Sport & Santé

Être entrepreneure depuis huit ans, ça fait en sorte que je pense sans cesse à la compagnie, aux clients, aux projets, à mes collègues et j'en passe. Je pense sans cesse et je tente toujours d'avoir des nouvelles idées ou de régler des problèmes. Longtemps, je voyais cela comme une bonne chose, je me disais que c'était une de mes forces, puis j'ai compris que je ne pourrais pas faire cela éternellement. Je devais apprendre à faire le vide. Venant de moi, c'est vraiment intense de lire cela. Ceux qui me connaissent savent que je suis sans cesse à «on». Et non, je ne suis pas soudainement devenue de celles qui pratiquent le yoga et qui ne pensent à rien. Je ne suis pas capable. Même quand je vais courir, je pense, je parle, je suis super stimulée mentalement. Le sport me fait cela. Le seul qui fait en sorte que je me vide la tête? La natation. Et avant la semaine dernière, c'est comme si je ne l'avais pas réalisé. Quand je nage, je fais une chose étrange: je compte. Je compte les longueurs qu'il me reste pour la distance que je veux faire, je compte le pourcentage que j'ai nagé, je compte les mètres qu'il reste à la longueur, je compte mes coups de bras, je compte mon nombre de kicks après mon virage, je compte… sans arrêt. Moi qui déteste les maths normalement, autant compter fait en sorte que je n'ai pas le temps de penser à mon travail et que je décroche pour vrai. Je fais le vide, la tête dans l'eau.

Je ne dis pas ici que tout le monde devrait se mettre à la natation (quoique), mais plutôt de trouver quelque chose qui nous fait décrocher permet d'avoir un équilibre. En y pensant, c'est sûrement une des raisons qui fait que j'aime tant l'eau, je m'y sens en sécurité, loin de mes problèmes. Et d'autres trouvent cela au yoga, au pilates ou au ballet. Et c'est tant mieux! Que chaque personne trouve le sport qui leur permet de se mettre à «off» parce que c'est plus important qu'on ne le croit.

Il y a quelques semaines, je pensais tellement que je n'arrivais plus à trouver le sommeil. Je me réveillais à 3h du matin avec une idée que je devais immédiatement noter. Devais-je vraiment? Non. Parce que le lendemain matin, en la lisant, je voyais bien que ce n'était pas la meilleure que j'ai eue. C'était juste que mon cerveau refusait de fermer boutique. Et qu'est-ce qui avait changé dans ma routine durant cette semaine-là? J'avais tellement de boulot entre tous mes avions que je manquais de temps et je m'entraînais moins. C'est fou comme le sport peut nous aider non-seulement à décrocher pendant qu'on le pratique, mais aussi pour le reste de notre journée.

_DSC6741 _DSC6661 _DSC6708 _DSC6723

Le look:

Vêtements – HYBA

Souliers – Adidas

Photos – Vikki Snyder

Vous voulez magasiner chez HYBA? Vous pouvez le faire avec mon code promo: 20CAMILLE offrant 20% de rabais!

 

_DSC6665 _DSC6650

Un article de
Camille Dg's Avatar
Camille Dg
Fondatrice & Rédactrice en chef

Camille est la fondatrice du site. Jeune femme qui carbure aux projets, un défi n'attend pas l'autre. Camille est une véritable globe-trotter qui quitte le...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Les essentiels pour une journée cocooning