Vivre sa vingtaine: lettre à la fille que j’aurai

Chère future fille, 

C’est étrange d’écrire cette lettre-là parce que t’es pas dans mon ventre ni même dans mon esprit. Je veux des enfants, mais faudrait déjà que j’commence par arrêter d’en être un. J’vais dire comme on dit, on n’est pas sorti du bois! Bref, c’était la journée de la femme et ça me pousse à me questionner sur le monde que je veux te laisser. Parce qu’on a beau dire ce qu’on voudra, l'égalité homme/femme est loin d’être atteinte.

lettre

Source: Pixabay

Pis j’trouve ça important qu’on ait une journée pour se célébrer et pour réfléchir sur le chemin parcouru et qui reste à faire. Tu me croiras peut-être pas, mais on n’a pas toujours eu autant de droits que les hommes. On prend souvent pour acquis ce qu’on a en oubliant qu'il y a des femmes qui se sont battues pour ça. Nous sommes chanceuses de les avoir eues; sois fière qu’on en soit rendue là ici, au Québec!

J’veux que tu trouves ça beau d’être une femme, j’veux que tu saches que t’es pas mal plus qu’un beau visage. Tu vas être magnifique, j’suis certaine, pis t’as tellement plus à offrir. Laisse personne te laisser croire le contraire.

Je veux que tu refuses d’être réduite à des stéréotypes. Je veux que tu te battes pour tenir tête à tes convictions. Je veux que tu prouves que "même si t’es juste une fille", ben toi aussi t’es capable. Laisse-toi jamais dire que t’es pas assez forte, pas assez habile, pas assez quoi que ce soit pour faire quelque chose. Donne-toi le droit d’être qui tu veux et surtout, d’assumer ce que t’es. Je te le répète, t’es chanceuse d’être une femme.

mother

Source: Pixabay

Chère future fille, aujourd’hui je te célèbre déjà et j’espère que tu vas vouloir te célébrer souvent. Parce que tu vas être extraordinaire, je le sais. Pis parce que c’est extraordinaire d’être une femme, n’oublie jamais ça.