Les peaux de lièvre tombent un peu partout sur la province aujourd’hui, mais des pics de chaleur d’il n’y a pas longtemps m’ont donné un goût de printemps en bouche qui refuse de me quitter. Dans mon petit bureau chauffé, l’air est sec et j’ai hâte au début des fontes pour mettre le nez dehors sans devoir m’habiller comme un oignon.

L’hiver a son charme, c’est certain, mais le printemps c’est ma saison préférée, pour toutes les raisons suivantes et plus encore. 

Faire du ski de printemps

Image de couverture via Unsplash

Faire du ski de fond ou du ski alpin au printemps, ça n’a pas de comparable pour moi. Petit manteau, gros soleil. Ce n’est pas nécessairement la meilleure neige, j’en conviens, mais une simple journée de ski, au printemps, ça me fait me sentir en vacances dans les montagnes de l’Ouest.

Marcher avec nos bottes de pluie

Pas le choix le plus fashion de bottes, mais le plus pratique pour que ta marche santé au grand air ne soit pas pourrie par des bottes humides. Soudainement, tu as le pied plus léger et sauter dans une flaque d’eau comme une écolière ne semble pas une si mauvaise idée.

Commander un café glacé

Image de couverture via Unsplash

Commander un café et ne pas avoir à gérer des mitaines, c’est déjà bien. Mais un café glacé que tu peux consommer en te promenant, c’est encore mieux. Apporte ta grosse tasse et ta paille réutilisable !

Prendre un verre au parc

Pour celle-là, en avril ou en mai, apporte des chaises ou arrive tôt pour réserver une table à pique-nique pour un 3à5 entre amis pendant qu’il fait soleil.

Acheter des chocolats de Pâques en spécial

Péché mignon. Je me transforme en écureuil dans les allées de la pharmacie et j’achète du chocolat comme s’il n’allait plus jamais y en avoir. En solde, ça ne compte pas comme une dépense, en plus !

Faire un grand ménage, les fenêtres ouvertes

J’ai hâte. Les fenêtres sont scellées par la glace chez moi. Dès qu’il va faire plus que 5 degrés dehors, je vais profiter du weekend pour laver, frotter, balayer et changer l’air de mon chez-moi.

Jogger, sans glisser

L’envie d’aller courir est souvent moins forte que l’envie de ne pas avoir froid en courant dans la neige ou sur la glace. Dès qu’on voit l’asphalte, j’enfile mes souliers et je vais sortir courir. Le gym, à un moment donné, ça suffit !

Faire un tour de vélo

Image de couverture via Unsplash

Au même titre qu’un petit jogging printanier quand ça se réchauffe, une balade à vélo pour s’aérer le cerveau est de mise. Pourquoi pas en faire un piquenique dans un parc municipal que vous n’avez jamais visité ?

Allumer le BBQ

À partir d’une certaine date, ça devient illégal de cuisiner avec le four chez moi, et de faire grimper le mercure à l’intérieur. Dès qu’on le peut, le BBQ reçoit son grand nettoyage et s’active pour l’été.

Porter des jupes sans collants

Je suis frileuse, il faut croire. J’ai des collants et des combines plus souvent qu’autrement. Mais je n’aime pas particulièrement ça, en vérité. Prochaine étape : des robes sans devoir porter une veste !

Image de couverture par Chris Barbalis via Unsplash

Les plus populaires

Accueil