Sport & Santé Style de vie

C’est maintenant officiel, mon billet d’avion est acheté! Je pars au Sénégal à la mi-janvier (mais pas pour n’importe quel voyage par contre). Je pars en mission de coopération internationale avec une collègue et amie qui travaille, tout comme moi, en rééducation périnéale et pelvienne! Défis à venir…

Depuis que je suis jeune, j’ai toujours voulu faire une mission à l’étranger. J’étais au secondaire et j’y pensais déjà. L’opportunité ne s’est jamais présentée et je n’ai pas forcé les choses non plus. Au printemps dernier, en discutant avec mon amie, nous avons eu envie d’un nouveau défi: aller faire de la rééducation périnéale à l’étranger et y améliorer les soins de santé féminins! Nous avons donc décidé d’approcher l’organisme Terre Sans Frontières pour parler de notre projet. Leur enthousiasme nous a poussées à poursuivre les démarches! Après plusieurs rencontres, les choses se sont officialisées et nous voilà qui partons en janvier 2018. Cela commencera bien l’année assurément!

main voyage sénégalSource : Pixabay

C’est la première fois qu’une mission en rééducation périnéale aura lieu avec cet organisme, alors c’est évidemment un défi supplémentaire! Nous irons là-bas durant trois semaines de façon bénévole. Comme les Sénégalais ont très peu de physiothérapeutes, il est peu réaliste de croire qu’ils auront le temps de faire des soins périnataux, comme nous le faisons ici. Il faut aussi s’adapter à leur réalité! C’est pourquoi nous collaborerons avec les sages-femmes qui sont plus près des femmes enceintes et des mamans. Nous irons transmettre nos connaissances dans ce domaine de la physiothérapie (sous forme de formations théoriques) et intervenir auprès de la population. Et je suis sûre que nous en apprendrons beaucoup aussi!

Ce qui est merveilleux en rééducation périnéale, c’est qu’avec peu, on peut faire beaucoup. Ce qu’il nous faut ce sont nos mains gantés (évidemment!) et beaucoup beaucoup d’éducation! Nous sommes convaincues que les sages-femmes pourront à leur tour aider des milliers de femmes qui souffrent d’incontinence, de prolapsus pelviens, de douleurs périnéales…

En écrivant ces mots, j’ai hâte, mais je suis nerveuse, le départ approche. J’espère simplement ne pas être perçue comme une étrangère qui s’immisce dans l’intimité des femmes (par la nature de nos discussions et de nos interventions)! Je veux vraiment aider ces femmes, qui n’ont malheureusement pas la même chance que nous, qui sommes nées ici!

J’ai reçu mes vaccins, j’ai mon chasse-moustique et j’ai mes connaissances! Je suis prête! J’arrive Sénégal!

 

Un article de
Douanka Gendreau's Avatar
Douanka Gendreau

Douanka est douce et d'une grande simplicité. Par contre, peut-être que son amoureux pourrait débattre sur cette dernière qualité (oups)... Réservée parfois, elle fonce sans...

Lire la suite
Mes articles 
Articles suivants
Article Featured Image

Zoothérapie au bureau: oh que oui!