Sport & Santé

On apprécie tous un bon petit massage de temps en temps. Se faire dorloter les pieds après une longue journée de travail ou encore recevoir  un peu de douceur dans le dos pour une petite douleur. Tu t’es surement déjà improvisé massothérapeute d’un jour à maison. C’est sûr que recevoir un massage de dix minutes de son copain, ça n’équivaut pas à une bonne séance d’une heure avec un massothérapeute agréé. Cela dit, c’est agréable. Je me suis dit que tu aimerais peut être quelques trucs pour améliorer ou peaufiner ta technique.

1. L’ergonomie

Un principe de base de tout type de traitement est le positionnement adéquat de la personne traitée et du traitant. La personne qui reçoit le massage peut être allongé sur le dos, sur le ventre ou assise. Lorsqu’elle est étendue sur le dos tu peux lui mettre un ou deux oreillers sous la tête et sous les genoux. Être couché sur le ventre c’est plus délicat si on n’a pas la fameuse table de massage avec le trou pour la tête. Je te conseille la position semi-ventrale qui permet à la personne de respirer durant le massage. Positionne ton cobaye couché sur le coté, puis installe des oreillers au niveau de l’abdomen, entre les genoux et sous la tête, puis demande lui de se tourner sur le ventre. Les oreillers vont le soutenir en inclinaison.

L’important c’est que la personne soit confortable, donc écoute ce qu’elle te dit. Si jamais la personne que tu masses a des restrictions médicales quant au positionnement il est bien important de les respecter.

Quand je parle d’ergonomie je m’adresse aussi à toi qui procure un massage à ton ami. Tu dois être confortable et non pas plié en quatre. Agenouille toi sur le lit près de ton cobaye ou assieds-toi sur une chaise pour être à la bonne hauteur. Évite à tout prix de te pencher. Plie tes genoux légèrement s’il le faut et contracte tes abdominaux pour tenir ton corps droit.

Source image : Unsplash

2. En douceur

Débute la séance en douceur peu importe la partie du corps que tu masses. Pour commencer, répète de grands mouvements à la grandeur de la zone traitée. Tu peux utiliser tes paumes de mains pour mettre une légère pression sur des surfaces planes du corps. Si tu utilises de l’huile ou une crème, répète des grands et petits mouvements avec des pressions légères à modérées. N’utilise pas tout le poids de ton corps et respecte la tolérance de la personne que tu masses.

Dans le cas où tu n’utilises pas d’huile, je te conseille de masser par-dessus les vêtements pour éviter de tirer sur la peau. Certains tissus glissent mieux que d’autres tu verras. Mieux vaut utiliser des mouvements sur une même trajectoire et des petits cercles avec les paumes.

Source image : Unsplash

3. Le toucher

Le contact de ta main avec le corps de l’autre doit être comme une caresse. Utilise toute la surface de ta main. Évite de mettre seulement tes doigts ou tes jointures, c’est inconfortable pour toi et la personne qui reçoit le massage.

Évite de te lancer dans une séance de plus de 20 minutes, car tes bras seront fatigués si tu n’as pas l’habitude de masser régulièrement. Écoute toujours la personne que tu masses. Si elle a des zones plus sensibles évite-les.

Une chose bien agréable est de terminer par le cou et la tête. Tu peux venir masser doucement avec tes doigts les arcades sourcilières et le tour des oreilles. C’est une zone qui détend et endort même certaines personnes.

Bonne séance !

 

Source image principale : Unsplash

Un article de
Laurence Campeau's Avatar
Laurence Campeau

Du haut de ses cinq pieds et quatre, Laurence sait se démarquer et pas seulement qu'en se mettant sur la pointe des pieds telle une...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Je m’en veux