Style de vie Voyage

Nouvelle choc ! Je quitte ma chronique hebdomadaire des indispensables que je vous présentais depuis juillet dernier. C’est Alejandra, qui prend la relève! Passionnée de mode et de célébrités, vous serez entre bonnes mains. Vous pouvez déjà lire son premier billet ici. Je me lance dans une chronique style de vie « À quoi s’attendre quand… ». Je t’invite à soumettre tes idées de sujets ou tes questions à [email protected]. Ça deviendrait un peu ta chronique. On y aborderait des sujets qui piquent ta curiosité, mais de façon funny et cute… By the way, je suis ni médecin et/ou psychologue (on se comprend bien). Je ne sais pas tout, mais je ferai des recherches pour toi s’il le faut ! ;)

desktop

On commence ? 1..2..3.. GO ! Voici un premier message ! YaY !

Chères collaboratrices du Cahier,

Vous écrivez beaucoup sur les voyages. J’adore lire vos textes et regarder vos photos. J’ai hâte que cela soit mon tour de partir à la découverte de nouveaux pays! Mais, je n’ai jamais pris l’avion et ça me fait un peu peur. À quoi dois-je m’attendre ?

Merci d’avance,

Kim

Chère Kim,

Tu es chanceuse parce que j’ai pris l’avion à plusieurs reprises. Je connais pas mal les rouages !
De prime à bord, tu n’as pas à avoir peur de ton baptême de l’air. Ne regarde pas les émissions du Canal D sur les vols qui tournent mal. S’ils faisaient la même chose avec les automobiles, tu ne voudrais plus prendre de transport routier. Là, c’est le moment où je te sors des comparaisons rassurantes ; j’ai lu sur le site de La Presse qu’aux États-Unis, en 2007, on déplorait 44 victimes qui ont péri dans des accidents d’avion versus 44 000 décès suite à des accidents de la route. Voilà! Les chiffres parlent d’eux-mêmes. ;)

Mais, je vais t’expliquer à quoi t’attendre avec les piiiiiiiiiires observations, question que tu sois agréablement surprise quand tu seras à l’aéroport pour ton premier grand départ.

AvionSource: tumblr.com

L’attente
Le problème avec l’avion, ce n’est pas le moyen de transport en tant que tel, c’est tout le temps que tu perds à attendre à l’aéroport et dans l’avion. Tu vas attendre pour enregistrer tes bagages, tu vas attendre pour le contrôle de sécurité, tu vas attendre à ta porte d’embarquement, tu vas attendre dans l’avion que tous les passagers soient à bord, tu vas attendre l’autorisation pour le décollage, tu vas attendre pour que le système de divertissement fonctionne, tu vas attendre les écouteurs (si tu as oublié les tiens), tu vas attendre ton repas/ta collation, tu vas attendre pour pouvoir sortir de l’avion, tu vas attendre de passer les douaniers et tu vas attendre tes bagages. Tout ça mis ensemble, c’est pas mal d’attente. Je te conseille de te trouver un ami du nom de patience.

Des gens stressés et stressants
Tu appréhendes l’avion ? Tu es loin d’être la seule. Nombreux sont les passagers stressés et qui dégagent une attitude stressante. J’ai déjà vu un homme qui a prié pendant toute la durée du vol et une femme en crise de panique. J’ai moi-même arrêté de respirer lorsque des gouttelettes d’eau sont tombées du plafond sur un passager qui lisait son journal lors d’un décollage. Finalement, c’était juste de la condensation normale. Mais, tant que tu ne le sais pas, tu t’imagines des scénarios catastrophiques. C’est à ce moment que le système de divertissement à bord devient primordial.

Source: tumblr.com

Le divertissement qui ne fonctionne pas
Parce que, oui, une fois sur deux (si tu es aussi malchanceuse que moi) tu ne pourras pas visionner tous les films quétaines à bord, car il y aura un quelconque problème. J’ai pris l’habitude d’avoir mon iPad où un livre sur moi jusqu’au cas où… 7 heures d’avion sans film, c’est long.

Le manque d’espace
À moins que tu sois en classe affaires, malheureusement, tu es mieux d’aimer la proximité avec les autres passagers. Pour ma part, je m’assure d’avoir un siège au bord de l’allée question de pouvoir me lever quand bon me semble et étirer mes jambes. Mais… fais attention au chariot des agents de bord. Même chose pour ta valise de cabine… on dirait qu’il manque toujours d’espace pour la ranger.

Snl

Le repas que tu ne voulais pas
Si tu es assise dans le fond de l’avion, il est possible que tu reçoives qu’un seul choix de repas : ce qu’il reste. Dernièrement, j’ai eu les pâtes au thon. Du thon !!!! Qui pense à mettre du poisson chaud dans un espace clos ?!? Moi, je le sais. Bref, j’ai refusé les pâtes au thon. J’ai mangé ma salade et mon petit pain.

RepasSource: tumblr.com

Des zones de turbulences
Se faire un peu brasser dans les airs ce n’est jamais très plaisant, mais ça fait partie de la chose. La bonne nouvelle c’est que si ton écran de divertissement fonctionne, tu pourras l’oublier en regardant The Devil Wears Prada.

Le stress de te faire fouiller sans raison
Une fois arrivée à destination, le moment où le douanier regarde ton passeport semble toujours interminable et tu as l’impression d’être la plus louche des voyageuses. Oui, oui, même si tu n’as absolument rien à te reprocher. Tu vas espérer très très fort de ne pas te faire fouiller.

Source: tumblr.com

La peur de ne pas retrouver ta valise
Une fois les douanes passées (ou avant, car cela dépend des aéroports), tu as toujours la petite peur de ne pas voir ta valise arriver sur le carrousel de bagages… La frayeur passe quand tu réalises que, si c’est vraiment le cas, tu auras une somme compensatoire pour aller magasiner. Ça te rend plutôt heureuse. C’est à ce moment-là que ta valise arrive.

ValisesSource: tumblr.com

Voilà! Tu es prête mentalement à ton premier vol ;)

-->
Un article de
Laurence Grondin's Avatar
Laurence Grondin

Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

5 types de copines, 10 idées de cadeaux pour la St-Valentin