Bébé & Cie Faits Vécus

Maman de jumeaux de 5 ans, lorsque je mentionne à mes collègues ou mes amies que dorénavant, je vais siroter le café à l’aréna au lieu de mon chaleureux salon, je ne cesse d’entendre : « Pauvre toi, t’auras pu de vie, pu de fin de semaine… »

Pauvre moi?

Premièrement, en choisissant d’avoir des enfants, on choisit de passer en deuxième, du moins je l’espère. Alors pourquoi ne pas poursuivre dans cette lancée!

Deuxièmement, oui je suis à l’aréna à 7h30 un samedi matin, c’est de bonne heure, mais quand tes enfants se lèvent à 6h00, ça change quoi exactement? Après tout, lorsque les enfants jouent à 7h30, à 9h00 la journée est à moi, ou à nous! L’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, non? Lorsque j’entends les commentaires : « ha tu passeras tes fins de semaines à l’aréna… » Ouin pis? Qu’est-ce que j‘ai de mieux à faire un samedi matin à 8h00? Dormir? Depuis que j’ai des enfants, je ne sais pas ce que c’est dormir et pour moi, une grasse matinée signifie un lever à 7h00. Des fois, je suis même dans la file d’attente de Salut Bonjour!

hockey, familleSource: Unsplash

J‘avoue je fais pitié. Je fais pitié de voir mes enfants, le regard plus brillant que la glace de la patinoire du samedi matin. Je fais pitié de voir mes fils ne jurer que par le hockey et ce, même à 5 ans. Oui, le hockey peut être imposant dans un horaire, mais pas plus que le soccer ou la danse. Oui, le hockey peut coûter cher, mais maintenant, tous les sports ont les classes élites et ma filleule doit s’en tirer à près de 1000 $ pour les leçons de danse sans compter les compétitions à l’extérieur.

En plus, c’est plus agréable de prendre un café CHAUD entres copines, car les enfants sont sur la glace, donc pas besoin de le faire réchauffer au micro-ondes douze fois.

Source : Balthazar café

 

Voici donc mon top 10 de quoi être fière que mes enfants jouent au hockey :

  1. Voir le regard illuminé de mes enfants, même s’il fait encore noir dehors;
  2. Encourager le sport d’équipe dès l’enfance, après tout, on doit travailler en équipe toute notre vie alors pourquoi ne pas commencer à 5 ans;
  3. La discipline: toute la vie, il y aura des règlements à respecter et des consignes à surveiller;
  4. Le réseautage: c’est toujours bon d’agrandir notre réseau et de se faire de nouveaux contacts;
  5. Bouger! Après tout, l’équilibre est ce qu’il faut pour avoir une saine qualité de vie. Un esprit sain dans un corps sain!
  6. Nouvelles amitiés. J’adore mes amies, mais de nouvelles copines c’est toujours le fun. De nouvelles histoires à entendre et de nouvelles anecdotes à raconter, ça fait du bien!
  7. Temps en famille: On en profite, maman habille les garçons pendant que papa enfile ses patins. Ensuite, papa est sur la glace avec ses fistons pendant que maman les regardent fièrement du haut des estrades. Après le match, on se retrouve en famille autour d’un café ou d’un chocolat chaud;
  8. Passion commune: Tant qu’à s’investir, on se donne complètement. On regarde le hockey du samedi soir en famille. On apprend le nom des joueurs par cœur;
  9. Découvrir des nouveaux coins de pays. On va se dire les vraies choses, on va toujours à Montréal et à Québec mais on oublie Drummondville, Victoriaville, Terrebonne, Brossard! Il y a pleins de restos chouettes et de boutiques à découvrir mise à part ceux de la métropole;
  10. Nouvelles bottes, ben quoi, il faut une paire pour l’aréna, pas trop chaude, relaxe, confortable après tout!

Bref, je suis une maman TRÈS fière :)

 

Un article de
Catherine Brière's Avatar
Catherine Brière

Détentrice d'un Baccalauréat en gestion et design de mode et certificat en communication, Catherine se laisse guider par ses deux passions les plus chères :...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les meilleures aubaines du vendredi fou!