Bouffe Style de vie

La semaine passée, j’ai tenté de vous aider à rendre votre salle de bain plus écoresponsable en vous suggérant plusieurs alternatives aux articles utilisés au quotidien. Aujourd’hui, je me lance le même défi, mais, cette fois-ci, pour votre cuisine.

Pour cuisiner

Afin de remplacer le papier parchemin, le papier d’aluminium ou le papier ciré, il existe des feuilles de cuisson polyvalentes, réutilisables et lavables. Pour en avoir utilisées, je sais que le produit fonctionne et dure longtemps. Soit dit en passant, pour ceux qui n’étaient pas au courant, le papier d’aluminium est recyclable, il faut donc le jeter dans le bac bleu après son utilisation.

Parce que cuisiner peut aussi impliquer des dégâts, je vous conseille de remplacer votre papier essuie-tout par un linge ou encore un essuie-tout lavable (oui, oui, ça existe!). Réduire sa consommation de déchets le plus possible, ça fait également partie de notre devoir de citoyen.ne.

Pour votre café matinal, vous pouvez trouver des filtres à café lavables. Pour vos collations de fin de soirée, vous pouvez également vous procurer des sacs à maïs soufflés lavables pour vous concocter du popcorn maison. Vous avez également toujours l’option, quoiqu’un peu plus longue, de cuisiner votre popcorn directement dans un poêlon.

Autant que possible, tentez de composter vos résidus alimentaires. Certaines villes ne sont pas encore desservies pour la collecte de déchets alimentaires, mais sachez que vous pouvez aussi faire du compost maison, soit dans votre cour extérieure ou à l’aide d’un composteur. Cette dernière alternative s’avère cependant plus chère, mais elle réussit à transformer rapidement vos déchets alimentaires en fertilisant pour votre jardin. Ce qui rebute quelques personnes quant au compost, c’est l’odeur dégagée par le bac. Sachez toutefois qu’il existe des bacs intelligents qui réussissent à contrôler les irritants.

compost terre résidus alimentairesSource image: Unsplash

Pour conserver ta nourriture

La pellicule de plastique, qu’on appelle communément par son nom anglophone « saran wrap », est très pratique, mais pas du tout écologique. Les pellicules en cire d’abeille sont idéales pour venir la remplacer. Elles sont lavables et collent bien aux plats. Elles sont disponibles en plusieurs formats. Vous pourrez ainsi couvrir vos repas et vos aliments de façon écoresponsable et avec style. De plus, ces pellicules sont généralement compostables. Il est important de lire les consignes d’utilisation et d’entretien avant de s’en servir.

Dans le même ordre d’idée, les couvre-plats en tissu peuvent se substituer à la pellicule de plastique. Même s’il existe différents modèles de couvre-plat pour s’appliquer à tout type de bol, les couvre-plats sont bien souvent ajustables.

Enfin, les sacs à collation se suppléent aux sacs Ziploc. Également en tissu, ils se lavent aisément. Ils sont beaux, durables, et prennent peu de place dans la boîte à lunch!

sacs à collation réutilisablesSource image: Unsplash

 

Pour laver la vaisselle

Tout d’abord, il importe de préciser que le lave-vaisselle consomme énormément d’énergie et d’eau. Ce n’est donc pas une solution à envisager pour opérer une transition vers un mode de vie écoresponsable. Les articles qui vous seront présentés dans cette section s’appliquent au lavage manuel de la vaisselle.

Éponge lavable, brosse à vaisselle à tête rechargeable, tampon à récurer compostable et durable (il ne rouille pas, contrairement à la laine d’acier), les offres se multiplient pour le nettoyage de la vaisselle. Il suffit de trouver le ou les outils qui s’adaptent le mieux à votre technique habituelle.

J’ai aussi découvert un savon à vaisselle solide, nommé cake vaisselle. Des recettes de cake vaisselle sont disponibles en ligne, mais vous pouvez également vous en procurer déjà tout préparé et mis en pot. Il n’en nécessite que très peu par lavage, c’est donc un produit que vous pouvez conserver longtemps. Les premières fois, vous serez probablement surpris par l’odeur de vinaigre, parfois très forte, du produit. Malgré tout, ce savon éliminera le problème de bouteille de plastique du liquide traditionnel.

Pour l’épicerie

Il y a également moyen de penser son épicerie de façon écoresponsable. Premièrement, l’achat d’aliments en vrac est suggéré. Que ce soit pour des fruits ou des légumes, pour des pâtes ou des légumineuses, pour des noix ou toutes autres choses, acheter en vrac permet d’économiser et d’éviter le suremballage alimentaire. Il vous suffit d’apporter vos propres sacs (il existe plusieurs modèles de sacs pour fruits et légumes, pour pâtes, etc.) ou pots. Bien qu’il y ait moins d’options en vrac dans une épicerie traditionnelle, vous arriverez quand même à faire des trouvailles intéressantes.

Aussi, réduire sa consommation de viande compte parmi les moyens les plus efficaces pour diminuer son empreinte écologique. La viande rouge demeure celle qui est la plus polluante. L’achat de légumineuses ou de tofu pour palier les nutriments contenus dans la viande s’avère beaucoup moins coûteux. Si vous êtes moins familier.ère avec ces ingrédients, de nombreuses recettes en ligne vous guideront pour créer des repas délicieux et originaux.

Le plus possible, tentez de consommer des produits locaux. Même que, si vous en êtes capables et que vous avez du temps à y consacrer, mettez sur pied votre propre jardin!

épicerie vrac écoresponsableSource image: Unsplash

 

En conclusion, j’avoue que quelques-unes des options présentées ci-dessus peuvent être légèrement plus coûteuses que l’option conventionnelle. Néanmoins, les produits écoresponsables vous dureront plus longtemps. C’est un investissement avantageux pour vous et notre planète. Le but ultime est d’adopter un mode de vie zéro déchet. Comme dans le précédent billet, je vous fournis une liste de boutiques d’ici qui offrent certains des produits nommés ci-haut. Évidemment, il en existe beaucoup plus, alors je vous invite à explorer aussi par vous-mêmes.

Folles d’ici : Je vous le répète encore une fois, ce site est une mine d’or pour trouver des trésors écoresponsables provenant du Québec.

Savonnerie des diligences: Cake vaisselle.

Api-Flex: Emballage en cire d’abeille.

Les Éco-libris: Sacs à collation, sacs à popcorn, sacs à pains, filets pour fruits et légumes, etc.

Öko Créations: Sacs à pains, sacs à cafés, filets pour fruits et légumes, tampons à récurer, brosses à vaisselle, etc.

Mme & Co: Sacs à collation, brosse à vaisselle en bois à tête rechargeable, tapis réutilisable en silicone pour la cuisson, brosse à récurer compostable, tampons à récurer en noix de coco, couvercle réutilisable en silicone, etc.

Dans le sac: Sacs pour aliments divers, papiers essuie-tout réutilisables, cake à vaisselle, brosse à vaisselle et à récurer à tête rechargeable, feuilles de cire d’abeille réutilisables, filet pour fruits et légumes, etc.

Tero: Composteur intérieur.*

Simons: Bac à compost intelligent, sacs à collation, essuie-tout lavable.

*Il existe plusieurs modèles de composteur maison. Celui-ci est rapide, mais aussi assez cher. Je vous encourage fortement à parcourir le web pour trouver l’option qui vous conviendra le mieux. Certains sont aussi conçus pour l’extérieur. Les prix varient énormément.

Bonnes découvertes!

 

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Justine Boutin's Avatar
Justine Boutin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Star Académie : Zara Sargsyan, un jeune talent à surveiller