parce que vous êtes capables d’ouverture et capables d’évoluer dans votre métier.

Je suis certaine que d’autres professions se reconnaitront aussi dans mon texte. Je serais curieuse d’entendre vos expériences et d’échanger avec vous!

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Lucie Hénault's Avatar
Lucie Hénault

Guidés par notre passion pour les animaux, nous formons ensemble un réseau de médecins vétérinaires engagés. Regroupés sous la bannière Passionimo, collectivement et dans chacune...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Pourquoi je n'ai pas envie de me plier aux standards de la vie de couple