Faits Vécus

Je te comprends tellement. Je sais à quel point c’est difficile de l’oublier. De passer à autre chose, tout d’un coup, du jour au lendemain. Je sais que tu avais consacré ta vie à lui faire plaisir et à vouloir son bonheur. Je sais que ta vie n’était plus seulement la tienne, mais la vôtre. Je comprends et je compatis avec ta douleur présente.

En réalité, c’est plus que difficile, c’est une épreuve que tu dois surmonter. Dorénavant, la seule chose qu’il te reste à faire, c’est d’oublier et d’avancer. Pas nécessairement de l’oublier lui, mais du moins, votre histoire. Parce qu’en vrai, ce n’était que du faux. Je sais que tu ne le veux pas. Je sais que tu ne comprends pas pour le moment. Je sais que c’est beaucoup plus simple de continuer à accepter ses invitations, puisqu’il te manque terriblement, mais tu es forte et tu peux y arriver. De toute façon, tu le sais à quel point il ne fait que mentir et que tout ça ne mène à rien. Maintenant, si moi j’en ai été capable, je sais que toi aussi tu le seras un jour. Il suffit d’un instant, d’une parole, d’une voix, d’un moment et tu pourras le faire.

Je sais qu’il t’a fait pleurer, crier, hurler et même te faire sentir comme une moins que rien. Mais tout ça est fini. Absolument terminé. Puisque tu as été capable de lui dire non au moins une fois. Cette fois-là reviendra toujours à compter de maintenant. Tu sais très bien que tu vis mieux sans lui. Tu sais pertinemment que tu es beaucoup plus belle et rayonnante quand tu n’es pas auprès de lui.

Lorsque tu te sens libre et accomplie, je sais que tu as mal. Que tu te sens petite et trahie, mais il n’y a rien de plus beau que le fait de réaliser et d’enfin voir la réalité. Celle que tu as manquée pendant tout ce temps. Tout ce temps que tu as consacré pour lui, et qu’au final, tu as perdu.

noir et blanc fille qui pleureSource image: Pexels

Mais cette réalité te ramène simplement sur Terre, et c’est à elle que tu dois ton avenir. C’est elle que tu peux remercier. Remercier de t’avoir ouvert les yeux. De pouvoir avancer et commencer une nouvelle vie ne t’aura jamais fait autant de bien. Le paradis t’appartient et il est tout prêt. N’abandonne pas maintenant. Tu dois continuer et tu dois le faire pour toi et pour les gens qui veulent ton bonheur.

Parce que ton bonheur, c’est sans lui. Je sais que tu te sens mal et que tu t’en voudras longtemps d’avoir eu les yeux bandés par son amour faux durant trop longtemps, mais crois moi, c’est pour le mieux. Il n’y a rien de plus réjouissant que de pouvoir continuer ta vie sans cet être inconscient et sans cœur. Tu dois te choisir. Le jour où tu réaliseras enfin tout ça, tu remercieras la vie d’avoir mis ces obstacles sur ton chemin, parce que tu auras appris. Tu te seras simplement choisie et c’est à cet instant que tu verras que c’est la chose la plus merveilleuse au monde. C’est toi!

Finalement, ce n’est pas si difficile, il te suffit simplement de voir la réalité et d’accepter que cette peine d’amour ne sera que de passage pour un avenir rempli d’amour et de bonheur.

Source image de couverture: Pexels
-->
Un article de
Marie-Ève Doré's Avatar
Marie-Ève Doré

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

L'utilisation de la carte de crédit 101!