Sport & Santé

En cette période de festivités et à l'approche de la nouvelle année, j'ai peur. Peur comme jamais, peur d'affronter les épreuves que j'aurai à affronter en 2017, peur de me perdre, peur de changer. Ce mois-ci, les médecins m'ont annoncé que j'avais le cancer du sein, à 23 ans. Ce diagnostic signifie plusieurs pertes: mes cheveux, ma santé, mon apparence, mon énergie, la fin de ma maîtrise, mon stage et mon départ de la maison familiale. Toutes ces choses sont mises sur pause pour un an au moins.

cancer sein maladie rose

Source: http://selection.readersdigest.ca/

Je suis de ces personnes qui n'hésitent pas à foncer dans la vie. Je sais où je m'en vais et j'affronte les défis quotidiens avec fougue et passion. Je suis une personne heureuse, aimante, positive et qui aime la vie. Mais, pour la première fois de ma vie, la prochaine année ne se déroulera pas comme je l'avais prévue. À 23 ans, je dois accepter que ma nouvelle priorité est la santé et rien d'autre. J'ai déjà eu des épreuves dans ma vie, mais le cancer c'est plus gros, plus impressionnant, ça sonne mal, c'est comme le boss final dans Mario, ou Voldemort pour Harry Potter.harry potter voldemort combat

Source: https://harrypotterrokz.wordpress.com/

Étant positive, j'ai aussi réussi à trouver du bon dans ce cancer. Parce que depuis mon diagnostic, je n'ai jamais été seule à un rendez-vous, je ne me réveille jamais sans avoir des messages de courage sur mon cellulaire et je reçois des visites presque tous les jours. Il y a ceux pour qui c'est trop gros, mais il y a ceux qui restent, ceux qui décident que cette épreuve-là est aussi la leur. Ceux qui me font sentir comme la personne la plus aimée et importante. Ceux qui, par des gestes ou des paroles, me donnent le sourire et me font PRESQUE dire merci au cancer. Merci de m'avoir fait réaliser tout l'amour que j'ai autour de moi.

Je voudrais aussi dire merci au cancer de m'avoir challengée et ainsi d'avoir pris conscience de ma force. J'ai choisi de rire (désolée à mes amis et parents qui trouvent mon humour un peu noir) du cancer et d'avoir une attitude positive tout au long de l'année. Je ne me savais pas capable de rire de la perte de cheveux, du magasinage de perruque, de la perte de fertilité possible, de la chimio, d'une opération, mais je le suis!  J'ai une force mentale que je n'avais pas soupçonnée et après cette épreuve je sais que je n'aurai plus peur de rien. Donc, merci cancer.
superwoman cancer obstacle

Bon, je tiens à le dire, je ne suis quand même pas superwoman, il m'arrive de pleurer dans mon lit, de rager contre la vie et de trouver ça injuste. Je ne suis pas de bonne humeur lors de mes rendez-vous à l'hôpital et je tolère très mal la pitié. J'essaie juste que ce ne soit pas la majorité du temps. Le plus difficile c'est de voir mes proches souffrir et être tristes, je veux donc qu'ils aient une image positive de moi.

Tous ces mots pour dire que peu importe l'épreuve dans la vie, vous avez toujours le contrôle sur votre attitude. Chaque épreuve, aussi difficile soit-elle, nous fait grandir et apprendre quelque chose. Autorisez-vous à rire, peu importe la situation, acceptez l'amour qui vous est donné, mais autorisez-vous aussi à pleurer, parce que oui, la vie est injuste et elle fait peur.

Bonne année 2017, soyez forts!

Un article de
Mylène Bezeau's Avatar
Mylène Bezeau

Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Ah! Ces bottillons parfaits de La Canadienne