Faits Vécus

Qui refuse d’améliorer sa stabilité émotionnelle ? Pour ma part, j’aspire à devenir la meilleure version de moi-même. Ta santé mentale est importante et tu dois en prendre soin.

À l’automne 2019, j’ai commencé à consulter un travailleur social. Pas parce que ça n’allait pas bien, au contraire. Je me suis simplement dit pourquoi pas! C’est un professionnel de la santé présent sur les réseaux sociaux que je suivais depuis un certain temps. Je trouvais que son contenu était très intéressant et pertinent. Dès notre première rencontre, j’ai été déstabilisée. Il m’a demandé de noter, sur une échelle de 1 à 10, mon niveau de satisfaction sur chacune des sphères de ma vie. C’est à ce moment que ça m’a frappée de plein fouet. Wow, finalement ça n’allait peut-être pas tant que ça! J’ai constaté que je roulais à cent mille à l’heure, dans une vie effrénée et là, mon mental était fatigué. Au même moment, on m’a diagnostiquée un cancer de la peau. Heureusement, on l’a pris à temps. J’ai vu ça comme un signe de la vie. Il était grand temps que je ralentisse.

image maryse bellavance

La nature de nos discussions était loin d’être celle que j’aurais pensée. Eh oui, j’ai même eu la larme à l’œil à quelques reprises. Il me posait des questions, sur le vif et j’étais incapable d’y répondre. Même si dans mon fond intérieur je connaissais la réponse.

À la fin de chacune de nos consultations, je me sentais plus légère et énergisée. J’ai appris à observer mes pensées au lieu d’essayer de contrôler mes émotions. Il m’a aidée à mettre des mots sur ce que je ressentais et à établir quelles étaient mes valeurs profondes. Tu me suis?

Ce n’est pas une chose facile, mais bien un travail constant. Le fameux mot « pourquoi ». On dirait que ce terme est, d’une certaine façon, le mot idéal pour s’apitoyer sur son sort. Maintenant, j’utilise le mot « comment ». Parce que, tsé, un moment donné, si tu veux que ta vie change, tu dois prendre action. Tout le monde a un côté sombre. Souvent, les gens attendent d’être au fond du baril pour consulter. Pourtant, ça ne devrait pas être le cas.

slow down sign ralentir vie Source image: Unsplash

J’ai réalisé bien des choses durant ma 34e année (que je savais déjà), mais qui ont plutôt été comme un « wake up call »

Ta santé est vraiment importante. Écoute ton corps lorsqu’il te parle.

Rien n’est acquis et ne t’appartient.

Le timing n’est pas toujours bon.

Rien ne sert de forcer les choses.

Les gens entrent dans notre vie pour plusieurs raisons; pour nous montrer le chemin, pour nous enseigner une leçon, pour nous montrer comment aimer à nouveau, pour nous montrer ce que l’on ne veut plus.

J’ai aussi appris qu’il faut rester soi-même. Qu’il ne faut pas changer pour plaire aux autres ou encore être comme la société voudrait que l’on soit

Si quelqu’un ne t’aime pas pour qui tu es réellement, c’est simplement qu’elle n’a pas sa place dans ta vie.

Prends tes échecs et fais-en des opportunités.

Suis tes rêves.

Prends du temps pour toi et fais-en ta priorité.

Accepte tes faiblesses, vis tes émotions.

Ne t’excuse jamais pour tes imperfections, parce que personne n’est parfait de toute façon.

Entoure-toi de gens qui t’inspirent et qui font ressortir le meilleur de toi.

Connais ta valeur.

Dis non lorsqu’il le faut.

La vie va vite, prend le temps de respirer, lâche prise et profite de chaque moment.

D’un humain en constante évolution.

main sort eau océan émotionSource image: Unsplash
-->
Un article de
Maryse Bellavance's Avatar
Maryse Bellavance

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

« Sun, here it comes »