Style de vie

Gérer son temps quand on devient maman… Chose possible? Oui! Par contre, l’organisation des cours prénataux dans les hôpitaux devrait inclure un volet « gestion » dans les cours prénataux. J’ai toujours été une experte dans la gestion, la planification et l’organisation. Peut-être trop même… Alors enceinte de jumeaux, je me disais : « je vais tous les épater, regardez-moi bien aller ».

   
Source : Elijah O’Donell sur Unsplash

Le meilleur truc lorsqu’on est enceinte est de cuisiner pour remplir le congélo. Une fois bébé arrivé, le temps pour préparer les repas est disparu et personne n’a le goût de manger des céréales pour souper à tous les jours.

C’est le truc que je donne à mes amies enceintes. Cuisiner, remplir le congélo et le garde-manger avec des boîtes de pâtes, des sauces, des conserves de poisson. Également, faire des réserves de papier de toilettes, de couches, de mouchoirs et de dentifrices est très utile. Une fois coco arrivé, vous allez avoir plus de temps à lui accorder.

Une fois les premiers mois de « survie » écoulés avec l’arrivée de bébé, quand votre enfant est à la garderie ou à l’école, la gestion du temps est tout un casse-tête. Voici mes 9 meilleurs trucs pour gérer son quotidien dans la routine métro-boulot-dodo.

1. Les listes, c’est mon meilleur allié.

On ne se le cachera pas, après la grossesse, avec les enfants et les nuits mouvementées, la mémoire est restée figée quelque part… Les listes sont la clé du succès. Pas seulement la liste d’épicerie, mais la liste des tâches ménagères, la liste des choses à réaliser pour la semaine. Je me permets même de faire une case et de cocher quand celle-ci est effectuée (et quelle fierté!).

gestion du temps listes to doSource : Glenn Carstens-Peters sur Unsplash

2. Les repas

Le truc est de planifier les repas avec les circulaires de la semaine afin d’économiser. Le filet de porc est en spécial, on en profite pour faire des recettes avec cet aliment. Lorsqu’on planifie les repas, les soirs de semaine sont ainsi allégés.

On se donne un coup de main pour la semaine en cuisinant le dimanche. J’ai instauré mon dimanche après-midi popote et les enfants y participent. On prépare des muffins pour les collations, on cuit un poulet pour faire les sandwichs et les hot-chicken pour le souper, on cuit des pâtes et du quinoa pour l’accompagnement du souper et les pâtes Alfredo du midi, on lave et taille les légumes pour les crudités qui nous feront patienter avant le souper.

3. Les fameux lunchs

On le prépare la veille et non le matin même. Idéalement on cuisine plus pour le souper et on remplit un thermos pour fiston.

Source : Helena Yankovska sur Unsplash

4. La préparation est également une excellente option

Le soir on prépare les vêtements des enfants sur une chaise et le lendemain matin, ils ont simplement à enfiler leur ensemble. Également pour nous, car on sait qu’on en perd du temps à trouver le « kit » parfait. Alors quand les petits sont partis pour la nuit, on jette un coup d’œil dans notre placard et on choisit notre ensemble pour le lendemain. Si le chemisier a besoin d’être défroissé, on le fait la veille et non le matin même, parmi la folie des déjeuners et du brossage de dents.


Source : Alexandra Gorn Unsplash

5. La météo

On regarde la veille s’il fera moins quarante et qu’on doit prévoir les mitaines en poil ou s’ils annoncent du verglas et qu’on risque de rester à la maison, car l’école est fermée. Prévoir un plan B est toujours nécessaire!

6. Le planning familial géant

Avoir un calendrier mural accroché dans la cuisine est toujours utile. Tout y est, autant les repas, que les rendez-vous chez le médecin et le dentiste, les activités parascolaires et les pratiques de hockey. On n’a plus d’excuses pour oublier!

7. Le lavage

On profite de la fête d’amis du dimanche pour mettre à jour le panier de lessive. Ainsi, le lavage est quasi mis aux oubliettes pour la semaine.

Source : Andy Fitzsimon sur Unsplash

8. Le partage de corvées

Tout dépendant de l’âge des enfants, ils peuvent prendre part aux tâches ménagères et nous aider dans le ménage et la préparation des repas et des lunchs.

9. RESPIRER

Il faut se rappeler que c’est une adaptation de trouver une saine gestion. C’est par essai et erreur qu’on apprend. Une chose à la fois et un jour à la fois.

Source : Havilah Galaxy sur Unsplash

 

-->
Un article de
Catherine Brière's Avatar
Catherine Brière

Détentrice d'un Baccalauréat en gestion et design de mode et certificat en communication, Catherine se laisse guider par ses deux passions les plus chères :...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Comment « pimper » ton déjeuner