Bouffe

Depuis quelques temps, je suis végétalienne. J’ai reçu plusieurs convives et plusieurs réactions m’ont coûté des fous rires dans la cuisine.  Passant par le « Wow! C’est donc bien bon! » allant jusqu’au crachat dans la poubelle accompagné d’un « désolée, peut-être que je vais m’habituer un jour… », j’ai pu remarquer les faux pas à ne pas faire et les produits un peu plus « winner » auprès des amoureux de la viande et d’autres produits de provenance animale.

Les faux pas

  1. Fauxmages : ne jamais recevoir quelqu’un qui mange encore du vrai fromage avec un joli plateau de faux fromages. Les 3/4 du temps, les convives recracheront avec ou sans politesse ces produits qui, avouons-le, n’ont pas grandes caractéristiques communes avec les fromages traditionnels.

Mon truc : cacher le faux fromage avec plusieurs saveurs que les invités aiment. C’est super facile à camoufler dans des mets comme les hamburgers, les sandwichs, les pâtes et le chili.

Source image : IG Little Spoon

  1. Trop de graines : trop de graines peut être un turn off TO-TAL. Salade surmontée de légumes, de noix et de graines accompagnée d’un joli pain de seigle? Bon truc pour que le monde associe le végétalisme à un monde de graines sans saveurs ! En connaissance de cause, ils risquent d’étiqueter les végétaliens comme des mangeurs de graines granos qui ne peuvent rien manger d’autres que des noix, des graines et des pousses.

Mon truc: faire les meilleurs copycat des recettes dont le monde raffole ou faire des recettes réconfortantes qui sont toujours gagnantes. Les gens se laissent pas mal plus gagner avec une sauce à spag aux 3 (fausses) viandes; un hamburger garni d’une belle boulette plant based et d’une garniture « top-notch »; un chili avec un bon gros morceau de pain; une assiette de pâtes crémeuses; une pizza; un faux pâté chinois ou avec des hot-dogs style européen ou classique qu’avec un super beau et délicieux veg-bowl décoré d’une belle variété de légumes et de graines. Pourquoi? Parce qu’ils pensent justement que tout ce que tu peux manger c’est de la salade, de la « bouffe de lapin » comme ils disent. Bref, miser sur des mets connus version végétalienne, c’est gagnant pour initier le monde.

Source image : IG Little Spoon

  1. Montrer  tous les suppléments que nécessite ce type d’habitudes alimentaires : À la fin du souper, les  gens qui ont mangé végétalien viennent de réfléchir à plein de questions éthiques et, quand ils ont aimé la bouffe, ils semblent en grande remise en question. Il est possible de gâcher ce bel instant en une fraction de seconde si les carences alimentaires sont abordées… Même sans un mot, tout peut être rater en ouvrant la mauvaise porte d’armoire pour laisser découvrir une pharmacie pleine de suppléments.

Mon truc : Présenter les suppléments en même temps que des arguments qui justifient les valeurs et les principes des choix alimentaires végétaliens. Derrière la prise de ces suppléments se trouvent plusieurs valeurs d’écologie, d’équité et de respect qui méritent d’être prises en considération.

Les produits « winner »

La crème glacée Ben & Jerry sans produits laitiers : Les gens adorent tout simplement.

Les sorbets Essence : végétaliens ou non tombent en amour avec cette fraîcheur en bouche.

La végénaise : tout le monde redoute la fausse mayonnaise et tout le monde est très agréablement surpris lorsqu’il y goûte. C’est un condiment qui mérite d’être démystifié par les amateurs de mayonnaise.

Les produits Tofurky : saucisses, faux chorizo, faux poulet sont exquis et grandement appréciés lorsqu’ils sont bien apprêtés.

Les produits Field Roast : leurs saucisses sont très bonnes et plaisent beaucoup grâce aux saveurs des épices utilisés.

Les produits Gusta : leur produits goûtent exactement les saveurs écrites sur l’emballage. Jamais de mauvaises surprises et très pratiques quand les goûts des invités sont connus.

Les saucisses Yves veggie : les saucisses pour hot-dog sont, généralement, appréciées autant ou plus que les véritables saucisses à hot-dog (peut-être que la liste d’ingrédients y joue un rôle?).

Source image : IG Little Spoon

La règle d’or est de recevoir simplement, de manière conviviale…Autour d’un mets style comfort food réinventé, c’est « winner ».

 

Source image principale : Unsplash

Un article de
Arielle Forget's Avatar
Arielle Forget

Le Cahier a la chance de compter sur une équipe de collaborateurs spontanés. Pour en faire partie, écrivez-nous à [email protected]!

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

 5 comptes Bouffe made in Québec à suivre sur Instagram pour ensoleiller ton été