Faits Vécus

J’avais longtemps entendu parler de la série This is us qui, à presque chaque gala américain, détient un nombre incroyable de nominations (meilleur acteur/actrice dans une télésérie dramatique, meilleure série dramatique, etc.). Amplement mérité à mon avis! Le jeu des acteurs est époustouflant et très réaliste. Les différents retours dans le passé fonctionnent très bien et les personnages sont tous très attachants. Une belle saga familiale qui agit comme un câlin sur ton petit cœur un peu déprimé par le gris de novembre.

L’histoire, c’est celle d’une famille, les Pearson. Rebecca (jouée par l’excellente et ravissante Mandy Moore), et son mari, Jack (joué par Milo Ventigimila qu’on voudrait tous comme père), attendent des triplets. Hélas, l’accouchement ne se passe pas comme prévu et le couple perd l’un des bébés tant attendus. Ce même jour, dans une caserne de pompier, un nouveau-né est laissé pour orphelin. Amené à l’hôpital, attendant une  famille aimante, ce poupon apparaît comme un miracle pour Jack et Rebecca qui voient en celui-ci le numéro trois de la fratrie. On suivra les Pearson à travers les épreuves et petits bonheurs du quotidien…

La série se déroule en alternance avec des scènes du passé et du présent. On découvre alors les débuts de romance entre Jack et Rebecca dans les années 60 (les looks sont divins!), l’enfance des trois Pearson, leur adolescence, période plus tendue, et bien sûr, leur présent comme adulte au début de leur trentaine, où, évidemment,  ils se cherchent encore. Que sont-ils devenus ?

Source : NBC

Le numéro 1

Kevin Pearson (Justin Hartley) est devenu un acteur de sitcom à rires en canne, mais il rêve d’une carrière à la Clooney. Saura-t-il faire briller son étoile à Hollywood?

Le numéro 2

Kate Pearson (Chrissy Metz) est une femme obèse sans emploi, dépendante de son jumeau Kevin dont elle ne se sépare presque jamais. Son combat au quotidien est sa perte de poids. Ce maudit chiffre sur la balance qui empoisonne sa vie et qui l’empêche d’aimer et de se laisser aimer…

Le numéro 3

Randall Pearson (Sterling K. Brown), est un homme qui a tout pour lui, une femme magnifique, forte et aimante, deux filles bien élevées, une carrière à succès, une grande maison, mais pourtant, il lui manque quelqu’un dans sa vie… son père biologique. Celui qui, il y a une trentaine d’années, l’a laissé seul, vulnérable devant une caserne de pompier. Randall renouera-t-il avec son passé?

Source : Hollywoodreporter

Une série brillante qui te fera passer par une panoplie d’émotions. Un bel équilibre entre humour et drame, passé et présent.

Enveloppe-toi dans une chaude couverture avec un bon chai latte et laisse-toi rapidement emporter par l’histoire touchante des Pearson.

Disponible sur Netflix depuis septembre!

Note : 8.5/10

Un article de
Francoise Goulet Pelletier's Avatar
Francoise Goulet Pelletier

Françoise est une fille enjouée, drôle et sensible. Ses boucles d’or et son rire particulier sont reconnaissables parmi plusieurs (elle a même gagné le rire...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Se la jouer Blair Waldorf