Style de vie

Je suis une passionnée de langues étrangères. J’aime déchiffrer des textes et des paroles qui semblent n’avoir aucun sens pour mon cerveau programmé en français et réussir tout de même à comprendre. Bien que je sois tout à fait consciente que la passion des langues n’est pas aussi forte pour tout le monde, je crois que tout un chacun entretient ne serait-ce qu’une curiosité envers les « codes secrets » de différentes cultures. L’obligation d’apprendre une langue tue parfois l’intérêt pour la chose, et nous fait croire qu’elle doit être liée à un but particulier. Or, pourquoi ne pas mettre de côté cette attitude et apprendre une langue par plaisir?


Source image : Pixabay

De nos jours, avec Internet, il est tout à fait possible d’être autodidacte et de trouver soi-même ses ressources pour apprendre. Rendu là, c’est davantage une question de volonté que d’accessibilité.

Beaucoup d’adultes, comme moi, peuvent se demander si cela vaut la peine d’investir de l’énergie dans l’apprentissage d’une langue en sachant qu’il sera difficile de parler couramment cette langue. Nous entendons toujours dire que les enfants sont de véritables éponges lorsqu’il s’agit d’apprendre une nouvelle langue. À l’âge adulte, est-il trop tard? Après quelques recherches, j’ai compris que, bien que ce fait soit attesté, il nous fait tirer les mauvaises conclusions. Les enfants assimilent naturellement le(s) langage(s) parlé(s) à la maison sans véritable structure sur une période de temps assez longue. Pour les personnes plus âgées, cela ne va pas forcément de soi. Toutefois, un adulte possède des connaissances sur les langues et sur sa propre manière d’apprendre, ce qui lui est utile pour l’apprentissage d’une nouvelle langue. Donc, les enfants et les adultes apprennent différemment, mais les deux méthodes peuvent mener à des résultats tout à fait satisfaisants.

Tableau noir
Source image : Pixabay

Et encore, tout cela dépend des objectifs et de la motivation de chaque personne. Il n’est pas nécessaire de chercher à tout prix la maîtrise parfaite d’une langue! Si vous prévoyez un voyage au Mexique et souhaitez commander vos drinks en espagnol, pourquoi ne pas vous imprégner de la langue d’avance? Si vous aimez la K-pop ou les films bollywoodiens, pourquoi ne pas vous familiarisez avec le coréen ou l’hindi? Peu importe, si vous allez vraiment vous servir de cette langue dans votre quotidien ou dans votre vie professionnelle! L’important, c’est l’intérêt que vous portez à celle-ci. C’est ce qui vous poussera à continuer d’étudier.

On attribue certains bienfaits sur la santé du cerveau à l’apprentissage de langues. Je me montre encore sceptique sur la nature et l’étendue de ces bienfaits, mais il est évident qu’un cerveau qui continue à apprendre est un cerveau actif. Pour ma part, je crois, que les effets positifs de l’apprentissage continu de nouvelles langues  développe l’ouverture d’esprit et  l’empathie. En général, nous devenons plus réceptifs à différentes cultures et différentes réalités lorsque nous sortons de notre zone de confort et changeons nos perspectives.

Dictionnaire
Source image : Pixabay

Cela dit, toutes les raisons sont bonnes pour apprendre une nouvelle langue, et il n’y a pas de réel moment opportun pour le faire. Toutes les compétences acquises dans ce processus ne seront jamais perdues. Qui sait vers quoi la connaissance d’une langue étrangère peut nous mener?

-->
Un article de
Laurence Carignan's Avatar
Laurence Carignan

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Top 15 des émissions qui ont marqué notre enfance