Style de vie

Je confesse: j’ai regardé en rafale les deux saisons de Dead to Me en l’espace de quatre jours.

Dead to Me, c’est une série qui m’intrigue depuis sa sortie. Quand j’ai vu que la deuxième saison était maintenant disponible, ça m’a fait réaliser que ça faisait un an que la série se trouvait dans ma liste. Un an que je me dis: « peut-être que je pourrais la commencer » et un an que je la remets à plus tard. À quelque part, j’ai été gagnante là-dedans, parce que j’ai pu regarder les deux saisons l’une après l’autre sans avoir à attendre pour la suite (bien que maintenant je me retrouve avec un vide en attendant la saison 3, qui n’est pas encore confirmée, je tiens à mentionner).

Dead to Me, c’est l’histoire de deux femmes qui, contre toutes attentes, deviennent meilleures amies dans un contexte de deuil. Après la mort tragique de son mari et père de ses enfants, Jen, jouée par la talentueuse Christina Applegate (la deuxième soeur de Rachel dans Friends, entre autres) rencontre Judy, jouée par Linda Cardellini (la soeur de Jessica dans New Girl, no jokes), dans un groupe de soutien aux personnes endeuillées. Les deux ont un caractère bien à l’opposé: Jen est crue et n’a pas peur de dire ce qu’elle pense tandis que Judy est calme et ne veut jamais déplaire aux autres. Judy finit par emménager chez Jen et s’ensuit une série de péripéties toutes plus drôles et accrocheuses. C’est une série plutôt dramatique, mais tu vas rire, c’est garanti. D’ailleurs, Will Ferrell est un des producteurs de l’émission.

En plus des deux personnages principaux attachants, chaque épisode te laisse sur un suspense qui fait que tu veux commencer le prochain épisode. Et quand le prochain épisode n’est que 30 minutes, c’est dur de résister.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by Netflix Canada (@netflixca) on

Ce qui m’a frappée également, c’est à quel point les personnages sont réalistes. Les dialogues sont vrais et francs et pourraient réellement avoir eu lieu. Je ne peux passer sous silence également la ressemblance entre les personnages et leurs interprètes. Tout comme son personnage de Jen, Christina Applegate est une ancienne danseuse de formation (elle a participé à plusieurs spectacles sur Broadway) et a une double mastectomie. Sachant qu’elle est aussi productrice de l’émission, j’imagine que les insécurités et problèmes de couples qui ressortent de cette épreuve doivent être inspirés de la vie réelle.

Recréer la magie avec la saison 2

J’ai été tellement charmée par la saison 1 que j’avais peur que la deuxième saison me déçoive. L’intrigue était résolue, alors je me demandais comment le concept pouvait être transposé dans une autre saison. Pourtant, les auteurs ont réussi à le faire avec brio. J’ai moins accroché aux premiers épisodes, mais ils ont valu la peine, puisque les derniers étaient aussi intrigants et captivants que ceux de la première saison. J’ai très hâte de voir s’il y en aura une troisième. La fin actuelle nous laisse présager que ce serait le cas, alors je me croise les doigts…

Ai-je besoin d’en dire plus? Si tu n’as pas commencé cette série, mets-toi y immédiatement!

Source image de couverture: Facebook – Dead to Me Netflix
-->
Un article de
Marie-Chloé Falardeau's Avatar
Marie-Chloé Falardeau
Éditrice

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les meilleures suggestions de documentaires sur Netflix!