Faits Vécus Style de vie

Salut à toi chère lectrice (ou cher lecteur, même si vous vous faites plus rares)! Moi c’est Joëlle, autrice pour le Cahier, aussi connue sous le surnom de Mama Jojo. J’ai hérité de ce fameux surnom parce que je suis une véritabe le soccer mom dans l’âme, mais aussi parce que tu peux compter sur moi pour de bons conseils sans craindre les tabous. Je suis un véritable livre (cahier) ouvert qui parle de tous ses problèmes à qui veut bien écouter, mais je sais que ce n’est pas tout le monde qui est capable de s’ouvrir comme ça. Troubles de santé mentale, troubles alimentaires, troubles reliés à la sexualité, you name it! J’ai vécu des expériences en rapport à ces sujets et j’adoreee en connaître plus! Bref, envoie-moi tes questions ici et je m’engage à chercher faire des recherches poussées sur ta question, ton commentaire, ton problème, etc. du mieux que je peux afin d’y répondre . Le tout sera fait de façon anonyme bien sûr, donc pas de gêne que ta belle-mère ou ton grand-père tombe là-dessus. Allez, come to Mama!

 

« Coucou Mama Jojo,

Merci pour cette belle initiative que tu mets en place, c’est canon !! 😘 Je vais te parler d’une chose que je n’arrive pas à exprimer à haute voix. J’ai vécu plusieurs fausses couches. Et depuis, je m’en suis remise physiquement. Et pourtant, j’ai un blocage quand je veux faire l’amour avec mon compagnon, je n’arrive pas à m’enlever cette peur inconsciente de tomber à nouveau enceinte, et cette peur de revivre des fausses couches. Il est clair que je ne suis pas du tout prête à revivre une grossesse. Et en plus, les moyens de contraception ne sont pas fiables à 100%. Mais, du coup, je ne prends aucun plaisir lors de nos rapports, alors que je voudrais simplement retrouver notre intimité, et réussir à lacher prises. J’ai le sentiment que mon corps ne supporte plus d’être touché, car il a trop souffert physiquement. Je ne supporte même plus l’idée de retourner voir un gynécologue alors qu’avant c’est une chose que je ne craignais pas. Mais c’est comme si je voulais crier au monde entier « foutez la paix à mon utérus ».

Merci à toi Mama Jojo. Prends soin de toi. 

Kiki »

secret, femme, lettre, utérusSource image: Unsplash

Salut Kiki,

Tout d’abord, je tiens à te remercier de ta confiance et je veux te dire que je suis sincèrement désolée d’entendre que tu as vécu ces événements traumatiques. Je n’ai jamais vécu une fausse couche, mais je peux imaginer à quel point c’est un gros deuil à faire. Je dois te dire que ta phrase « foutez la paix à mon utérus » me parle beaucoup. J’ai vécu les sept dernières années de ma vie avec un trouble sexuel très accaparant s’apparentant à ce que tu décris. Il s’agit du vaginisme, un trouble assez courant qui mène à des rapports sexuels douloureux ou même impossibles. L’incapacité à subir un examen gynécologique et tout ce qui s’y apparente. En gros, c’est comme si toute la région de ton entre-jambes était fermée à clé, à double tour avec des gardes du corps…Bref, tu peux t’imaginer que c’est pas trop facile d’avoir des relations sexuelles avec toutes ses « protections ». Le vaginisme vient souvent après des événements traumatiques (fausses couches, agressions, rapports non désirés, etc.). 

Je ne suis pas médecin, ni sexologue, ni même psychologue, mais je crois que tu pourrais te renseigner davantage sur le sujet auprès d’un professionnel de la santé. C’est un trouble qui se soigne, mais le processus peut prendre du temps selon ta condition. Je ne te diagnostique pas, mais je crois que c’est une piste à explorer.

Outre l’aspect plus « médical », je crois qu’il est important que tu en parles ouvertement avec ton partenaire. C’est plate à entendre, mais la communication est souvent ton meilleur allié! Si tu n’arrives pas à lui en parler de vive voix, tu peux peut-être lui montrer cet article ou lui écrire une lettre. Entre toi et moi, ton manque de désir et le fait de ne pas vouloir être touché sont 100% normaux. Le désir sexuel fluctue selon notre humeur, notre niveau de fatigue, notre santé, notre état psychologique et autres, donc si l’on y ajoute la crainte de tomber à nouveau enceinte et de vivre encore une fois une fausse couche, c’est un parfait mélange pour un manque de libido! 

lettre, intimité, femmeSource image: Unsplash

Le conseil que j’aurais à te donner est d’y aller une étape à la fois. Brusquer les choses et vouloir aller vite pour que « ça passe comme par magie » ne donne rien. Vous devez retrouver petit à petit votre intimité et il faut arrête de se dire qu’intimité rime avec rapport sexuel! Pourquoi ne pas commencer en faisant des activités plaisantes tous les deux? Le fait de vivre de beaux moments, de rire et de retrouver une complicité font également partie de l’intimité d’un couple. Lorsque tu seras prête et en confiance, vous pourriez recommencer à être plus intime physiquement. Attention!!! Ne brûlez pas les étapes! Les relations sexuelles ne se résument pas à la pénétration ou à un rapport complet. Allez-y doucement, avec des actes qui te font du bien. Il faut rebâtir ta confiance envers lui et envers ton propre corps. Je te conseille de faire quelques recherches Google sur le « slow sex », tu ne regretteras pas ;)! 

Bref ma chère Kiki, j’espère t’avoir un peu aidée! Je suis certaine que le simple fait d’avoir écrit ce message t’as fait du bien. Tu n’es certainement pas la seule à avoir vécu des expériences similaires, donc je suis certaine que ton témoignage en aidera plusieurs! Écoute ton corps et essaie d’en parler avec ton partenaire ou du moins, avec quelqu’un de confiance dans ton entourage. Tu n’as pas à porter tout ce poids sur tes épaules. N’oublie pas que votre relation se vit à deux!

Bonne chance et je te souhaite tout le bonheur du monde! 

 

Pour te faire patienter jusqu’au prochain article, voici les sujets qui seront abordés dimanche prochain! Reste à l’affut ;) : Voici des mots ou des thèmes qui me parlent particulièrement! Je ne suis pas capable de composer un article, comme vous le faites si bien sur le blogue, mais je crois que cela pourrait donner des idées de recherches ☺️️ La quête du grand amour, le dating virtuel, le temps que l’on consacre aux autres, trop donner peu recevoir, l’engagement dans une vrai relation, l’authenticité, pourquoi la majorité des gens ne sont pas capables de dire la vérité, d’être totalement honnêtes pour ne pas niaiser l’autre personne.

Keep smile and Stay Strong

xoxo Mama Jojo

Source image de couverture: Unsplash
-->
Un article de
Joëlle Ratté's Avatar
Joëlle Ratté

Les mots « éternelle indécise » sont probablement ceux qui décrivent le mieux Joëlle. Elle doute de tout, mais c’est une fille fonceuse malgré tout....

Lire la suite
Mes articles 
Next articles
Article Featured Image

Renouer avec son corps après une fausse couche - Le Cahier