Style de vie

Pendant les vacances de Noël, j’ai réussi à dégager du temps pour moi. Pendant que mon copain était si concentré entre deux parties de NHL 2021 ( une addiction ce jeu ! ), j’ai décidé de faire un petit rattrapage des séries que je n’ai jamais le temps de finir. Je suis alors tombée sur DarkCette fameuse série dont j’avais commencé le visionnement il y a plus d’un an, mais que j’avais mise de côté et oubliée. J’ai alors repris le visionnement pour me rendre compte à quel point la série était complexe. J’ai même reculé d’un épisode pour être certaine de ne pas manquer aucun détail.

Si vous aimez les histoires de crimes, d’intrigues et de science-fiction, cette série est faite pour vous. Je vous conseille de la regarder de façon rapprochée, sinon vous allez oublier des détails importants. N’oubliez pas cette fameuse phrase : tout est connecté. L’action se déroule dans la ville fictive de Widen en Allemagne. L’action s’enclenche avec la disparition de deux enfants, rappelant aux habitants les événements du passé s’étant déroulés 36 ans auparavant. Quatre familles se mettront à la recherche des enfants disparus, cependant cette action va avoir de conséquences considérables au sein de leur vie. S’en suivront alors la révélation et la mise en lumière des secrets de ceux-ci.

C’est tout ce que je peux vous dire sur la description, sinon je vais vous révéler des éléments importants. L’histoire est impressionnante, je me suis questionnée tout au long du visionnement comment une personne était capable d’imaginer ce genre d’évènement et de lien. En plus, je tiens à vous informer que même si la description que j’en fais semble complexe, j’ai tout suivi, même avec mon trouble de l’attention. Je vous conseille cependant de télécharger, sur internet, les arbres généalogiques avec tous les personnages présents dans chaque saison. Il y en a un disponible pour chacune des trois saisons, important de ne pas télécharger celui avec l’entièreté des personnes dès la première saison. Sinon, vous allez vous éviter tout élément de surprise durant votre visionnement.

Soyez attentif aux noms ainsi qu’aux endroits présentés. Tout est connecté, je dis ça je dis rien. Dans certaines séries, il y a des éléments superflus qui sont présents afin de combler des vides, mais dans cette série tout est important. Il n’y a pas de longueur, l’action est présente du premier au dernier épisode. La série comporte en tout, trois saisons de huit à dix épisodes d’environ une heure chacun. Un fait cocasse sur la réalisation de l’émission : l’auteur a écrit cette série en sachant exactement qu’il y allait avoir une fin. Donc, tout possède sa place

La qualité de la réalisation de l’émission est incroyable. C’est littéralement comme regarder un film. Les effets spéciaux, la qualité du montage ainsi que le choix de la distribution sont impressionnants pour une série télévisée. Tous ceux à qui j’ai conseillé cette série se sont rendus jusqu’à la fin assez rapidement. Chaque fin d’épisode nous laisse en haleine. Bref, je vous conseille fortement cette série si vous voulez vous sentir quelque peu déstabilisé. Bon visionnement!

Je vous laisse ici la bande-annonce afin de vous donner encore plus envie de la visionner.

Source image de couverture : IMBD
-->
Un article de
Camille Sabourin's Avatar
Camille Sabourin

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Les plus beaux détours de la vie