Faits Vécus

Tout est une question de perception dans la vie.

Par exemple, vous pouvez être en couple et vous sentir quand même (très) seul(e) lors de la Saint-Valentin. Je sais, c’est un grand sujet, et c’est pour cela que nous le garderons pour une prochaine fois.

Sinon, pouvons-nous être célibataire et ne pas nous sentir seul pendant un 14 février? Je parle ici de celles et ceux qui ne sont pas célibataires par choix. Voici ce que j’en pense.

Il faut savoir que mon histoire avec la fête de Cupidon n’est pas des plus grandiose. Je manque de romantisme? Pour être franc, sans me jeter des fleurs, je me considère comme étant un Roméo assez legit. Ce ne sont pas les idées qui me manquent, mon imagination est assez fertile. Mais voilà, à presque toutes les Saint-Valentin, j’avais le don de me disputer solide avec mon ex (à ce moment-là, nous étions ensemble). On ne ratait aucune occasion. Même notre rupture s’est faite quelques jours avant la fête de l’amour. Pour quelle raison? On se disputait sur des stupidités, bien entendu. Mais sinon, je n’en ai aucune idée. On dit qu’en science il y a des choses qu’on ne saura jamais: je pourrais mettre également dans cette catégorie le pourquoi de mes malchances avec la fête de l’amour.

L’an dernier, ma « chance » s’est poursuivie. Avec Tinder cette fois-ci. Sans que je m’en rende compte (mon match le savait peut-être), j’avais une date le jour de la Saint-Valentin. Une catastrophe. À part le fait qu’elle vienne 30-45 minutes en retard (elle avait pris apparemment son bus dans l’autre direction pour s’en venir au lieu du rendez-vous), elle avait eu la « bonne » idée de mettre des photos sur son profil Tinder qui ne correspondaient pas à ce à quoi elle ressemblait vraiment. Je ne doute aucunement qu’elle avait ses raisons d’agir ainsi, mais la confiance venait d’en prendre un coup d’emblée. Vous me direz que cela aurait pu arriver n’importe quand et à n’importe qui. Probablement, mais par contre cela n’a fait que conforter l’idée que la Saint-Valentin avait une sérieuse dent contre moi.

téléphone application tinder célibataireSource image: Unsplash

Cette année, quel sera mon plan pour enrayer cette guigne? Devrais-je opter pour le plan classique, celui d’aller dans un bar et voir s’il n’y aurait pas des célibataires prêtes à se faire accoster? Speed-dating spécial Saint-Valentin? Mmm, je ne crois pas que ce soit trop mon truc ce genre de rendez-vous : trop rapide, et ça ne laisse pas place à des échanges naturels. Retrouver mes amis qui sont encore célibataires, puis ironiser sur cette journée et soirée qui, cette année encore, ne nous concerne pas? Devrais-je me réessayer sur Tinder? Sur Bumble? Histoire de ne pas faire de l’histoire de l’an dernier une généralité? Ou bien devrais-je tout simplement passer la soirée seul devant la télé et « pleurer » sur mon triste sort?

En fait, je ne ferai rien de tout ceci.

Il y a un peu plus de deux semaines, l’ancienne star des Lakers Shaquille O’Neal réagissait sur la disparition de son ex-coéquipier et légende Kobe Bryant. Il raconta, avec émotion, sa relation avec son « petit frère » (c’est ainsi qu’il nomma Kobe), et que depuis près de quatre ans ils ne s’étaient pas parlés. Qu’il travaillait beaucoup, plus que la moyenne des gens (donc qu’il n’avait « pas le temps »), et que maintenant il souhaiterait pouvoir lui dire qu’il l’aime. Que cette disparition le fit réaliser qu’il se devait de faire mieux dans ce domaine, celui de prendre des nouvelles des autres, de leur parler plus souvent, au lieu de procrastiner sans cesse. Parce que dans cette vie, on ne sait jamais ce qui peut se passer.

Et il a bien raison.

Alors voici ce que je vais faire de ma Saint-Valentin cette année. À toutes celles et ceux que j’aime, de leur dire à quel point ils comptent dans ma vie ; aux personnes que je ne vois pas assez, de tenter de prendre de leurs nouvelles plus souvent et de leur proposer de les voir prochainement; puis à celles et ceux envers qui j’éprouve une certaine animosité, de passer l’éponge. Tout simplement parce que c’est la seule chose censée à faire.

Pas besoin d’être en couple pour fêter la Saint-Valentin: il y a assez de gens dans notre entourage qui méritent qu’on leur dise qu’on les aime.

Ambitieux, vous me direz? En amour, on ne compte plus nécessairement de la même manière, non?

coeur rouge fond noirSource image: Pexels
-->
Un article de
Nabil Belhassen's Avatar
Nabil Belhassen

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Être amoureuse ou une histoire de délicatesse