Faits Vécus

Rien n’arrive pour rien. Je sais, c’est une phrase bien banale, qui ne veut pas dire grand chose pour la plupart des gens, mais pour moi, elle veut tout dire. Vous pouvez même demander à ma famille et mes amis, parce que je leur casse les oreilles depuis toujours avec ces cinq petits mots. Dès qu’il arrive quelque chose que ce soit dans ma vie ou dans celle de quelqu’un de mon entourage, je me rappelle cette courte pensée dans ma tête, et ça me rassure. Je crois réellement que chaque malheur dans cette vie a son petit côté positif, aussi minime qu’il soit. Parfois, il peut être caché si loin que tu ne le verras jamais, mais pourtant il est là. Souvent, en y repensant, tu vas l’apercevoir, mais des années plus tard. Chacun des obstacles auxquels nous faisons face dans la vie nous permettent un jour ou l’autre d’en ressortir grandi.

Je vous entends déjà me dire que dans certains cas tragiques, il n’y a absolument rien de positif. Je vais te contredire là-dessus. Je te soutiens à 100% sur le fait que dans des événements dramatiques, par exemple le décès de quelqu’un, on ne veut jamais que ça arrive et on ne le souhaite à personne. Je ne suis pas en train de dire que nous devrions apprécier nos étapes difficiles. Au contraire. Mais quand elles arrivent, c’est bien rare qu’elles avertissent et on ne peut malheureusement pas les éviter. Dans ce cas, vaut mieux les voir d’un autre angle pour atténuer les dommages, non?

Par exemple, avoir une peine d’amour. Oui, c’est triste, ça fait mal. C’est important de vivre sa peine quand ça arrive. Mais dis-toi que ça t’a permis aujourd’hui d’être celui ou celle que tu es. Tu as appris, tu as grandi et à présent tu ne feras plus jamais les mêmes erreurs. C’est un peu le même principe quand tu prends une bouchée d’un aliment que t’a jamais goûté, pis que finalement, t’aimes pas ça. Au début ça goûte bon, moins pire que tu pensais, puis finalement à la fin, le goût est dégueulasse, alors tu décides de le recracher. Tu sais maintenant que tu n’en mangeras plus jamais! Il fallait que tu passes par là pour te connaître et connaître tes goûts. Bon, ma métaphore est un peu weird, mais tu comprends, c’est ça l’important.

En fait, c’est comme ça partout. Parfois, je m’amuse même à pousser le tout un peu plus loin. Un matin que tout va mal, tu es de mauvaise humeur parce que tu as perdu tes clés et tu les as cherchées pendant 30 minutes alors tu es en retard au travail. Finalement, sur ton chemin, tu croises un accident de la route causée par une personne qui ne s’est pas arrêtée à une lumière rouge. Peut-être que tu vas être encore plus frustré parce que ça va encore une fois te retarder au travail, mais il faut que tu le voies d’une autre manière. Si tu avais trouvé tes clés et que tu n’avais pas été en retard d’une demi-heure sur ton itinéraire, peut-être que c’est toi qui te serais fait heurter par l’autre automobiliste. Donc, au lieu d’être fâché et marabout, tu devrais plutôt te trouver chanceuse et être soulagée.

Tu commences à comprendre ma façon de raisonner? Quand je dis que rien n’arrive pour rien, c’est vrai, et ce, dans toutes les situations imaginables. La morale de tous ces mots s’adresse à tous ceux et celles qui ont de la difficulté à voir les bons côtés dans les mauvais. À partir de maintenant, je te donne le défi d’adopter cette façon de penser. Crois-moi, ça fait du bien.

giphy rien n'arrive pour rienSource : Giphy

Un article de
Valérie Leblanc's Avatar
Valérie Leblanc

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

La tendance de l'automne: les chandails au dos ouvert!