Style de vie

Comme dernier article de ma série Back to school, j’ai pensé de mettre un brin d’humour. Pour beaucoup de jeunes, la rentrée se déroule cette semaine et c’est toujours un moment un peu stressant, mais à la fois excitant. Mon article est surtout dans le but de vous détendre et de vous faire rire. J’ai donc demandé aux autres collaborateurs d’embarquer avec moi dans cette idée et de vous partager des anecdotes de nos années scolaires. Vous verrez qu’il en arrive des drôles… et des moins drôles. Parce qu’on s’entend qu’au nombre d’heures qu’on passe à l’école dans une année, il nous en arrive de toutes sortes.

Klara Paquet

J’étais à l’école primaire, probablement en 5 ou 6ième année. Tu sais, le moment pile où tu commences à t’intéresser aux petits garçons de ton école. À mon école, les toilettes étaient mixtes. On m’a toujours bien avertie de mettre du papier de toilette sur le bol pour ne pas attraper quoi que ce soit et pour une question d’hygiène. Donc, tout bonnement comme ça, je sors de la toilette et me dirige au lavabo pour me laver les mains. De chaque côté se trouve les deux gars sur qui j’avais toujours eu un « kick » comme on disait à l’époque. Un des deux me regarde et me dit : « Heu Klara… Tu as du papier de toilette qui pend de ton pantalon… » La grosse honte!!! Ils ont évidemment ri de moi. De mon côté, je ne sors plus d’une toilette publique sans me regarder le postérieur ou sans avoir demandé à une amie si tout est beau!

Geneviève Asselin-Demers

Première année d’université! Je décide à la dernière minute (quelques semaines avant la rentrée des classes) de changer d’université. Après toute la paperasse remplie, parce que j’étais boursière à la Polytechnique (et oui, petit côté nerds en moi), je devenais boursière à l’université Laval. Je m’étais trouvée une chambre de résidence, j’avais subi une engueulade de ma mère…parce qu’une maman, ça sait tout et qu’elle avait deviné que je voulais quitter ma charmante petite ville pour suivre mon amour du moment qui partait étudier à Québec! Et bien ça m’apprendra à suivre mon cœur plutôt que ma tête! Mon copain m’a laissée le jour où j’ai emménagé à ma première journée d’université!

Hortense Bamas

À onze ans, j’ai voulu me faire ma couleur de cheveux moi-même. (La mousse que tu te mettais dans les cheveux et qui partait après 12 lavages). Je l’avais tellement mal étalée que ma mère a eu pitié de moi et elle me l’a refait le soir suivant.

Alyssia Bourgeois

Alors que j’étais en secondaire 2, je m’en allais à l’école, une journée comme les autres. Je me rendais à mon cours avec ma meilleure amie. En attendant que la cloche sonne, on jasait à nos pupitres quand soudain elle me lance : « Tu as une grosse fissure dans le dos de ton chandail ». Sur le coup, je pensais qu’elle me niaisait, mais j’ai vite réalisé que ce n’était pas une blague. Je suis devenue tellement gênée quand j’ai réalisé que j’avais passé devant plein de gens comme ça. Bref, j’ai dû rester avec ma fissure dans le dos tout le reste de l’avant-midi pour finalement pouvoir aller me changer chez moi sur l’heure du midi.

Si tu as, comme nous, une anecdote assez cocasse de tes années scolaires, n’hésite pas à nous la laisser en commentaire!

 

Source de l’image de couverture : Freepik

-->
Un article de
Alyssia Bourgeois's Avatar
Alyssia Bourgeois

Alyssia est une vraie fille de campagne. Simple, drôle, souriante. Elle est attachante et sa joie de vivre est contagieuse. Elle aime partager ses découvertes...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les embûches des vétérinaires