Style de vie

On rapporte qu’il y aurait une augmentation importante des cas de morsures de chiens dans plusieurs régions du Québec depuis le début de la pandémie. Comment reconnaître les signes de stress chez ton chien et éviter qu’il morde?

L’explication simple à la possible augmentation des cas de morsures pourrait être que les points de contact se sont multipliés depuis le début de la pandémie de la Covid. D’abord pendant le confinement, on a observé une hausse vraiment énorme des adoptions. En clinique, on a accueilli un nombre record de nouveaux chiens, des chiots, oui, mais des chiens adultes aussi. On peut donc imaginer qu’à la grandeur du Québec, plus de chiens, ça veut aussi dire plus de potentiel de morsures.

Le côté positif de ça, c’est que plus de chiens ont rejoint des familles dans les derniers mois. Les refuges ne débordent plus de chiens en attente d’une famille et c’est une excellente nouvelle. Pour les chats, c’est un peu différent. Il y a encore beaucoup de chats dans les refuges.

Le quotidien chamboulé

Le quotidien lui-même des chiens a beaucoup changé depuis le début de la pandémie. Nos chiens passent beaucoup de temps avec nous. On a plus de temps pour les promener, faire de longues balades. Plus les chiens sortent de la maison, plus il y a de risque de rencontrer d’autres chiens, des humains, et donc ça multiplie les risques de contact entre chiens et avec des humains, ce qui multiplie le potentiel que la rencontre se passe mal.

Comment on fait pour éviter que mon chien morde ?

Plusieurs choses. D’abord, il faut savoir que tous les chiens, mis dans une situation qu’ils jugent menaçante, pourraient mordre. Alors, il faut s’assurer d’avoir le plein contrôle de son animal quand on est à l’extérieur. Le nouveau règlement provincial adopté plus tôt cette année stipule que tous les chiens doivent être tenus en laisse de 1,85 m en tout temps dans les lieux publics et que tous les chiens de plus de 20 kg doivent porter un harnais de corps et non un simple collier. Si tout le monde peut contrôler son animal, les risques d’altercations sont diminués. On entend aussi souvent parler de cas où les chiens mordent en s’échappant de leur terrain, à la maison. C’est important de se rappeler que sur notre propriété, notre chien doit être dans un endroit sécurisé.

Pour le reste, il faut apprendre à son chien à marcher en laisse en faisant preuve de patience et de constance. Lui apprendre aussi à bien réagir quand il rencontre d’autres chiens, des humains, grands, petits, qui bougent beaucoup, qui portent des chapeaux, qui marchent avec un parapluie…

Pour apprendre à son chien à marcher en laisse sans être trop distrait par son environnement, il faut que tu te rendes plus intéressant que l’environnement (rires). Apporte des gâteries alléchantes, donnes-en à ton chien quand il passe tout près de ce qu’il juge comme stressant et qu’il réagit bien, par exemple un vélo, un skateboard ou un autre chien. Récompense toujours le bon comportement.

chien femme gazonSource image: Pexels

Comment reconnaître les signes de stress chez mon chien ?

Sois vigilant. Ton chien te parle. Son langage est clair, mais il faut savoir le décoder. La queue basse, les oreilles qui descendent, un chien qui baille, qui halète, qui détourne la tête, ce sont tous des signes de son inconfort. Ne le force pas à affronter une situation qui le met visiblement mal à l’aise. Si tu fais ça, tu mets ton chien à risque de mordre. Ton chien compte sur toi, tu es son humain de référence. C’est à toi de le retirer du contexte stressant pour lui éviter de se mettre dans une situation qui pourrait lui coûter cher. Va sur le site de Passionimo, les signes de stress y sont clairement illustrés.

Si tu remarques que certaines situations sont une cause de stress pour ton chien. Il faut travailler à le désensibiliser au stimuli lui-même, par exemple, les voitures, les enfants qui chahutent dans la rue, les autres chiens… Fais cet exercice : reste à distance, récompense son attitude calme et réduis graduellement la distance entre lui et ce qui le rend nerveux. Ton vétérinaire pourrait te référer à une personne de confiance pour t’aider avec ce processus. C’est important de régler ces petits problèmes avec ton chien avant que le problème prenne des proportions plus grandes et devienne incontrôlable.

En terminant, je dis toujours qu’on est bien mieux avec les animaux. Ils sont une source de petites joies au quotidien, ils sont une oreille attentive extraordinaire, une raison de se lever le matin, une raison de se remettre en forme, de marcher, de prendre de l’air. Si on apprend à mieux vivre avec eux, à mieux les comprendre, on aura plus d’occasion de profiter d’eux, plus longtemps.

lucie henault chien

-->
Un article de
Lucie Hénault's Avatar
Lucie Hénault

Guidés par notre passion pour les animaux, nous formons ensemble un réseau de médecins vétérinaires engagés. Regroupés sous la bannière Passionimo, collectivement et dans chacune...

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

La liberté de porter les vêtements que tu désires