Voyage

Comme promis, je vous raconte la suite de mon voyage en Californie. Après San Francisco, nous avons passé deux jours à Napa Valley pour visiter des vignobles, rencontrer des vignerons et… déguster. J’ai eu l’occasion de goûter pluuuuuusieurs vins pendant le séjour et comme nous avions la top sommelière Véronique Rivest avec nous, j’ai énormément appris sur le vin.

Je fais ici une petite parenthèse. Je sais que le domaine du vin peut sembler un peu prétentieux et inaccessible de l’extérieur, mais il faut passer par-dessus ça si cela nous intéresse vraiment. Souvent, dans des événements vin auxquels j’ai assisté, j’étais un peu craintive de dire ce que je sentais et ce que je percevais des vins, de peur de me tromper et d’avoir l’air novice et/ou niaiseuse. La chose la plus importante que j’ai apprise dans ce voyage, c’est que chaque personne a un palais différent, goûte différemment, sent différemment et perçoit différemment les vins. L’odorat notamment est très relié à la mémoire et, parfois, un arôme peut faire jaillir dans notre esprit un souvenir très précis (une recette que maman faisait, une fleur qu’on a sentie lors d’un voyage, etc.) et tous les autres n’ont pas ces références. Au final, il ne faut jamais avoir peur de dire ce qu’on sent/goûte parce que c’est comme ça qu’on apprend à connaître ce qu’on aime et qu’on apprend aussi sur les vins. Dans le vin, il n’y a pas de mauvaise réponse.

Oxbow Market

Notre premier arrêt à Napa est le marché Oxbow. C’est un genre de marché Jean Talon, avec tout plein de beaux produits locaux colorés, souvent récoltés à quelques kilomètres seulement ou moins. Ce qui a le plus retenu mon attention, c’est la boutique de bitters. Pour les mixologues en herbe, c’est le paradis : il y a des centaines de bitters différents, pour tous les goûts. C’était fou!

Trinchero

Après le marché, direction Trinchero – notre premier vignoble! Sue, qui nous a accueillis, nous avait préparé une petite présentation pour discuter des principales différences entre Napa et Sonoma. Ce qui est particulier, c’est le climat et les sols qui ne sont pas les mêmes dans les deux régions malgré leur proximité (il y a plein d’autres différences, mais je ne détaillerai pas tout ici). Résultat? Napa produit plus de Cabernet Sauvignon et Sonoma est connue pour ses Pinot Noir.

Nous avons ensuite fait un quiz qui a mis à l’épreuve notre sens du goût. Il fallait reconnaître des cépages, deviner si tel vin venait de Napa ou de Sonoma, etc. C’était un quiz plutôt réservé aux initiés, mais nous avons eu beaucoup de fun à essayer de deviner.

Gott’s Roadside Diner

Pour diner, nous sommes allés dans une institution de Napa, Gott’s Roadside. Joel Gotts est un producteur de vin qui a ouvert un diner dans la région. C’est de la bouffe sans prétention: on parle de burgers, frites, salades, milkshakes… mais le tout fait avec des produits frais et locaux. Résultat: c’est TASTY. Mon coup de cœur? Les tacos au thon et le milkshake vanille (impossible de résister).

Sterling

Le vignoble Sterling est perché en haut d’une montagne et on doit prendre un téléphérique pour s’y rendre. La vue est tout simplement magnifique! C’est à visiter pour avoir une sublime vue sur la région et il y a une belle terrasse où on peut s’installer pour prendre un peu de soleil avec un petit verre de vin. Nous avons eu la chance d’avoir un atelier d’accords saveurs et vins après la visite des lieux. Fromages, charcuteries, noix, c’est fou de voir ce que les aliments peuvent faire ressortir dans les vins.

Robert Mondavi

En fin de journée, après une très mini pause à l’hôtel Napa River Inn, c’était le moment de se rendre dans la fameuse maison Robert Mondavi. Vous connaissez probablement le nom, car ils ont plusieurs vins disponibles à la SAQ. Monsieur Mondavi a été un précurseur aux États-Unis pour amener le vin à la table (il n’y a pas si longtemps, les Américains ne buvaient pas de vin au souper). Grands collectionneurs d’art et passionné de vin et de gastronomie, sa femme et lui ont fait beaucoup pour la région. Décidément, c’est un incontournable.

Mark, qui nous a accueillis sur place, nous avait préparé une présentation très spéciale pour, justement, nous faire comprendre comment les aliments peuvent influencer la manière dont on perçoit le vin. C’est un test qu’il a créé il y a plusieurs années et c’était fascinant. Nous avions cinq vins à déguster, deux blancs, deux rouges et un moscato (vin dessert), et devant nous, trois aliments: un morceau de poisson, un morceau de steak et un morceau de poulet, le tout sans aucun assaisonnement. L’idée était de goûter les vins, de prendre un morceau non-assaisonné, de re-goûter le vin pour voir ce que ça donnait. C’était horrible – une question d’équilibre des saveurs. Quand, toutefois, nous ajoutons citron et sel sur la protéine en question, le vin ressortait exactement de la bonne manière. La conclusion, c’est que depuis des années, on a des idées préconçues sur quels vins vont avec tel ou tel plat (vin rouge avec du steak, vin blanc avec du poisson, etc.), mais en réalité, tous les vins peuvent aller avec tous les plats, si ceux-ci sont bien assaisonnés. Cette expérience nous a fait comprendre que l’important, finalement, c’est de boire ce qu’on aime, en se foutant des conventions!

Après une courte visite des lieux, y compris la cave à vins, le chef nous avait préparé un souper trois services. Avec le plat de steak, nous avons eu la chance de goûter leur Cabinet Sauvignon Réserve version 2014, millésime le plus récent, et version 1998, histoire de comparer. C’était une expérience très spéciale de voir comment le temps fait évoluer un vin. J’ai appris qu’après quelques années, le vin devient plus faible en tannins, donc plus suave et, souvent, en ressortent des arômes plus boisés.

La suite de Napa Valley, à venir bientôt…

Un article de
Virginie Pichet's Avatar
Virginie Pichet

Cheveux couleur blé d’inde et Girlboss, Virginie est l’éditrice du blog; en d’autres mots, la maman des collaborateurs. Elle adore les brunchs et se prendre...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Capricornes - Belles guerrières